Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
mardy_collins_youssoupah_fall.jpg
Actualités 2018/19 - amical #7 : Le Mans-SIG Strasbourg Résumé Statistiques Photos

Net et sans bavure

Après la victoire face à une équipe de Cholet encore en rodage, la SIG Strasbourg affrontait Le Mans lors de la 2de journée du tournoi des sables. Et face au Champion de France en titre le défi était autrement plus relevé, mais cela n'a en aucun cas fait peur aux SIGmen qui se sont imposés 88 à 77, remportant ainsi le tournoi.

patch_film_du_match.jpg
Infligeant un 0-7 d'entrée, la SIG Strasbourg entrait dans son match de la meilleure des manières. Et même si du côté du Mans Thompson réveillait ses troupes, la triplette Collins/Fall/Nzeulie permettait aux Alsaciens d'être en tête après 5', 9-16. L'agressivité des Strasbourgeois était de premier ordre, si bien que Le Mans comptait déjà 5 fautes d'équipe en à peine plus de 5' de jeu. Et comme le jeu de la SIG Strasbourg était bien en place, agrémenté d'un joli 7/8 aux tirs (10/10 aux lancers !), Le Mans devait prendre un temps mort pour tenter de remettre de l'ordre : 14-22, 6'30. Effet immédiat, les tangos finissaient bien mieux la période et les deux équipes étaient au coude à coude après dix minutes : 27-30, 10' (évaluation 27-30). Le match s'équilibrait et l'adresse d'une équipe répondait à celle de l'autre. Mais les Strasbourgeois étaient plus réalistes en attaque et, à la faveur d'un 9-0, prenaient une petite avance à 5' de la pause : 34-41, 15'. Ali Traoré (à la pause : 6pts, 4rbs et 12 d'évaluation en 8') secondait une nouvelle fois parfaitement Youssoupha Fall, et même si en face Thompson était en feu (19pts à la mi-temps), Strasbourg restait droit dans ses bottes et continuait à voguer sur une adresse incroyable (67% après 20')  pour prendre 7pts d'avance à 2' de la pause (39-46, 18'). Les derniers instants ne dérogeaient pas à la règle, Strasbourg répondait présent à l'image de Nicolas Lang qui plantait derrière l'arc pour donner 10 points d'avance aux siens à la pause : 40-50, 20' (évaluation : 37-64).

Le retour sur le parquet voyait Mike Green prendre feu. Totalement inarrêtable et intraitable derrière l'arc, il plantait un 3/3 à 3pts pour ponctuer un 14 à 2 en faveur de Strasbourg en 3'30 et donnait 22 points d'avance (!!) à son équipe : 42-64, 33'. Le coup de massue était violent pour Le Mans qui venait de manquer littéralement son retour des vestiaires pour laisser s'échapper les Alsaciens qui pouvaient gérer (49-71, 36'30). Et même quand Demetrius Conger tentait des choses(10pts en 6'), Mike Green, divin dans le quart (14pts en 10') était là pour rappeler Le Mans à l'ordre. Si bien qu'à la fin d'un 3ème quart-temps largement dominé, Strasbourg menait de 18pts : 57-75, 30' (évaluation : 55-96). La dernière période en devenait même anecdotique tant les SIGmen venaient de tuer la partie. Le temps passant, Le Mans ne parvenait pas à contrecarrer les plans alsaciens (65-82, 35' puis 74-86, 37'30) et au final la SIG Strasbourg s'imposait de 11 points dans un match maîtrisé. Score final 77-88 (évaluation 77-109).

La SIG Strasbourg remporte ainsi ce tournoi des sables en réalisant deux très belles performances. De bon augure avant le très relevé Pro Stars de la semaine prochaine qui sera le dernier opus de la préparation avant le coup d'envoi de la saison 2018/19.
 

F.T.
patch_chiffre_du_match.jpg
stats_le_mans_patch.jpg

Comme l'évaluation collective de la SIG Strasbourg lors de cette victoire. Il faut dire qu'avec 6 joueurs à 10 ou plus d'évaluation le collectif strasbourgeois était du plus bel effet lors de cette rencontre. Avec en figure de proue Mike Green (voir plus bas) et ses 22 d'évaluation, les Alsaciens ont imposé leur collectif. En effet, en plus de Mike, Mardy Collins (10 d'éval), Nicolas Lang (10 d'éval), Ali Traoré (17 d'éval), Youssoupha Fall (18 d'éval) et Jérémy Nzeulie (21 d'éval) ont très clairement fait le job avec sérieux pour montrer que l'équipe monte en régime.

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
.

...
patch_sigman_du_match.jpg
patch_green.jpg

Mike Green n'a peut-être pas été le joueur le plus parfait lors de cette rencontre mais c'est lui et lui seul qui a éteint la lumière sur la tête des Manceaux dans le 3ème quart-temps en leur ôtant toute chance de l'emporter. Auteur de 14 points et 2 passes durant les huit premières minutes de la période, il a montré à quel point il pouvait être clutch pour tuer un match. En finissant avec 21 points, 5 passes, 3 rebonds et 22 d'évaluation, il signe également le meilleur indice de l'équipe

le MVP du dernier Final Four de la BCL monte en régime.