Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
monaco_ludovic_beyhurst2.jpg
Actualités [Espoirs] Deuxième défaite de rang.

[Espoirs] Deuxième défaite de rang.

En s’inclinant 76-71 à Dijon, les jeunes SIGmen commencent l’année comme ils l’ont terminé, par une défaite. Mais malgré ce nouveau revers, les espoirs strasbourgeois sont toujours dauphins du championnat.

Dominé sur son parquet par Chalon-sur-Saône lors du dernier match (61-67), le groupe de Nebojsa Bogavac pouvait compter sur un renfort de poids avec le retour de Ludovic Beyhurst. Les premiers instants de la rencontre étaient appliqués, à l’image des trois paniers enfilaient par Quentin Goulmy (6-7, 4’). Mais l’effectif dijonnais ne tremblait pas et scorait de son côté à longue distance (14-10, 8’). Le meneur Ludovic Beyhurst, 7 points déjà, se chargeait de remettre l’équipe sur les rails. (14-15, 10’).

Le deuxième quart-temps était plus contrasté. Tandis que les jeunes de la JDA Dijon continuaient leur bonhomme de chemin (21-17, 14’), les SIGmen entraient dans une période de disette. Ils n’avaient inscrit qu’un panier de Hugo Sanchez en 4 minutes. Les derniers moments de la première période redonnaient confiance et adresse au groupe strasbourgeois. Louis Rucklin permettait aux siens de reprendre les devants grâce à un primé. (26-27, 16’). Le dernier panier était marqué par l’inarrêtable Quentin Goulmy (13 pts pour 17 d’évaluation) qui confirmait sa bonne première partie de championnat. (Mi-temps : 33-34).

Les Bourguignons de Vincent Dumestre montaient petit à petit en régime, ne laissant que peu de déchets aux SIGmen. Les jeunes strasbourgeois échouaient quant à eux tour à tour au tir. Moment choisi par l’arrière dijonnais Noah Burrel qui marquait ses 6 premiers points (52-45, 27’). Mais c’est un Alsacien d’origine, l’intérieur Nicolas Dorez, qui permettait à son équipe de faire le premier véritable break du match. (54-47, 30’).

Discret jusque-là, Marc Kwedi inscrivait son premier panier et redonnait espoir à la SIG Strasbourg (59-54, 33’). Le match était relancé grâce au pivot Quentin Goulmy qui égalisait. S’en suivait un mano à mano offensif entre Ludovic Beyhurst (18 pts) et son adversaire mais aussi copain, Nicolas Dorez (16 pts). Le match tournait malheureusement en faveur de la JDA Dijon grâce à un trois points de Dimitri Radnic (76-69, 39’). Le temps restant était trop court pour combler le retard. Les hommes de Nebojsa Bogavac s’inclinaient un deuxième fois de suite mais restaient deuxième du classement tandis que Dijon équilibrait sa balance à 8 victoires pour autant de défaite. (Fin du match : 76-71, évaluation : 75-79).