Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
dee_bost_cholet.jpg
Actualités J20 ProA 2017/18_Cholet - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Strasbourg impose sa loi à Cholet

Vincent Collet avait des craintes avant ce déplacement. Néanmoins, rapidement, son équipe s’est mise à l’abri d’un retour de Cholet. En effet, après une 1ère période de feu les SIGmen ont pu contrôler pour, au final, s’imposer de 10pts, 63-73, et engranger une 14ème victoire en ProA.

Le jeu rapide de la SIG Strasbourg offrait deux bijoux offensifs aux spectateurs en début de rencontre. Hélas, quelques maladresses ne permettaient pas aux SIGmen de creuser l’écart : 4-4, 2’. Le jeu devenait un peu brouillon et il fallait attendre un rebond en (très) haute altitude de Yancy Gates et un dunk violent pour réveiller le public. Mais les rouges ne se laissaient pas impressionner et passaient un run aux locaux avec un 9-0 en 1’30 qui donnait sept points d’avance à la SIG Strasbourg : 8-15, 7’. Levi Randolph, Florent Pietrus et Damien Inglis faisaient leur entrée et se fondaient parfaitement dans le collectif de Vincent Collet. Les rouges déroulaient et dominaient pour finir la période portés par un Levi très en verve offensivement. Fin du premier quart-temps : 14-23 (évaluation 9-30).

Ce même Levi était au four et au moulin au retour sur le parquet. Défendant le plomb et faisant déjouer Rousselle, avant de planter deux banderilles derrière l’arc, il assommait Cholet : 15-29, 11’30. Un début d’incendie immédiatement stoppé par Philippe Hervé qui demandait un temps mort. L’écart allait pourtant monter à 16 unités peu de temps après. Côté choletais, il fallait s’en remettre à des exploits individuels pour scorer tant la défense strasbourgeoise était impénétrable et imperturbable. Rien ne stoppait le tsunami strasbourgeois et la gifle reçue par Cholet dans ce 2ème quart commençait à être violente (18-37, 15’30). Après ce gros coup d’accélérateur coach Collet faisait tourner son effectif dans les grandes longueurs. Mais rien ne changeait. Telle une force tranquille, la SIG Strasbourg dominait sans partage ce match  pour mener de 21pts à 1’ de la pause. Une première période dominée avec autorité et sérieux, tant au niveau défensif qu’offensif avec un ronflant 68% de réussite, pour rejoindre les vestiaires largement en tête. Mi-temps : 28-45 (évaluation 15-59).

Mais il ne fallait pas imaginer la moindre seconde que Cholet allait se laisser faire comme ça. De retour avec de meilleures intentions, les locaux retrouvaient de l’adresse et de l’agressivité pour perturber la mécanique strasbourgeoise. Un 10 à 3 en 4’ pour Ryan Evans et ses potes ramenait Cholet à 10pts de Strasbourg… Ce qui n’était pas du tout du goût de Vincent Collet (38-48, 24’)! Le tacticien rappelait tout le monde sur le banc et ne cachait pas son mécontentement avant de reposer les bases de ce qui fait le jeu de la SIG Strasbourg. Florent Pietrus faisait son entrée pour remettre de l’ordre en défense et cela redonnait du rythme à l’attaque des rouges qui retrouvaient du liant : 42-60, 28’. La période se terminait bien mieux qu’elle n’avait commencé pour les SIGmen qui avaient alors 14 points d’avance à 10’ de la fin.  Fin du troisième quart-temps : 48-62 (évaluation 32-75).

Les SIGmen sentaient le souffle des Choletais dans leur nuque quand après 3’ au début du dernier quart, les blancs revenaient à 9pts. Pire même quand, Yancy Gates faisait exploser la Meilleraie après un 2+1 rapprochant encore plus Cholet, qui venait de passer un 10-2 à leurs visiteurs du soir (58-64, 34’). Heureusement pour Strasbourg, Miro Bilan jouait les pompiers de service en montrant l’exemple en attaque en même temps que les SIGmen retrouvaient en Zack Wright le défenseur que l’on connait.Si bien qu’à 3’ du terme la SIG Strasbourg s’était redonnée un peu d’air sans jamais vraiment paniquer : 60-71, 37’. Vincent Collet et ses hommes déroulaient en fin de partie pour au final s’imposer logiquement de 10pts, malgré deux petites frayeurs canalisées sans trop de mal au vu de la qualité de l’effectif. Une bonne chose de faite ! Score final : 63-73 (évaluation 51-87).

Portée par un Dee Bost qui a joué juste (12pts/6pds/5rbs), un Miro Bilan précieux dans les instants ‘‘critiques’’ (8 des 11 points de l’équipe dans le 4ème quart) et un Florent Pietrus très présent en défense, la SIG Strasborug repart de Cholet avec le sentiment du devoir accompli. Place maintenant à d'autres échéances  avec dès ce lundi un 1/8ème de finale de Coupe de France face à la JL Bourg qui a tout l’air d’un piège dans lequel il ne faudra pas tomber…

F.T.

Le match en vitesse

CHOLET BASKET – SIG STRASBOURG : 63-73. Salle de la Meilleraie. Arbitres : MM Bissang, Kerisit et Lopes.
Les périodes : 14-23, 14-22 (28-45), 20-17 (48-62), 15-11 (63-73)