Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
alii_traore.jpg
Actualités 2018/19 - amical #9 : Pro Stars match#2 Résumé Statistiques Photos

​Direction la finale du Pro Stars

Quarante-huit heures après la victoire face à Cholet, les SIGmen affrontaient l’équipe croate de Zadar lors de leur 2ème match du Pro Star 2018. Dans un match porté sur l’offensive la SIG Strasbourg a su tirer son épingle du jeu pour l’emporter de 11 points, 106 à 95, et ainsi se qualifier pour la finale du tournoi samedi 15 septembre à 20h15.

patch_film_du_match.jpg
La SIG Strasbourg démarrait pied au plancher la partie. Sous l’impulsion d’un Youssoupha Fall dominant, les SIGmen passaient un 8 à 2 en 2’30 aux Croates. Mais l’intérieur de Zadar Spralja était touché par la grâce dans ce 1er quart. Enquillant un 4/4 à trois points, il portait son équipe et remettait les protagonistes côte à côte : 18-19, 6’. Mais la belle adresse de la SIG Strasbourg (12/16 en 10’) répondait aux coups de boutoir de Zadar, et Quentin Serron, de retour de sélection, puis Green et Traoré permettaient à Strasbourg de virer en tête après 10’ : 21-28 (évaluation 23-39). Les Alsaciens en remettaient une couche dès le début du 2ème acte en passant un 7-0 offrant 12pts d’avance à 12’ : 23-35. Mike Green était d’ailleurs très en forme. Avec 11pts à 100% et déjà 6 passes à la pause il jouait à merveille son rôle de métronome. Goulmy et Pota apportaient leur envie et l’écart se stabilisait : 32-43, 15’. Mais le shooteur de Zadar, Mario Little sortait de sa boîte et ramenait son équipe dans la course à la faveur d’une belle adresse aussi à 3pts et d’un 14 à 3 pour égaliser à 2’ de la pause (48-48). Mais Nicolas Lang et encore et toujours Mike Green remettaient de l’ordre pour faire passer la SIG Strasbourg en tête à la pause : 51-57, 20’ (évaluation 71-52). Avec 57pts agrémentés d’un coquet 69% aux tirs dont 7/10 à trois points, les SIGmen venaient de montrer une belle facette de leur potentiel offensif.

Les deux équipes revenaient sur le terrain avec de belles intentions et les paniers croates donnaient écho à ceux de la SIG Strasbourg. Avec une adresse qui ne chutait pas, l’avance en faveur des rouges se stabilisait alors : 63-70, 25’. Quentin Goulmy mettait bien à profit les minutes passées sur le terrain et comme Nicolas Lang faisait le job derrière l’arc, la SIG Strasbourg arrivait, à 10’ du terme, à faire remonter son avance à 9pts dans un match jusque-là maîtrisé : 71-80, 30’ (évaluation 73-95). Le début du 4ème quart voyait les joueurs de Zadar sortir les crocs. Infligeant un 15 à 5 en 5’ à l’équipe de Mardy Collins, les Croates prenaient même les commandes du match pour la 1ère fois depuis le 2-0 d’entame du match : 86-85, 35’. Mais Strasbourg avait du cœur et ne s’affolait pas en laissant passer l’orage avant de remettre le pied à l’étrier via la connexion Collins/Fall qui faisait mal à l’adversaire du soir (90-96, 37’). Et ce sont les tauliers qui au final mettaient le couvercle sur le match en finissant sur 10 à 3 dans le money time, pour permettre à Strasbourg de l’emporter au final : 95-106 (évaluation 100-126).

Avec deux victoires la SIG Strasbourg participera donc demain, samedi 15 septembre à la finale du Pro Stars 2018 à 20h15 face aux Italiens d’Avellino.

F.T.
patch_chiffre_du_match.jpg
chiffre_126.jpg

... Comme l’évaluation collective de la SIG Strasbourg lors de cette victoire face à Zadar. Portés par une très belle adresse une nouvelle fois, 65% au global et 50% à trois points, les SIGmen ont su déployer leur jeu et leur collectif pour étouffer les Croates. Avec sept joueurs à 10 d’évaluation ou plus, la machine strasbourgeoise commence à avoir fière allure malgré les absences. Meilleure évaluation du match, Mike Green (17pts/8pds /26 d’évaluation) était bien entouré une nouvelle fois avec Florent Pietrus (10 d’éval), Quentin Serron (14 d’éval), Ali Traoré (16 d’éval), Mardy Collins (17 d’éval), Nicolas Lang (18 d’éval) et Youssoupha Fall (21 d’éval). Autant dire que lorsque l’équipe sera au complet et que la mayonnaise aura bien pris, il est possible d’envisager de belles choses dans des temps plus ou moins proches…

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI