Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
dijon_vincent_collet.jpg
Actualités J16 ProA 2017/18_Dijon - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Vincent Collet: "un match sérieux et plein"

Visiblement soulagé et heureux de cette victoire, Vincent Collet a observé une belle réaction collective de son équipe. Une soirée qui aurait pu être parfaite sans la blessure de Pape Sy...

Le coach de la SIG Strasbourg concédait sans équivoque que son équipe n'a pas du tout abordé ce match comme celui de Madrid. Une meilleure entame et un sérieux qui ont permis à la SIG Strasbourg de vite créer l'écart : "c'est vrai, mais il faut aussi observer que ce n'était pas la même adversité, sans minimiser Dijon. Ce soir le contexte était le même pour Dijon que pour nous mardi ; à savoir un manque de rythme évident et d'avoir été pris à la gorge. Après ça n'enlève en rien le mérite que l'on a eu de les prendre à la gorge. On a senti d'entrée de jeu que notre emprise défensive était forte alors qu'elle n'était pas du tout présente mardi. Cela change beaucoup de choses très clairement. Le seul bénéfice que l'on a pu tirer du match de mardi c'est d'avoir pris un peu de rythme dans cette rencontre. Après, lorsque Dijon était plus en jambes, ils se sont rapprochés. Mais par rapport à d'autres fois où nous n'étions pas sérieux, ce soir nous l'étions. C'est pour cela que leur rapproché à pris du temps. Quand ils sont revenus à 9pts, nous avons de nouveau bien joué. La fin du troisième quart-temps était très bonne. Il y a des chiffres qui ne trompent pas. Nous avions fait 15 passes à la mi-tps. Nous faisons 15 interceptions, ce qui est notre record de la saison. Cela traduit notre surcroit d'agressivité. C'est forcément un match intéressant... même si nous avons perdu Pape Sy pour peut-être assez longtemps. Il s'est reblessé au dos.
"Nous avons besoin de plus de consistance défensivement pour être une bonne équipe"
Et pour voir plus le loin, Vincent Collet le sait, la clef se trouve dans la capacité de son équipe à défendre juste et dur. Ce soir, à ce niveau, il a été satisfait : "Nous avons été plus solidaires aujourd'hui à tous les niveaux. C'est un match sérieux, plein, un peu à l'image de celui que nous avions fait au Portel. Nous avions vu leur match face à Limoges qui avait dominé la première période avant de voir Dijon revenir en prenant le contrôle. On voulait éviter ça, et ce soir nous l'avons construit sur notre défense. C'est très clairement le plus gros point positif. Nous savions avant de venir ici que notre problème était notre défense. On encaissait presque 77 points de moyenne, ça fait beaucoup, et à l'extérieur en particulier, ça te rend vulnérable. N'encaisser que 65 points facilite les choses. Le symbole de notre défense est Sulaimon à zéro point à la mi-temps. Nous avons défendu très dur sur lui et il a mis du temps avant de sortir de sa boîte. Globalement pour nous c'est important. Nous avons besoin de plus de consistance défensivement pour être une bonne équipe".

L'autre point positif du soir venait aussi du banc de la SIG Strasbourg qui a répondu présent en étant productif. Et cela le coach a tenu à le souligner :" par exemple l'impact de Darion ne se voit pas forcément dans les chiffres. Il a défendu, contré, gêné, fait trois interceptions et ce qu'il a eu à marquer, il l'a mis. Il n'a pas forcé le jeu et a été un vrai relai précieux... Et on a pu voir à la fin que Damien allait le devenir aussi. Ce qu'il a montré est très encourageant. C'est la même chose pour Dee Bost. Il fait cinq interceptions. Ils était partout ce soir. Hormis les trois shoots dans la dernière minute qu'il a jouée, il était juste dans ce qu'il faisait. il a fait jouer toute l'équipe. Ce soir nous avions deux meneurs de jeu de haut niveau".

En attendant d'en savoir plus sur la blessure de Pape, gageons que le collectif strasbourgeois rentre dans le droit chemin et que la sortie vue à Madrid n'était qu'une incartade malheureuse aux antipodes du niveau réel de cette équipe. En tout cas le match de ce soir et les propos de Vincent Collet encouragent à l'optimisme tant que le sérieux et le travail sera de mise.

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités