Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
quentin_goulmy.jpg
Actualités [Espoirs] Irrésistibles !

[Espoirs] Irrésistibles !

La fin de saison approchait à grand pas. Les jeunes SIGmen n'avaient plus que 4 matches pour consolider leur place sur le podium. Le premier acte s'est soldé par une nette victoire 60-83 décrochée du côté de Pau-Lacq-Orthez.

Comme souvent, Vincent Pota donnait rapidement le ton avec un primé dès la première action. Les Palois respectaient leur ligne de conduite, mais Strasbourg était irrésistible dès les premiers instants de cette rencontre (9-16, 5'). Adroits, les joueurs de Nebojsa Bogavac pilonnaient de toute part le panier adverse. Le score et la réussite au shoot (59%) confirmaient les belles actions produites par les espoirs alsaciens : 18-31, 10'. L'écart continuait de grimper inexorablement grâce à la richesse de jeu proposait par la SIG Strasbourg. Quentin Goulmy assumait quant à lui son rôle de leader. Le pivot avait déjà planté 14 points en 14 minutes (25-42, 14'). Son homologue à l’intérieur, Patrick Gomis (6pts), assurait aussi sous l'anneau. Tout souriait aux Strasbourgeois qui avaient pris le contrôle. Mi-temps : 35-53. (éval : 25-65).
Au retour des vestiaires, les deux équipes semblaient vouloir mettre les bouchées doubles sur le secteur défensif. La première période, haute en couleur, contrastait avec ce 3ème quart-temps plus éparpillé. Même si le rythme du match s'était ralenti, les espoirs de la SIG Strasbourg ne perdaient pas pied. Rarement titularisé, le jeune alsacien Thomas Hanquiez assurait (6pts pour 9 d'éval). Tandis que le Palois Loic Zabalou inscrivait au buzzer un tir longue distance qui permettait à l'Elan Béarnais de gagner cet acte de deux petits points (16-14) : 51-67, 30'. Les dernières minutes passaient à toute vitesse. Outre les 36 points cumulés du trio Abah/Pota/Gomis, c'était Quentin Goulmy qui régnait en patron sur le parquet. L'intérieur strasbourgeois finissait son match avec un magnifique double-double (24 pts, 10 rbds pour 30 d'éval). Les hommes de Nebojsa Bogavac s'imposaient sans trop forcer grâce à une attaque prolifique confortée par la fougue des jeunes remplaçants. Fin du match : 60-83. (éval : 49-100).
L.R.