Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
cholet_mardy_collins.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#1- Cholet-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Victoire écrasante et sans partage

Vincent Collet avait prévenu, les premières journées de championnat sont souvent synonymes de surprises. Pour son premier match de la saison 2018/19, le coach aura été entendu puisque ses joueurs ont su être sérieux pour s’imposer sans contestation possible sur un score sans appel : 75 à 112.

patch_film_du_match.jpg
Les SIGmen commençaient le match avec un sérieux sans faille. Les extérieurs trouvaient à merveille Fall qui se régalait dans la peinture et assommait Cholet d’entrée. Et même si le tableau d’affichage de la Meilleraie créditait 10 unités à … Quentin Goulmy, c’est bien Youss’, auteur de 10 points à 100% en 4’, qui permettait aux rouges de mener rapidement : 6-12, 4’. Mais la défense choletaise prenait la mesure du géant de la SIG Strasbourg et commençait à poser son jeu. Les locaux revenaient à 4pts à la 6ème minute (11-15), mais Mike Green et Mardy Collins jouaient leurs rôles de leaders. Et, comme en prime, Ludo Beyhurst, plein de malice, provoquait la faute de Romain Duport sur un tir à trois points à une seconde de la sirène, les SIGmen menaient de 9pts après 10’, 16-25 (évaluation 13-37). Strasbourg prenait même 12 longueurs d’avance (18-31, 12’), et même quand Cholet faisait un petit run pour revenir à 6pts, personne ne s’affolait dans les rangs de l’équipe de Vincent Collet. De retour aux affaires Fall faisait mal à Cholet en signant une 1ère période de très haute volée (15pts et 6rbs en 12’) et maintenait l’adversaire à distance : 30-39, 16’30. La fin de période était signée Mike Green qui faisait tout sur le terrain (8pts/6pds/4pds à la mi-temps). A la passe, au scoring et percutant, le numéro 10 de la SIG Strasbourg donnait une petite leçon à son vis-à-vis et était l’instigateur d’un 16 à 5 pour boucler 20’ dominées sans contestation possible (l‘écart aux rebonds était sans équivoque : 25 à 9). Mi-temps : 35-52, 20’ (évaluation 28-73).

Cholet revenait avec une belle agressivité sur le terrain et les blancs donnaient du fil à retordre aux SIGmen. Mais qu’importe, patiemment, Ali Traoré et consorts gardaient le cap pour maintenir un écart confortable : 45-60, 24’. Mais la SIG Strasbourg perdait Jérémy Nzeulie, invité par les arbitres à rejoindre les vestiaires suite à une faute technique reçue après l’antisportive concédée 2’ avant. Fall devait quitter lui aussi les siens quelques minutes après, suite à un coup reçu, mais les SIGmen ne se désunissaient pas (48-67, 27’). Bien au contraire, ils mettaient la tête sous l’eau à Cholet pour prendre 22 points d’avance à 10’ de la fin. 56-78, 30’ (évaluation 48-105). Le coup de bambou était encore un peu plus violent 3’ plus tard suite à un dunk de Fall. Avec 30 points d’avance à 7’ du buzzer et des Choletais la tête basse, il semblait impossible de voir ce match échapper à Strasbourg ! Et c’est exactement ce qui arrivait puisque les protagonistes finissaient le match sans plus aucune pression. Infligeant une claque à Cholet pour ce premier match officiel de 2018/19, la SIG Strasbourg est entrée d'une très belle façon dans cette nouvelle saison. Score final : 75-112 (évaluation 66-154).

Mais attention ! Une victoire aussi large et belle soit elle ne doit en aucun cas faire basculer les esprits dans un triomphalisme exacerbé. Sérieux, concentration et continuer à progresser humblement sont les maîtres mots du coach mais ça les joueurs l’ont bien compris…

F.T.
patch_chiffre_du_match.jpg
stats_du_match_cholet.jpg
Comme l’incroyable évaluation signée par les SIGmen ce soir. Avec neuf joueurs à 10 ou plus la SIG Strasbourg a écrasé les débats lors de cette incontestable victoire face à Cholet. Avec cette évaluation Youssoupha Fall et sa bande égalisent tout simplement la meilleure évaluation de l’histoire du club. En effet, ce chiffre hallucinant avait déjà été atteint une fois le 5 mai 2006 lors d’une victoire au Rhenus 104 à 60 face à Brest. Autant dire… Une éternité !
Une performance rare et incroyable !
LES STATISTIQUES COMPLETES DU MATCH : ICI

 

patch_sigman_du_match.jpg
patch_fall.jpg
Le grand Youss a anéanti tout espoir de Cholet en s’imposant sans partage dans la raquette des deux côtés du terrain. C’est lui qui a lancé de la plus belle des façons son équipe en inscrivant 10 des 12 premiers points de la SIG Strasbourg. Véritable tour de contrôle du jeu de Vincent Collet, le pivot strasbourgeois a fini le match avec une ligne de stats plus que flatteuse : 25 points (10/12), 12 rebonds et 34 d’évaluation en 23 minutes. Sorti quelques minutes après avoir reçu un coup sur le pied, il est revenu en jeu sans soucis en montrant qu’il faudrait compter sur lui cette saison.
Une performance qui en appelle d’autres espérons-le !