Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
jeremy_leloup_2014.jpg
Actualités Se souvenir de Nancy !

Se souvenir de Nancy !

Etre mené 1-2 après deux matches au Rhenus et un revers chez l’adversaire au match 3 : la SIG Strasbourg a déjà connu ce scénario en demi-finale de Playoffs. C’était en 2014. Avec un retournement victorieux in extremis à la clé, signé Jérémy Leloup. Rappel des faits.

26 mai 2014Nancy, Demi-finales Pro A – Strasbourg a entamé la série contre le SLUC Nancy de travers, perdant d’entrée au Rhenus face à la doublette intérieure Falker - Pietrus (87-89). Se reprenant deux jours plus tard (64-51). La 3° manche à Nancy, soldée par un 67-57 et la blessure de Diot, semble avoir levé tout suspense d’autant qu’au 4° match, toujours à Nancy, le SLUC, jusque – là impérial, mène 56-42. La finale tend les bras aux Lorrains. Mais il reste un peu plus de 5’ à jouer.
Rageur, Leloup ne renonce pas, sonnant la révolte : panier à trois points sur l’aile gauche, un autre de Thornton au même endroit. Et tonus retrouvé qui jette le doute (56-51). « Nous avons le temps » martèle Collet au temps mort, alors que le banc adverse se trouble.
D’un geste de pivot d’école, Andersen enfonce le clou : 56-53, Nancy ne réussit qu’un lancer, et, sur la contre-attaque, passe superbe de Leloup pour Thornton. Panier and one à 29 sec du terme ! La SIG Strasbourg passe devant (57-60) et ne lâche plus. Les Nancéiens perdent les pédales, manquent de lucidité et gaspillent toutes leurs occasions. Et deux lancers-francs de Campbell enfoncent le clou dans les toutes dernières secondes (57-62).
Les Strasbourgeois viennent de passer un incroyable 20-1 pour se qualifier pour le match 5 au Rhenus. Nancy a laissé passer sa chance. La SIG Strasbourg, toujours sans Diot, ne gaspillera pas la sienne et se hissera dans sa deuxième finale d’affilée (70-58). Incroyable retournement !
L’histoire se répètera-t-elle ?

REVIVEZ LES 5 DERNIERES MINUTES DE CE MATCH d'ANTHOLOGIE EN VIDEO