Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
vincent_collet_et_ali_traore.jpg
Actualités 2018/19 - amical #1 : SIG Strasbourg-Bruxelles Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Balles neuves

Voilà maintenant quatre jours que les SIGmen ont retrouvé le chemin du parquet pour une pré saison 2018/19 qui sera riche de 10 rencontres et de multiples entraînements. Après une petite dizaine de séances et avec les deux derniers arrivés, Mardy Collins et Mike Green, le premier check-point aura lieu demain, jeudi 16 août, à 20h à Colmar face à Bruxelles.

Les saisons filent à vitesse grand V et les prépa se succèdent mais, chose nouvelle cette année, coach Collet est à la baguette depuis le 1er jour de la reprise. Autre élément nouveau, la SIG Strasbourg ne débute pas sa campagne de matches amicaux face à un voisin (et ami). En effet, le premier 'obstacle' sera les Belges du Basic Fit Bruxelles. A ce sujet Vincent Collet reconnait sans détour avoir modifié son approche en ce début de pré saison: "On est entré dans le vif du sujet un peu plus vite que d'habitude pour justement être capable de jouer dans de bonnes conditions face à un adversaire qui n'est pas notre ami. Il y a toujours la crainte de se blesser donc on a pas mal joué pour se préparer. On a déjà fait beaucoup d'oppositions et jusqu'à maintenant on a vraiment bien travaillé".

Inutile d'être un esthète du basket pour savoir qu'il ne faudra tirer aucune conclusion à la suite de ce match. Le principal étant de faire en sorte que les automatismes se mettent en place. L'opposition à venir sera en quelque sorte "une séance améliorée". Et même si, dans la moiteur du gymnase de la Rotonde, les SIGmen travaillent dur, la réalité du terrain, même pour un match amical, ne fait pas de mal. Et pour celui-ci, les coaches pourront compter sur le revenant Mardy Collins et le nouveau meneur Mike Green pour donner quelques minutes. Mais là aussi, pas de pression car comme le souligne coach Collet "Mike et Mardy viennent de reprendre l'entraînement. L'un comme l'autre sont un peu courts c'est normal et les autres, comme ils ont travaillé dur pendant quatre jours, ils ne sont pas courts, mais ils sont un peu fatigués". Un élément à prendre en compte à n'en pas douter. Que les choses soient claires, comme tient à le souligner Vincent Collet: "Je n'ai pas d'attentes particulières. Ce match va nous permettre de voir un peu mieux comment on se situe dans le contrôle de l'adversaire mais surtout de rassembler les joueurs. On va voir les associations qui se feront. Même s'il manque un joueur, l'équipe fait déjà bonne figure. Pour l'instant elle me plaît bien, son état d'esprit surtout. Je souhaite voir demain ce qu'ils montrent là: du plaisir à partager et à jouer ensemble".

Il est clair que ce groupe prend du plaisir à travailler ensemble. Cela saute aux yeux. Et le dernier joueur à venir devra répondre aux attentes sportives du coach mais aussi réussir à entrer dans le moule. Et, à ce jour, un joueur est dans le viseur du coach. Un joueur qui se veut complémentaire de ceux qui sont présents. Mais attention le tacticien de la SIG Strasbourg tient à préciser que "si cela ne se faisait pas, il ne faudra pas choisir quelqu'un par défaut. Comme toujours le dernier joueur c'est assez complexe car la notion de complémentarité est très importante. C'est comme quand tu fais un puzzle. Si tu as perdu une pièce, à la fin si tu essayes d'en mettre une autre, ça va se voir. C'est pareil pour une équipe. On voit bien aujourd'hui ce que Youss, Mardy ou Jérémy par exemple peuvent apporter. Avoir un poste 4 qui peut nous donner une menace extérieure pour leur donner le plus d'espaces possibles est important". Le nom du joueur mystère est bien entendu gardé secret mais le coach, enclin à lâcher une bride d'information, glisse avant de repartir au travail: "La piste sur laquelle nous étions s'était refroidie et elle est entrain de se réchauffer. C'est un dossier qui est en court depuis une semaine. Le fait de ne pas l'avoir concrétisé en fin de semaine était préoccupant mais depuis il y a une petite évolution. Mais rien n'est fait".

En attendant cette dernière pièce du puzzle, les SIGmen se forgent un collectif et ont rendez-vous pour une première opposition au Gymnase Camille Sée de Colmar.

Articles liés: 
Toutes les actualités