Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
flag_5_questions_levi_randolph.jpg
Actualités Levi Randolph : «nous croyons en lui, il croit en nous»

Levi Randolph : «nous croyons en lui, il croit en nous»

Il est l’un des derniers arrivés cette saison à la SIG Strasbourg. Levi Randolph fait sa place dans le collectif de Vincent Collet sans faire de bruit. Sérieux, travailleur et à l’écoute il se donne sans compter pour l’équipe. 24h après le match face à l’ASVEL, et surtout 48h avant le choc du championnat face à Monaco (mercredi 18/04 à 20h45, en direct sur SFR Sport2), il a accepté de répondre à cinq questions à propos de sa saison et surtout du match à venir.

Franklin Tellier : Avant de parler de l’équipe, un mot sur toi. Deux mois après ton arrivée, comment juges-tu ton intégration à l’équipe ?
Levi Randolph : Quand j’ai signé ici mon but était d’apporter quelque chose en plus à l’équipe tout en m’intégrant au mieux au collectif pour l’aider du mieux possible. L’objectif du club est d’être champion. Pour y arriver il faudra être prêt au moment le plus important de la saison et la saison régulière nous prépare à ça. J’en suis là aussi pour ma part. La saison est un long chemin durant lequel il faut progresser surtout lorsque l’objectif est le titre. Mon intégration se passe bien mais je dois encore progresser pour être meilleur quand les Playoffs commenceront.

F.T : Après la déconvenue à Chalon, l’équipe a montré un meilleur visage à l’ASVEL malgré la défaite. Est-ce aussi ton avis ?
L.R : Une saison de basket est constituée de hauts et de bas. C’est difficile d’être parfait durant toute une saison. Le plus important est d’apprendre de chaque match pour essayer d’être meilleur pour le prochain. Pour ce match face à l’ASVEL il nous manquait Dee mais, malgré tout, nous avions à cœur de montrer un autre visage après la défaite à Chalon. Nous avons joué en équipe pour montrer que nous étions meilleurs que ça. Il ne faut pas oublier l’objectif final qui est d’être champion et pour cela nous devons continuer à progresser même lorsque l’équipe n’est pas au complet.

F.T : Place maintenant à Monaco dans 48h pour le choc du championnat. Un match où il faudra une nouvelle fois faire sans Dee Bost et où les extérieurs vont devoir encore aider Zack…
L.R : Je pense être un joueur polyvalent. Je peux jouer sur plusieurs positions. Nous sommes plusieurs dans l’équipe à pouvoir le faire et c’est une force. Face à l’ASVEL le coach m’a demandé d’aider Zack à la mène pour aider l’équipe. Mais ce n’est pas quelque chose de nouveau. En grandissant et au fil de ma carrière j’ai joué sur les trois postes extérieurs. Ce sera encore le cas mercredi. Lorsque Zack sortira se reposer il faudra être encore plus solidaire et sérieux pour mener l’équipe en attendant le retour de Dee.

F.T : Qu’est ce que tu penses de cette équipe de Monaco et connais-tu certains joueurs ?
L.R : J’ai joué contre Monaco en BCL cette saison quand je jouais à Sassari. C’est vraiment une très bonne équipe avec beaucoup d’armes offensives impressionnantes. Ce sera un gros match à coup sûr. Strasbourg avait gagné le match aller mais maintenant ce match retour est totalement différent. Mais j’ai confiance en l’équipe et dans les systèmes que le coach va mettre en place pour les gêner. Si nous les appliquons nous aurons de bonnes chances de gagner. Nous croyons en lui et il croit en nous et ça c’est important pour la confiance. Nous allons bien préparer ce match et tout donner et après nous verrons bien ce qu’il arrivera.

F.T : Face à la meilleure attaque du championnat et celle qui produit le plus de passes décisives, il est évident que la chance de l’emporter passera obligatoirement par une défense de fer, non ?
L.R : Je suis d’accord, la défense c'est la base de tout pour espérer gagner des matches et encore plus des titres. Nous avons déjà joué beaucoup de bonnes équipes et nous avons vu ça lors de matches importants ces derniers temps. Le staff met en place de quoi stopper l’adversaire qui se présente chaque soir. A nous de tout mettre en œuvre pour bâtir nos matches là dessus et c’est ce qui nous rapprochera de la victoire. Une nouvelle fois, pour ce match face à Monaco, nous devons venir sur le terrain, défendre ensemble, jouer dur et que chacun fasse ce qu’il doit faire. C’est ce qui nous rapprochera de la victoire.