Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
bost_wolters_chalon.jpg
Actualités J26 Jeep ÉLITE 2017/18_Elan Chalon - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Une soirée à oublier...

Les SIGmen le savaient : ce déplacement à Chalon était tout sauf un voyage facile. Néanmoins les joueurs de la SIG Strasbourg ont essuyé une lourde défaite (95-72) après avoir été largement dominés par les Bourguignons emmenés par un Nate Wolters très en forme…

Pourtant les deux équipes se faisaient écho en début de partie et le face à face Bost/Wolters avait déjà lieu. Les deux joueurs étaient dans tous les coups avec un petit avantage au scoring pour le Strasbourgeois (5-8, 3’30). Les intérieurs de la SIG Strasbourg étaient en revanche plus en difficulté face aux bigmen de l’Elan. Les locaux montaient le curseur de l’agressivité et le jeu se musclait. Dee Bost récoltait une faute technique après avoir montré un peu trop son agacement envers les arbitres et cela permettait au passage à Nate Wolters d’être l’instigateur d’un 13-0 pour les locaux qui creusaient l’écart : 18-8, 7’. Le compteur des fautes était alors tout bonnement hallucinant avec 8 fautes sifflées à l’encontre des hommes de Vincent Collet contre … aucune (en 8’) pour les locaux ! Mais qu’importe, Flo Pietrus faisait les basses œuvres en défense et les SIGmen laissaient passer l’orage pour mieux finir la période et revenir à 5pts, au buzzer du quart, sur un primé de Jérémy Leloup. Fin du premier quart-temps : 20-15 (évaluation 21-19).

Zack Wright mettait toute son énergie pour contenir le feu follet Wolters et dans son sillage c’est toute l’équipe alsacienne qui défendait mieux  grâce notamment à Damien Inglis bien impliqué. Ce même Zack ramenait les siens à 3pts des hommes de coach Choulet (24-21, 12’30), mais Wolters, encore et toujours, veillait au grain à Chalon. Les protagonistes se rendaient alors coup pour coup et l’écart se stabilisait pendant les minutes suivantes, si bien qu’à 5’ de la pause rien n’était fait: 28-25, 15’. La figure de proue de Chalon faisait tout pour son équipe et compilait déjà 17 points et 3 passes à la pause. Il permettait surtout à Chalon de finir la période sur un 7-0 lors de la dernière minute pour rejoindre les vestiaires en tête. Mi-temps : 42-32 (éval : 47-36). Le message à la pause était alors clair. Il allait falloir trouver une solution pour diminuer l’impact du meneur des locaux pour espérer revenir avec un résultat positif de ce déplacement.

Les joueurs de la SIG Strasbourg revenaient sur le parquet avec l’envie de faire mieux et le 5-0 en leur faveur lors des deux premières minutes l’illustra (42-37, 22’). Mais la pression des blancs était intense et les pertes de balles des visiteurs étaient payées cash par Jérémy Nzeulie (8pts en 2’) qui redonnait de l’air à Chalon pour voir l’écart commencer à prendre des proportions dangereuses : 53-42, 24’30. Un écart qui allait même atteindre 16 unités quelques secondes plus tard. Fort heureusement, Louis Labeyrie calmait l’hégémonie bourguignonne dans la foulée (58-45, 26’). La défense strasbourgeoise était restée à quai pendant que leur hôte du soir voguait sur un festival offensif pour prendre 21 points d’avance sur un lancer franc de Mike Gelabale. Vincent Collet cherchait la solution mais ses joueurs n’y étaient pas et la période se terminait après que les SIGmen aient encaissé 29 points en 10’. Fin du troisième quart temps : 71-51 (évaluation 82-54).

Le dernier acte commençait de la pire des manières avec la sortie sur blessure à la cheville de Dee Bost après être retombé sur le pied de Dorsey lors d’un tir à trois points : la tuile ! Le match tombait alors dans un faux rythme et Chalon maitrisait la partie. Même si Zack Wright mettait tout son cœur pour bien faire, le temps passait et l’écart se stabilisait autour des 20 points : 83-64, 36’. Le mal était fait depuis bien longtemps ! La défense de la SIG Strasbourg avait littéralement pris l’eau face à un collectif porté par un Nate Wolters de gala (29pts/9pds/35 d’évaluation). Un résultat final logique au vu de la physionomie de la partie mais la gifle reçue était violente et il faudra vite en tirer les leçons pour aller de l’avant. Score final : 95-72 (évaluation 115-73).

Une soirée à oublier à coup sûr !  Mais avant cela il faudra faire le bilan de cette lourde défaite car les prochaines échéances ne laisseront pas de répit aux SIGmen qui se rendent dès dimanche sur le parquet de l’ASVEL  avant d’accueillir le nouveau leader de Jeep® Élite, Monaco. Il n’y a pas péril en la demeure pour autant et il est certain que nous pourrons compter sur l’orgueil de cette équipe pour très vite rebondir.

Franklin Tellier

LE MATCH EN VITESSE

ELAN CHALON – SIG STRASBOURG : 95-72. Le Colisée. Arbitres : MM Difallah, Dubois et Boubert.
Les périodes : 20-15, 22-17 (mi-temps 42-32), 29-19 (71-51), 24-21 (score final 95-72).