Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
flag_klaipeda_sig.jpg
Actualités Pleins feux sur Klaipeda

Pleins feux sur Klaipeda

Dans 48h la SIG Strasbourg débutera la seconde phase de l’édition 2017/18 de la Basketball Champions League. Après avoir fini 1ère de sa poule en saison régulière, elle a hérité des Lituaniens du Neptunas Klaipeda en 1/8ème de finale. Focus sur cette équipe et la double confrontation à venir qui promet beaucoup de choses, mais sûrement pas des matches faciles.

neptunas_klaipeda.png

Difficile d’exister dans le championnat lituanien derrière les mastodontes que sont le Zalgiris Kaunas et le Lietuvos Rytas. Un chiffre symbolise à lui seul cette domination sans partage. Depuis que ce championnat existe (1994), la répartition des titres de champions est la suivante : 19 pour le Zalgiris, 5 pour Rytas… et c’est tout ! Fondé en 1964, Neptunas peut se targuer d’être un des rares club à avoir jouer deux fois la finale des playoffs, mais comme nous venons de le souligner, sans succès. Au-delà du sportif, ce qui attire surtout l’attention c’est l’Arena de 6 000 places dans laquelle le club évolue depuis 7 saisons. Toujours assez richement remplie lors des gros matches, la Svyturio Arena est un bel écrin qui a accueilli 15 matches de l’Eurobasket en 2011 pour son inauguration.
Actuellement 3ème en championnat et après avoir fini 4ème de la poule B, l’équipe a un jeu typique du basket lituanien qui est la marque de fabrique du coach Kazys Maksvytis. Meilleure attaque de sa poule en saison régulière (83,1pts), l’équipe a, hélas pour elle, perdu en court de saison quelques-uns de ses meilleurs joueurs comme Juan Palacios parti au Besiktas, Arnas Butkevicius parti à Vilnius, ou encore le meneur Malcolm Armstead parti en Grèce.

Renaldas Seibutis l'homme à tout faire de Klaipeda

Mais malgré tout l’équipe a de la ressource. Elle est emmenée par l’expérimenté Renaldas Seibutis (32ans - 1m96). Arrière expérimenté passé par l’Olympiacos, Rytas, Kaunas ou encore Bilbao, l’international lituanien est une gâchette qui a un gros nombre de ticket shoots dû à son pourcentage élevé (47,5% au global).  Doté d’une excellente vision de jeu et habile passeur, il peut monter sans problème la balle en plus d’être capable de dégainer très rapidement. A ses côtés, sur la ligne extérieure, nous retiendrons un ancien du championnat de France avec le meneur Jerry Johnson (35ans – 1m82) vu à Clermont en 2007. Ce globetrotter est un meneur créateur tout en contrôle, et très bon défenseur. Enfin sur le poste 3, le titulaire est Laimonas Kisielius (32ans – 2m03). Ailier complet, ce shooteur peut évoluer par séquence au poste 4 et possède un très haut QI basket ce qui fait qu’il ne fait que rarement des erreurs dans ses choix.  Autre joueur majeur, l’ailier fort Edgaras Zelionis (28ans – 2m07) est l’archétype de l’intérieur lituanien. Véritable guerrier, au très fort QI basket, c’est un joueur vaillant, appréciant le jeu musclé… Quand ce n’est pas lui qui le muscle. Capable d’évoluer sur le poste 5 également, il est le joueur ayant eu la meilleure évaluation de son équipe lors de la saison régulière (14). Un travail à plein temps pour Miro Bilan ! Son comparse dans la raquette Simas Galdikas (31ans – 2m03) est un pur produit du club. Né, formé et passé pro à Klaipeda, il est lui aussi dans la pure tradition lituanienne. Un duo qui promet de belles empoignades.

Autre joueur à suivre en sortie de banc, l’arrière Tomas Delininkaitis (35ans – 1m90) est un vieux routier sur qui l’équipe peut se reposer. Ne reniant pas ses origines, c’est un shooteur patenté au bras fiable et qui n’a pas vraiment de distance. Aux SIGmen de ne pas le laisser dans sa zone de confort sous peine de punition immédiate. Arrivé début janvier au club après avoir quitté Kiev où il n’était pas payé, le combo Brandon Fields (30ans – 1m93) apporte un peu de folie à cette équipe. Lui qui a joué aux quatre coins du globe (Maroc, Hongrie, Roumanie, Japon, République Dominicaine, Corée du sud, etc…) est un shooteur qui peut aussi pénétrer car bon manieur de balle pour finir aussi bien au dunk qu’avec un petit flotteur grâce à un toucher de balle reconnu. Autre joueur arrivé en court d’exercice, le MVP du championnat lituanien en 2016, Vytautas Sulskis (29ans – 2m01) a débarqué en décembre dernier du Liban pour aider l’équipe. Ce swingman a une excellente vision du jeu, intercepteur hors pair, il apporte dans tous les compartiments du jeu : à surveiller !

Derrière ses huit là, des produits locaux apportent leur écot mais il ne faudra pas s’y tromper, Klaipeda n’est pas là par hasard. Cet adversaire semble à la portée de SIGmen qui veulent viser haut dans cette compétition, mais il faut se méfier de cette équipe qui a gagné 16 de ses 20 matches à domicile cette saison, et dont la star est avant tout le collectif avec une équipe où chaque joueur a un rôle précis et où le jeu rapide et la défense musclée sont souvent la marque de fabrique.

Franklin Tellier
infographie_neptuna_sig5.jpg
Articles liés: 
Toutes les actualités