Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
leaders_cup_2015.jpg
Actualités Leaders Cup : 12 candidats pour cinq places !

Leaders Cup : 12 candidats pour cinq places !

La ProA semble plus indécise que jamais ! A deux journées de la fin des matches aller, seuls Monaco, Le Mans et Limoges ont validé mathématiquement leur ticket pour la Leaders Cup. Pas moins de 12 équipes peuvent encore prétendre aux billets restant pour le rendez-vous de février chez Mickey. Tour d’horizon…

Il n’y a pas un week-end sans une (ou plusieurs) énorme(s) surprise(s) dans le championnat de ProA. Après 15 journées, ils ne sont que trois à être certains d’être à Disneyland début 2018. Monaco qui avait validé son billet depuis un moment, mais aussi Le Mans, victorieux à Boulazac après Noël et Limoges, qui a freiné Bourg-en-Bresse au lendemain de son match d’Eurocup, qui ont fait le boulot. Derrière, c’est la foire d’empoigne pour les cinq places restantes.
leaders_cup_2015_jeremy_leloup_louis_campbell_paul_lacombe.jpg

Les Strasbourgeois pourront-ils à nouveau saluer victorieusement leurs supporters ?

SIG : PRESQUE FAIT. – Si une seule victoire lors des deux prochaines journées ferait le bonheur de la SIG Strasbourg ou de Nanterre, aujourd’hui respectivement quatrième et cinquième, les Strasbourgeois pourraient même se qualifier avec deux revers sur un écart moindre en raison de leur quotient (1,089) très favorable, loin devant les sept équipes encore en mesure de les dépasser. Le voyage à Dijon, la venue de Pau-Orthez au Rhenus, deux prétendants à la Leaders Cup qui n’auront pas droit à l’erreur pour attraper un strapontin, ne sera pas de tout repos. Les Alsaciens seraient alors les seuls à être pour la sixième fois d'affilée au rendez-vous de Disneyland dont ils étaient sortis vainqueurs en 2015 (photos).
CHAPEAUX. – Les hommes de Collet seraient même inspirés de remporter les deux rencontres pour s’assurer une place au tirage au sort des quarts de finale dans le premier chapeau (équipes classées de 1 à 4) pour avoir un adversaire a priori plus favorable au premier tour. Même si Villeurbanne ou Nanterre pourraient intégrer le second chapeau (équipes de 5 à 8).
TROIS. – Deux équipes ont encore trois matches aller à disputer. Villeurbanne et Levallois, qui ont joué à Las Palmas et à Zagreb, en Eurocup, pendant la 15e journée de ProA, s’affronteront le dimanche 7 janvier dans la banlieue parisienne. L’ASVEL, qui ira ensuite à Chalon avant d’accueillir Hyères-Toulon, pourrait rater « Mickey » en ne gagnant qu’une seule de ces confrontations. Quant aux Metropolitans, ils devront impérativement gagner les trois (ASVEL et Nanterre à domicile, Antibes sur la Côte d’Azur) tout en guettant un faux-pas des autres candidats, pour intégrer le grand huit.
INTRUS. – Aujourd’hui septième et huitième, Bourg-en-Bresse et Gravelines seraient au rendez-vous. Les Burgiens imiteraient… Monaco, seul promu à avoir décroché sa place (en 2016) et valideraient un superbe cycle aller. Un seul succès (contre Hyères-Toulon ou à Châlons/Reims) devrait suffire à la meilleure attaque de ProA (à égalité avec Monaco) qui bénéficie d’un superbe quotient (1,03). Ce sera moins évident pour Gravelines (0,99) qui disputera un derby contre Le Portel avant de finir à Limoges !
QUATRE EX-AEQUO. – Quatre équipes sont aujourd’hui à égalité, en embuscade derrière Bourg et Gravelines. Elles auront besoin d’un sans-faute pour y croire et cela pourrait ne pas être suffisant. Pau-Orthez (1,01), Dijon (1) qui a marqué autant de points en 15 renocntres qu’il n’en a encaissés (1175) sont un peu mieux placés que Cholet (0,94) et Châlons (0,93), d’autant plus que les Choletais joueront deux fois à l’extérieur (Pau-Orthez et Boulazac) où ils n’ont gagné que deux fois, alors que les Champenois iront au Mans avant d’accueillir les surprenants Burgiens.
MIRACLE ? – Enfin, il faudrait un miracle et des concours de circonstances particuliers pour permettre au Portel et à Antibes (deux fois à domicile), plus encore à Levallois, déjà évoqué, pour attraper les derniers tickets à prendre. Même si, sur le papier, les chances existent. Mais ces formations n’ont plus leur destin entre leurs mains…

J.C.F.

Ce qu’il leur reste à faire

Monaco (1er, 12 vic., 3 déf.) * : reçoit Limoges, va à Nanterre
Le Mans (2e, 10-5, Q=1,09): reçoit Châlons-Reims, va à Dijon
Limoges (3e, 10-5, Q=1,04) : va à Monaco, reçoit Gravelines
SIG (4e, 9-6, Q=1,08) : va à Dijon, reçoit Pau-Orthez
Nanterre (5e, 9-6, Q=1,01) : va à Levallois, reçoit Monaco
Villeurbanne (6e, 8-6) : va à Levallois, va à Chalon, reçoit Hyères-Toulon
Bourg-en-Bresse (7e, 8-7, Q=1,03) : reçoit Hyères-Toulon, va à Châlons-Reims
Gravelines (8e, 8-7, Q=0,99) : reçoit Le Portel, va à Limoges
Pau-Orthez (9e, 7-8, Q=1,01) : reçoit Cholet, va à Strasbourg
Dijon (10e, 7-8, Q=1) : reçoit Strasbourg, reçoit Le Mans
Cholet (11e, 7-8, Q=0,94) : va à Pau-Orthez, va à Boulazac
Châlons (12e, 7-8, Q=0,93) : va au Mans, reçoit Bourg
Le Portel (13e, 6-9, Q=0,98) : va à Gravelines, reçoit Chalon
Antibes (14e, 6-9, Q= 0,95) : reçoit Boulazac, reçoit Levallois
Levallois (15e, 5-9, Q=0,95) : reçoit l’ASVEL, reçoit Nanterre, va à Antibes
 
* Classement établi selon le règlement spécifique à la Leaders Cup (les équipes à égalité sont départagées au quotient points marqués/points encaissés)