Basket
bandeau_pub_gauche_final2.jpg
bandeau_pub_droite_final2.jpg
SAISON 2018 / 2019
Abonnez-vous et rejoignez la #SIGARMY !
espoirs.jpg
Actualités [Espoirs] défaite à l'Astroballe

[Espoirs] défaite à l'Astroballe

Timorés hors ses terres, les jeunes de la SIG Strasbourg se sont inclinés 69-54 à l’Astroballe face aux espoirs de l’Asvel. Ils signent ainsi une deuxième défaite de rang quatre jours après le revers à Chalon-sur-Saône.

Malgré une timide entame, l’ailier Vincent Pota ouvrait les hostilités avec un primé (4-3, 3’). Les premières minutes du match offraient un mano-a-mano serré entre les deux équipes. Offensivement, c’était une nouvelle fois Vincent Pota (8pts pour 7 d’éval) qui montrait l’exemple. Et Strasbourg prenait l’avantage grâce à un tir intérieur de Quentin Goulmy. 15-16, 10'.
La réaction villeurbannaise ne s’était pas faite attendre. Les joueurs d’Anthony Brossard avaient alors enfilé 11 points en moins de 4 minutes. (26-21, 14’). Tandis que les espoirs alsaciens se désordonnaient en défense, l’extérieur Sofiane Briki continuait son bonhomme de chemin. Il cumulait déjà trois tirs réussis derrière l’arc (32-23, 17’). Aux fils des tentatives infructueuses, l’adresse des Strasbourgeois chutait inexorablement tandis que celle de Lyon-Villeurbanne se rapprochait des 50%. Auteur d’un triple-double lors de la dernière journée, Jules Fontaine marquait un 3pts assassin juste avant la mi-temps. 37-23, 20’. (éval : 47-21).

Les hommes de Bogavac repartaient au combat avec de meilleures intentions. Quentin Goulmy remettait les siens sur de bons rails grâce à un dunk (42-33, 22’). Mais l’Asvel se rebiffait devant son public durant les minutes qui suivaient. La SIG Strasbourg ne parvenait pas à recoller au score. Les deux équipes concluaient le quart-temps avec 15 points de part et d’autre. 54-38, 30’.
La tâche était désormais grande pour les jeunes Alsaciens qui comptaient 14 points de retard sur les Villeurbannais. Les locaux proposaient un jeu fluide et constant aux antipodes de leur adversaire. L’intérieur sénégalais Khadim Sow, puis le jeune prospect Théo Maledon en profitaient pour enfoncer le clou (61-46, 35’). Nebojsa Bogavac abattait ses dernières cartes en prenant un temps-mort sur l’action suivante mais l’écart ne fondait pas. Les espoirs de l’Asvel s’imposaient finalement assez facilement au terme d’un match qu'il avait dominé.. Score final : 69-54. (éval : 75-59).

L.R.