Basket
vincent_1.jpg
nzeulie_1.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
SOLDES 2018: C'EST PARTI !
bourg_ludovic_beyhurst2.jpg
Actualités coupe de France 2018_1/8ème_SIG Strasbourg - JL Bourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Et de dix !

On n’arrête plus la SIG Strasbourg ! Dixième victoire d’affilée et une qualification facile pour les quarts de finale de la Coupe de France contre Bourg-en-Bresse, laminé en défense (93-64). Tout en ménageant l’effectif avant la Leaders Cup…

La donne

Au coup d’envoi, les raisons ne manquaient pas, d’un côté comme de l’autre, pour se surpasser. La SIG Strasbourg rêve de faire carrière en Coupe de France, de s’offrir un dixième succès d’affilée, mais aussi de se venger du revers subi en ProA, juste avant Noël, face à ces mêmes Bressans. La JL Bourg, elle, était en appel du camouflet subi contre Villeurbanne samedi dernier (73-96). Prometteur…
Premier quart temps : on verrouille
Bourg débutait sans Sim ni Peacock, ses deux perles US, mais Chase Simon s’occupait de placer la « Jeu » en tête : 2-5 (2e’). Le temps de dérouiller la belle mécanique strasbourgeoise qui tourne à plein régime ces temps-ci. En un clin d’œil, Wright, Bost et Logan avaient donné le ton : 13-5 (5e’). Il était temps pour Vucevic de prendre un temps mort et de lancer ses deux joueurs majeurs. Mais l’entrée d’Inglis, qui se chargeait de Peacock en défense, celle de Randolph puis celle de Flo Pietrus, très applaudi, compliquait encore la tâche des Burgiens. Si la SIG faisait disette en attaque, la JLB ne faisait pas mieux et le score stagnait (15-7, 9e’) avant le premier (petit) break : 19-12. Évaluation : 25 à 8.
Deuxième quart temps : on serre encore la vis…
Déjà performante en défense dans le premier quart, la SIG montait encore d’un cran. La période débutait par une interception et un primé de… Beyhurst pour faire passer l’écart à dix points (22-12). Le jeune meneur espoir jouait les sangsues sur Sim au point de lui faire commettre une antisportive… Inglis contenait Peacock, Pietrus faisait… du Pietrus et la défense de fer n’offrait qu’un panier à Bourg en cinq minutes. Pire, les Bressans n’avaient pu tirer au panier que trois fois pendant ce laps de temps. En face, Randolph, Inglis, Bost et même Cortale – à la mi-temps, il cumulait 20 minutes de temps de jeu avec son compère Beyhurst – faisaient gonfler la marque : 36-14 (15e’). L’évaluation « piquait » les yeux (50 à 4), mais l’étau se desserrait toutefois et en cinq minutes, Bourg inscrira plus de points (20) que lors des 15 premières ! Logan, heureusement, avait assuré la marque de l’autre côté : 49-34. Évaluation : 37 à 22 (total : 62 à 30).
Troisième quart temps : un énorme Dee Bost

Bourg-en-Bresse ne se donnait pas battu. L’attaque strasbourgeoise ralentissait à peine le tempo, Simon, Sim, Ndoye et Peacock réduisaient l’écart (55-45, 24e’). L’alerte sera de courte durée car Dee Bost (21 points à 8 sur 10, 29 d'évaluation au final) était dans un grand jour… A lui seul ou presque (Bilan et Randolph l’y avaient un peu aidé), il regonflait le matelas alsacien (65-47 puis 71-50). Évaluation : 25 à 18 (total : 87 à 48).

Quatrième quart temps : Bourg disjoncte
La dernière période débutait par deux lancers-francs pour Bourg, plus la possession, pour une faute antisportive de… Dee Bost après la fin du 3e quart. Mais les Bressans firent chou blanc. Alors que la SIG infligeait un 16-1 en quatre minutes ! Flo Pietrus trouvait remarquablement ses marques en défense bien sûr, mais aussi en attaque (16 d'évaluation pour l'ex-international), Inglis confirmait ses dernières sorties et Beyhurst faisait le reste ! Le lutin strasbourgeois provoquait même une deuxième antisportive de Sim qui rejoignait les vestiaires avant la fin, tout comme Courby peu après ! Bourg n’y était plus et la SIG déroulait tranquillement, ménageant au maximum ses forces pour la Leaders Cup (93-64). En attendant les quarts de finale de la Coupe de France, le 24 mars à Trélazé (un plateau réunira les huit qualifiés) pour lesquels elle est la première équipe qualifiée. Évaluation : 28 à 8 (total : 115 à 56).
Jean-Claude Frey

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – BOURG-EN-BRESSE 93-64. Rhenus Sport. 3 232 spectateurs. Arbitres : MM. Bissang, Vansteene et Bissuel.
Les périodes : 19-12, 30-22 (mi-temps : 49-34), 22-16 (71-50), 22-14.
Articles liés: 
Toutes les actualités