Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
serron_-_pau.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#3- SIG Strasbourg-Pau Lacq Orthez Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Première manquée au Rhenus

Première sortie officielle des SIGmen dans leur Rhenus pour la saison 2018/19 en ce dimanche 30 septembre. Avec Pau-Lacq-Orthez comme adversaire du soir la SIG Strasbourg savait qu'en l'absence de Youssoupha Fall il faudrait être sérieux. Mais, à l'issue d'un dernier quart manqué, la SIG Strasbourg s'est inclinée 65-70. Rien de rédhibitoire mais une réaction sera attendue...

patch_film_du_match.jpg
Sans doute un peu tendus pour cette 1ère devant leur public, les SIGmen se cherchaient en début de rencontre. Mais, fort heureusement, Ali Traoré portait son équipe en attaque pour rester à hauteur: 8-9, 5'. En revanche, en défense, Vitalis Chikoko se jouait de la raquette locale et martyrisait le cercle. Avec 6pts autoritaire il permettait à Pau de garder la tête, mais Quentin Serron sonnait alors la révolte! En 1'35 le Belge sortait Strasbourg de sa torpeur en plantant 7 points et en distillant 1 passe pour conclure un 9-0 pour les locaux: 17-11, 7'30. Les blancs prenaient donc les commandes et n'allaient plus les lâcher jusque la fin du quart. 22-17, 10' (éval : 28-19). Mais Pau ne se laissait pas faire et revenait avec de belles intentions. En signant un cinglant 8 à 2, les verts montraient qu'ils étaient venus en Alsace pour remporter leur 1ère victoire. En repassant devant au score (24-25, 13'), le message était clair: rien ne serait simple! Mais Ali Traoré, de retour aux affaires, était l'instigateur d'un 7-0 qui faisait du bien. Ainsi, à 4' de la pause, Strasbourg avait 6pts d'avance: 31-25, 16'.Le duo Chikoko/Smith était sur tous les fronts avec déjà 28pts au cumul des deux en 1ère période. Le match était serré et la 3ème faute de Pietrus à 50 secondes de la pause faisait mal avec une rotation réduite. A la pause rien n'était fait : 35-32, 20' (éval : 38-33).
.
Les deux équipes affichaient une belle énergie au retour des vestiaires. Mais, grâce à l'inévitable Ali Traoré, la SIG Strasbourg faisait gonfler son avance pour la porter à 7 unités : 41-34, 22'30. Quentin Serron mettait son cœur sur le parquet et défendait le plomb. Dans le même temps Jérémy Nzeulie trouvait le chemin des filets et Mike Green de l'adresse derrière l'arc. Strasbourg imposait son jeu : 46-36, 25'. Une avance qui allait même grimper à 13 points après une magnifique action collective conclue par Flo Pietrus (50-37, 26'). Chikoko, intenable, n'abandonnait pas et Pau s'accrochait, mais c'était bien la SIG Strasbourg qui menait à la fin d'un 3ème quart dominé: 56-46, 30' (éval :66-47). Ali Traoré devait quitter prématurément ses coéquipiers après avoir écopé de sa 4ème faute et dans le même temps Pau montait le curseur de l'agressivité tout en retrouvant de l'adresse. Si bien qu'à 7' de la fin les SIGmen pouvaient sentir le souffle des joueurs du Béarn dans leurs nuques : 60-58, 33'. Tout était à refaire ! Quelques instants plus tard ils égalisaient même, 61-61, profitant des lancers francs abandonnés en chemin par les SIGmen avant même de repasser devant (61-63, 35'30). La tension était palpable et Pau ne craquait pas malgré la pression mise par la #SIGArmy. A l'entrée du money time les verts menaient leur barque mais tout était encore jouable: 64-67, 37'. Mais Pinero assassinait les blancs à 1' de la fin d'un panier intérieur dont les hommes de Vincent Collet ne se remettraient pas. En n'inscrivant que 9 points dans l'ultime période et en manquant 8 lancers francs, les SIGmen s'étaient tirés une balle dans le pied. Au final Vitalis Chikoko (23pts/14rbs) et sa bande repartaient d'Alsace avec la victoire qu'ils étaient venus chercher. Score final : 65-70, 40' (éval 65-78).