Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
zack_wright_bayreuth.jpg
Actualités J9_BCL2018_SIG Strasbourg-Medi Bayreuth Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Prendre une option

a lutte est féroce, dans la poule C de la Basketball Champions League entre les six prétendants aux quatre places qualificatives. Deux d’entre eux, la SIG Strasbourg et Bayreuth, qui partagent d’ailleurs le leadership avec Banvit et Venise seront face à face ce mercredi (20h30 au Rhenus, en direct sur Basket+, en différé sur Canal+ Sport à 22h40). Succès impératif pour les Alsaciens.

En s’inclinant d’un point à Ljubljana la semaine dernière, l’équipe strasbourgeoise a grillé un joker dont elle aurait sans doute eu bien besoin d’ici quelques semaines. La voilà contrainte au sans-faute à domicile. « Cela ne suffira peut-être pas pour se qualifier car nos déplacements sont redoutables – NDLR : à Madrid, Athènes et Banvit – et le groupe restera indécis jusqu’au bout », prévient Collet. Comme la plupart des observateurs, le coach pensait que cinq équipes seraient à la lutte mais medi Bayreuth, le visiteur du jour, s’est mêlé à la lutte. Après trois succès d’entrée dont celui arraché en prolongation à l’aller (82-80), les Allemands ont enchaîné trois revers et en sont à nouveau à deux victoires de suite… « Ils affichent aussi un joli bilan de 9-4 en championnat national où ils devancent Bamberg ! » se méfie encore le coach alsacien.
Décevants en Slovénie, les Strasbourgeois ont montré un tout autre visage au Portel. Depuis, il a fallu intégrer Dee Bost qui fera ses débuts sur le parquet du Rhenus. « Tout se passe bien. Il a entamé son intégration au Portel déjà, par son attitude sur le banc. Il veut croquer la pomme, a hâte de jouer. A lui de le faire sans gêner les autres. Il va nous apporter son énorme envie de gagner ». Il en faudra contre une équipe « qu’il faut agresser » et Bost sera probablement associé à son pote, Zack Wright, mais aussi à Logan. « On utilisera peut-être les trois en même temps car Pape Sy souffre à nouveau du dos et soigne depuis ce mardi une gastro-entérite ! » lâche Vincent Collet.
Rester invaincu au Rhenus
Autour de son shooteur, Gabe York, Bayreuth misera sur son duo de pivots, l’Égyptien Marei et le géant gaucher allemand Seiferth auxquels s’est ajouté depuis peu l’ex-Nancéien Javon McCrea. Avec John Cox, qu’on connaît bien en France, deux meneurs complémentaires, Bastian Doreth et James Robinson, les Bavarois comptent aussi sur Nate Linhart, le « passe-partout » De’mon Brooks où le sniper à trois points Steve Wachalski. « Ils sont clairement du niveau des autres favoris de la poule. Il faudra batailler pour gagner de trois points au moins » conclut Collet.
Avec le soutien de la SIGArmy, il faudra en tout cas préserver l’invincibilité à domicile en Champions League. Une condition sine qua non pour prendre une (très légère) option sur le deuxième tour de la BCL…
J.C.F.

ZACK WRIGHT ET DEE BOST ONT UN MESSAGE POUR LA #SIGARMY

 

Le programme de la BCL

classement_bclj9_2.jpg