Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
neptunas_damein_inglis.jpg
Actualités 1/8ème BCL 2017/18_Neptunas Klaipeda / SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

La décision se fera au Rhenus !

Après avoir fini première de sa poule en saison régulière, la SIG Strasbourg débutait son 1/8ème de finale de Basketball Champions League hors de ses bases sur le parquet du Neptunas Klaipeda. Un match qui avait tout du piège pour des SIGmen qui, au final, repartent de Lituanie avec une petite défaite (73-68), mais le faible écart laisse la porte ouverte à une qualification espérée pour les 1/4 de finale.

Les Lituaniens mettaient beaucoup d'intensité en début de match. Les SIGmen peinaient à trouver leurs intérieurs, mais les extérieurs faisaient le job. Hélas le passing game de Klaipeda faisait la différence malgré la défense strasbourgeoise : 9-4, 3'30. Vincent Collet ajustait son jeu et les Strasbourgeois parvenaient enfin à trouver son big man, Miro Bilan, qui rapprochait les siens (9-8, 5'). Le coach ouvrait alors son banc mais la défense de la SIG Strasbourg essuyait des rafales et était perforée par les salves lituaniennes, qui passaient un 9-2 en 3': 18-10, 8'. Les SIGmen semblaient manquer de rythme et finissaient le 1er quart temps avec 10 points de retard. Avec déjà 6 pertes de balles et en encaissant 22pts, la SIG Strasbourg était à la peine à ce moment du match. Fin du premier quart-temps: 22-12 (évaluation 30-9).

Les Strasbourgeois étaient clairement en difficulté et la physionomie du début du 2ème quart le confirmait. Dépassés en défense et agressés en attaque, ils subissaient le jeu de Klaipeda qui déroulait par l'intermédiaire d'un Sulskis très en verve (29-15, 13'). Vincent Collet décidait alors de passer en small ball et, dans cette configuration, c'est Damien Inglis qui jouait le rôle de facteur X. David Logan renouant en prime avec son adresse. La SIG Strasbourg passait un 8-0 en 1'30 pour revenir sur les talons des locaux: 32-27, 16'30. La SIG Strasbourg retrouvait enfin du rythme et son jeu. La 1ère période se terminait mieux, fort heureusement, et à la pause, les débats étaient redevenus équilibrés. Avec simplement 4pts de retard, grâce à une défense retrouvée, les SIGmen pouvaient encore croire en un résultat positif à la mi-temps. Un signe de l'allant retrouvée ? L'évaluation strasbourgeoise lors de ce quart-temps : 32, contre seulement 9 pour les locaux. A la pause tout était encore possible: 38-34 (évaluation 39-37).

Le retour sur le parquet était synonyme de renouveau pour les Alsaciens. Agressifs et sérieux, les Strasbourgeois passaient un violent run à Klaipeda, par l'intermédiaire d'un David Logan retrouvé, et surtout d'un Damien Inglis XXL. Sur tous les fronts, il permettait à la SIG Strasbourg de reprendre les commandes du match et même l'avantage au score : 41-43, 23'30. Les Lituaniens semblaient perdus sur le terrain. Les rotations s'enchaînaient mais les solutions ne venaient pas et l'écart grimpait à cinq points pour les Alsaciens après un triple de Levi Randolph: 45-50, 26'. Klaipeda mettait 7' à trouver la parade pour ne pas prendre totalement l'eau et la fin du 3ème quart-temps était de nouveau équilibrée. Les protagonistes se rendaient alors coup pour coup et, à ce petit jeu, ce sont les Lituaniens qui avaient le dernier mot pour faire la bascule avec un panier d'avance à la 30'. Fin du troisième quart-temps: 58-56 (évaluation 61-63).

La SIG Strasbourg montrait un bien meilleur visage. Combatifs et plein d'envie, les Alsaciens se sentaient plus en confiance. Infligeant un 0-7 à leur hôte, les joueurs de Vincent Collet étaient très clairement dans leur match: 63-63, 33'. Le jeu se musclait et les conséquences étaient plus contraignantes pour Klaipeda qui perdait ses deux intérieurs, Galdikas et Zelionis. Dee Bost sortait alors les barbelés en défense et permettait dans la foulée à son équipe de rester au contact à 4' du buzzer: 67-65, 36'.  Dans une confrontation aller/retour chaque panier à son importance et les joueurs se donnaient corps et âme dans le money time. Avec deux petits points débours à 2' du terme, il était encore possible de croire en la victoire mais la fin de match filait dans la musette du Neptunas qui remportait ce match aller 5pts. Score final: 73-68 (évaluation 78-74).

Cinq points de retard : rien d'insurmontable avant le match retour, mais il est clair que les SIGmen auront besoin de l'appui de sa #SIGarmy pour remonter ce débours et corriger les erreurs du soir, comme, par exemple, les trop nombreuses pertes de balles (20) qui offrirent des paniers faciles à Klaipeda. Mais notre équipe à les atouts et les qualités pour venir à bout de cette formation lituanienne aussi talentueuse et vaillante soit-elle.
Prochain épisode dans une semaine, à Strasbourg, sur le parquet du Rhenus, pour un match qui promet d'être bouillant. Réservez dès maintenant l'une des dernières places -> ici !

F.T.

LE MATCH EN VITESSE

NEPTUNAS KLAIPEDA - SIG STRASBOURG 73-68. Svyturio Arena. MM Bulto (ESP), Glisic (SRB) et Yilmaz (TUR).
Les périodes: 22-12, 16-22 (mi-temps 38-34), 20-22 (58-56), 15-12 (score final 73-68).