Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
florent_pietrus_asvel.jpg
Actualités coupe de France 2018_1/4_ASVEL - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

A la croisée des chemins

Avant le quart de finale de BCL face à Athènes, la SIG Strasbourg est partie cette après-midi pour Trélazé pour y jouer un autre quart de finale mais de Coupe de France cette fois-ci face à l’ASVEL ce samedi à 20h30 (en direct sur SFR Sport 2)… Un match qui, en cas de victoire, pourrait découler sur une demi-finale dès le lendemain. Un calendrier pas évident à appréhender mais l’équipe de cette année a les ressources pour jouer plusieurs compétitions.

La Coupe de France et la Leaders Cup sont des parenthèses dans une saison. Bien évidemment elles n’ont et n’auront jamais la même saveur qu’un potentiel titre de champion de France (et d’Europe d’ailleurs…) mais comme le dit régulièrement le coach « il n’y a pas de petit trophée malgré tout ». Quoi qu’il en soit il est évident que ce week-end de coupe est mal placé. Vincent Collet le reconnait sans équivoque : « les problèmes de calendriers font que ce week-end arrive juste avant une échéance vraiment importante pour nous avec le 1/4 de finale de BCL. Mais s’il n’y avait pas eu la coupe il y aurait eu un match de championnat et on aurait essayé de le gagner donc là on va faire pareil. Après si on a le bonheur de se qualifier on ne sera plus qu’à un match de la finale… ». Mais pour le moment inutile de se projeter car se présente face aux Strasbourgeois un match tout sauf évident. « C’est de nouveau un mauvais tirage comme à la Leaders Cup. On fait avec, mais cette fois on va faire tourner l’effectif : tout le monde va jouer » tient à souligner le tacticien.

Le but affirmé est très clairement de ne pas trop tirer sur les joueurs et à ce sujet la réponse du coach est sans appel : « Ça c’est certain, ce sera respecté ! Il est hors de question de brûler toute notre énergie avant un déplacement très compliqué à Athènes ». Se présente donc devant Louis Labeyrie and Co un club de l’ASVEL qui a annoncé cette semaine que son pivot Darryl Watkins était ‘out’ pour le reste de la saison afin de subir une arthroscopie du genou. Et même si son pigiste ne sera pas là ce week-end, il est évident que la green team a de quoi faire avec un effectif complet.

Le staff de la SIG Strasbourg a suivi de près les résultats des Rhodaniens et coach Collet commente : « Ils n’étaient pas mauvais lors des derniers matches. Ils perdent d’un point à Nanterre, de trois à Dijon. Pour les avoir vu, ils étaient plutôt bien avant de céder sur la fin. C’est une équipe qui est talentueuse et qualitative mais actuellement elle a tendance à jouer par séquence ». Une évidence à la vue des dernières sorties de cette ASVEL. Mais il est évident également qu’il faudra bien défendre pour espérer les bouger… ce que l’équipe n’avait pas fait à la Leaders Cup où la 2ème mi-temps avait été « faiblarde » des dires même du coach. Bien évidemment la blessure de David Logan n’avait pas aidé mais quand même… « On avait vraiment manqué d’intensité défensive. Je pense que contre l’ASVEL c’est rédhibitoire ». L’exemple criant est le match à la U Arena face à Nanterre où les joueurs de TJ Parker dominaient avant de faire un 2ème acte où ils avaient perdu de leur superbe quand Nanterre a durci le jeu à la fin. « C’est vraiment une équipe qui, si tu la laisses un peu faire ce qu’elle veut, peut être brillante comme par exemple face à Chalon ». La clef de ce match sera donc le combat…

Le combat sans pour autant trop se dépenser au vu des échéances à venir ? Voilà une situation bien antinomique à laquelle le coach va tenter de trouver une solution. « Je le répète, on va partager nettement plus les temps de jeu mais cependant j’attends que chacun s’investisse sur ces temps de jeu-là. Pour se préparer au combat de mercredi prochain on ne peut pas rêver mieux que ce type de match qui doit permettre à tout le monde de monter son niveau pour être prêt… Mais à la condition d’être sérieux ».
Etre sérieux demain dès 20h30 et voir où cela mènera sans pour autant se projeter trop loin, voilà une équation de prime abord difficile à appréhender. Mais les joueurs et le staff savent où ils vont et surtout où ils veulent aller à plus long terme. Step by step l’équipe grandit et s’améliore et ce test à venir face à l’ASVEL avant le choc des 1/4 de finale de Basketball Champions League constitue une étape de choix…

F.T.

LE PROGRAMME DU PLATEAU COUPE DE FRANCE

coupe_de_franc_elite8.jpg
Articles liés: 
Toutes les actualités