Basket
playoff_site.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
miro_bilan_jl_bourg.jpg
Actualités J21 ProA 2017/18_SIG Strasbourg - Bourg en Bresse Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Epique et au final magnifique !

Un match de reprise délicat attendait la SIG Strasbourg pour cette 21ème journée de Jeep® ÉLITE. Face à une JL Bourg très clairement armée pour jouer les troubles fêtes dans ce championnat, les SIGmen ont remporté une très belle victoire dans les derniers instants et dans une chaude ambiance 79-78.

C'est des mains du mythique capitaine de a SIG Strasbourg, championne de France en 2005, Crawford Palmer, que cette rencontre débutait... sur les chapeaux de roues! Les deux équipes se rendaient coup pour coup. Sans surprise, Peacock et Ndoye portaient la JL mais les intérieurs de la SIG Strasbourg leur répondaient: 6-9, 4'. Les visiteurs jouaient crânement leur chance sans se poser de questions et se permettaient même de prendre 7pts d'avance peu de temps après, mais avec Miro Bilan en tour de contrôle les SIGmen recollaient (10-13, 7'). Bourg sortait les muscles. Par conséquent, Vincent Collet décidait de lancer dans la bataille un Florent Pietrus raffolant de ce type de match. Mais rien n'y faisait, les SIGmen se retrouvaient englués dans la défense burgienne et il fallait un excellent Miro Bilan pour maintenir son équipe à hauteur, car défensivement les blancs avaient du mal. Fin du premier quart-temps: 17-22 (évaluation 18-24).

Le jeu se musclait sérieusement et cela réveillait le public qui poussait son équipe. Hélas, du côté du jeu, beaucoup de déchet émaillait la partie en ce début de 2ème quart. Les coups de sifflets tombaient à la pelle, neuf en 2'30 (!), dont 5 contre la SIG Strasbourg... Ce qui générait une frustration légitime qui amenait dans la foulée une 10ème faute après la technique récoltée par Dee Bost. La #SIGArmy grondait pour galvaniser son équipe mais c'est bien la JL Bourg qui sortait son épingle du "jeu" par l'intermédiaire d'un Garrett Sim incandescent: 25-34, 15'. De retour de blessure, David Logan tardait à trouver la cible (1/6 à la pause), tout le contraire des visiteurs qui enquillaient derrière l'arc (7/15 à la mi-temps) pour faire gonfler leur avance à 11pts à 3' de la pause (29-40). Fort heureusement les SIGmen finissaient mieux la mi-temps en scorant un 10 à 3 en 2' pour finir la mi-temps avec simplement 4pts de retard : 39-43 (évaluation 47-45).

Si Miro Bilan affichait déjà un coquet double-double à la pause (11pts/10rbs), le géant Croate n'entendait pas s'arrêter là pour autant. Sur tous les fronts, il était l'instigateur d'un 11-3 en 2'30, ponctué par un triple de David Logan qui égalisait et faisait littéralement exploser le Rhenus: 50-50, 24'. La SIG Strasbourg était de retour aux affaires! Et comme un symbole, c'est encore et toujours Miro qui donnait même l'avantage à son équipe 54-53 peu de temps après. Mais la JL avait du cœur et ne se laissait pas abattre si facilement et reprenait la tête à la 27': 56-58. La partie se tendait encore un peu plus et Damien Inglis en payait les pots cassés en écopant d'une 4ème faute et d'une faute technique dans la foulée, l'obligeant à regarder la fin du match sur le banc. A la fin du 3ème quart-temps, le match n'avait pas choisi son vainqueur mais fort heureusement, l'inévitable Miro Bilan assurait sur la ligne pour redonner 4pts de marge à la SIG Strasbourg. 62-58, 30' (évaluation 77-59).
 

Les deux équipes se jetaient corps et âme dans cette fin de match. Ndoye donnait tout côté JL, mais Dee Bost sortait de l'ombre pour porter son équipe (67-62, 33'). Et quand ce n'était pas Ndoye, Peacock prenait le relai et les SIGmen se retrouvaient avec l'équipe de coach Vucevic sur ses basques à 5' du terme: 71-70, 35'. Et même lorsque Darion Atkins donnait de l'air aux blancs il y avait toujours un rouge pour répondre (73-73, 37'). Le match était passionnant et haletant et le money time devenait irrespirable. Trey Lewis refaisait passer son équipe en tête d'un magnifique triple à 2'20 du terme (75-76) mais le colosse Miro Bilan (21pts, 13rbs et 34 d'évaluation ce soir) ne tremblait pas sur la ligne à 46 secondes du buzzer pour reprendre l'avantage (77-76, 39"15). Zack Peacock lui répondait 10 seocndes plus tard mais Miro "stratosphérique" Bilan trouvait la petite passe magique pour Darion Atkins qui convertissait à 20 secondes du buzzer 79-78. La dernière possession de la JL ne donnait rien et au final les SIGmen s'imposaient par le plus petit des écarts 79-78 au terme d'un match épique. Score final: 79-78 (évaluation 98-81).

Le MVP du soir, Miro Bilan, aura été le très grand artisan de cette victoire qui permet à la SIG Strasbourg de rester dans le trio de tête de la Jeep® ÉLITE. Un très beau match de reprise dans une chaude ambiance qui aura, à coup sûr, été elle aussi partie prenante dans cette victoire.

F.T.

LE MATCH EN VITESSE

SIG STRASBOURG - JL BOURG 79-78. Rhenus Sport. 6018 spectateurs. Arbitres MM Difallah, Creton et Boubert.
Les périodes: 17-22, 22-21 (mi-temps 39-43), 23-15 (62-58), 17-20 (score final 98-81).
Articles liés: 
Toutes les actualités