Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
nanterre_vincent_collet.jpg
Actualités Vincent Collet avant Athènes : "il faudra être solide"

Vincent Collet avant Athènes : "il faudra être solide"

A 48h du match aller du quart de finale de BCL face à l’AEK Athènes, le coach de la SIG Strasbourg a accepté de répondre à quelques questions juste avant de partir pour la Grèce. Jamais avare en explications et analyses, Vincent Collet nous donne sans tabou son analyse du match à venir.

Franklin Tellier : Tout d’abord félicitations pour la qualification en finale de la Coupe de France ! Malgré les échéances à venir vous y êtes allés, vous avez battu deux des prétendants au titre et vous êtes revenus avec la qualification. Ça doit être une belle satisfaction….
Vincent Collet : c’est toujours une satisfaction de gagner les matches, qui plus est des matches couperets importants et qui mènent à une finale. Même si la Coupe de France n’est pas la même valeur qu’un titre de Champion de France, ça reste un trophée envié et qu’on aura à nouveau à cœur de remporter. Mais il faudra battre Boulazac pour ça. Au-delà de la qualification on est surtout heureux de l’avoir fait avec la manière en faisant deux bons matches et cerise sur le gâteau en partageant le temps de jeu, surtout face à l’ASVEL. Globalement le week-end est vraiment positif.
 
F.T : Au-delà des efforts physiques que cela a demandé, c'est une bonne façon de préparer le quart de finale qui se profile dès mercredi face à Athènes.
V.C : Oui car c’est mieux de jouer des matches que de s’entraîner… Même des entraînements de grandes qualités. Le match contre Nanterre en particulier était très intense. Je pense que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas joué un match de cette intensité-là. Je pense que ça nous prépare bien.
 
F.T : En revanche les déplacements vont peser aussi…
V.C : Oui le seul bémol ce sont les déplacements. On est parti de bonne heure ce matin d’Angers, on repart très tôt demain pour Zurich pour aller à Athènes. Ça peut effectivement être quelque chose qui nous enlève un peu de fraîcheur. Mais sinon la gestion qu’on va avoir d’ici là, avec un seul entraînement à Athènes, devrait nous permettre de jouer à fond mercredi soir.
 
F.T : Vous avez affronté l’AEK Athènes lors de la saison régulière de Basketball Champions League, qu’est-ce qui sera différent des deux matches précédents ?
V.C : L’AEK s’est renforcé en signant Punter de Radom qu’on connait bien, il nous avait marqué beaucoup de points ici au match retour. Il y a aussi Vince Hunter qui est un petit intérieur, très tonique et percutant. Ces deux joueurs renforcent vraiment leur roster. Mais nous avons Levi en plus et Labeyrie à 100% par rapport au match en saison régulière. Athènes est une forte équipe. On a gagné en saison régulière mais d’un ou deux points, ça ne veut pas dire grand-chose. Il faudra faire deux grands matches pour se qualifier. Il ne faut pas rêver. On est aux portes du final four, je pense qu’on a une vraie chance d’y aller mais à la condition d’être à notre meilleur niveau, sinon ça ne passera pas.
 
F.T : Comment sentez-vous votre équipe ?
V.C : Nous sommes motivés, déterminés et on y va avec une grande ambition mais aussi avec humilité. L’équipe est heureuse d’avoir accompli le job en se qualifiant pour la finale de la Coupe de France avec la manière. Tout le monde a joué, les remplaçants ont été très bien et ont tous participé à notre performance collective, donc tous les clignotants sont au vert. Mais il faudra tout donner mercredi pour faire une partie du chemin. Ce qu’il faudra, c’est surtout ne pas compromettre nos chances avant le match retour.
 
F.T : Quelles seront, selon vous, les clés pour remporter ce match ?
V.C : Il y en a plusieurs. Dans ce type de match il faut être prêt défensivement à faire tous les efforts car c’est une équipe qui peut marquer 100pts à chaque match si tu la laisse jouer. Ils ont un potentiel offensif incroyable ! Il faudra défendre fort pour essayer de les limiter. Mais il faudra aussi perdre un minimum la balle pour ne pas leur donner de munitions mais aussi pour avoir un maximum de chance de marquer. Même si on défend bien, ils vont pas mal scorer donc il faudra nous aussi être réaliste en attaque. Il faudra faire un match plein, supporter la pression, espérer que l’arbitrage soit correct car c’est important dans ce type d’atmosphère. Mais surtout, il faut qu’on soit prêt à envisager toutes les situations. Il faudra être solide !
Articles liés: 
nanterre_coupe_de_farnce_equipe.jpg
Coupe de France

​Rendez-vous en finale !

Cette demi-finale de Coupe de France s’annonçait difficile face à Nanterre 92, venu...
Toutes les actualités