Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
espoirs_vincent_pota.jpg
Actualités ​[Espoirs] un dernier quart fatal !

​[Espoirs] un dernier quart fatal !

Le spectacle offert au Colisée de Chalon-sur-Saône par les jeunes strasbourgeois a tenu la centaine de spectateurs du Colisée en haleine. Mais c’est finalement les espoirs de l’Elan Chalon qui s’impose 76-61 dans ce choc en retard de la 26ème journée.

Les jeunes de l'Elan Chalon talonnaient depuis quelques semaines les Strasbourgeois. Désormais troisième au classement, l'équipe de Julien Martin n'avait qu'une hâte, gagner et revenir à auteur de leur homologue alsacien.  
L'entre-deux était gagné par les SIGmen mais les Bourguignons scoraient en premiers grâce à un lay-up d’Etienne Ca. Fidèle à son habitude, l'Elan Chalon misait tout sur l'attaque et cela semblait fonctionner (18-12, 7').  Les rapides offensives alsaciennes portaient leurs fruits grâce à un jeu en triangle (19-17, 9'). Vincent Pota rapprochait les siens grâce à un primé mais la lucidité était nettement Bourguignonne dans ce premier acte. 28-23, 10'
 
La marque n’évoluait guère aussi rapidement dans le deuxième quart-temps. Plusieurs lancers francs permettaient à l’Elan Chalon d’avoir jusqu’à dix longueurs d’avance mais Vincent Pota, encore lui, n’enterrait pas les espoirs de la SIG Strasbourg (37-30, 27’). Jayson Tchicamboud avait du tempérament et de la dévotion. Après s’être fait crosser, le jeune extérieur offrait sur l’offensive suivante une passe de génie pour Marc Kwedi qui n’avait plus qu’à conclure face au panier (39-35, 29’). Avec de l’abnégation, les hommes de Nebojsa Bogavac revenaient à seulement 1 point grâce à un buzzer beater de Vincent Pota (21 points pour 18 d’évaluation). L’arrière bouclait à lui seul une première période monstrueuse. 41-40, 20’. (éval : 50-47).
 
Strasbourg prenait les rênes de ce match dès la reprise grâce à l’inarrêtable Vincent Pota (41-42, 21’). Les Bourguignons ne se laissaient pas faire pour autant. Lucas Kouyate redonnait un peu d’air aux siens (53-46, 26’). La bataille pouvait être lancée, mais l’équipe alsacienne perdait soudainement tout repère collectif. Une courte interruption du match à cause d’un problème d’affichage permettait à la SIG Strasbourg de repartir sur de bonnes bases dans les derniers instants du quart-temps. 57-55, 30’.
 
Déterminé, l’Elan Chalon infligeait un nouvel écart aux dépends des joueurs de Nebojsa Bogavac. Ils profitaient de la panne offensive des Alsaciens en optant pour une défense en presse. Choix qui s’avérait payant, les Bourguignons marquaient 11 points d’affilée (68-57, 35’). Le money-time défilait trop vite ne permettant pas aux SIGmen de se remobiliser. Le manque de rotation dû aux absences de Ludo Beyhurst, Louis Rucklin et Oliver Cortale avait certainement peser dans le résultat final. Il faudra maintenant batailler jusqu’à la dernière journée pour les jeunes Strasbourgeois pour ainsi consolider leur place sur le podium de ce championnat espoirs. Score final : 76-61. (éval :98-68).
 
L.R.