Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
equipe_strasbourg.jpg
Actualités 2018/19 - amical #6 : Cholet-SIG Strasbourg Résumé Statistiques

Victoire sans contestation

Pour son 6ème match de pré-saison la SIG Strasbourg faisait son entrée au trophée des sables face à Cholet. Battus la veille par Le Mans (77-82) les Choletais n'auront pas réussi non plus à stopper la machine strasbourgeoise car au final ce sont bien les SIGmen qui se sont imposés sans contestation possible: 72-90.

patch_film_du_match.jpg
Toujours privée de Quentin Serron, retenu en sélection, la SIG Strasbourg était sérieuse en début de rencontre. Mardy Collins et Mike Green mettaient l'équipe sur de bons rails pour prendre les commandes : 3-8, 2'30. Et comme Youssoupha Fall imposait sa loi dans la peinture (6pts/6rbs en 4'30) et était bien épaulé par un Nzeulie inspiré, rapidement, la SIG Strasbourg faisait un écart : 5-15, 5'. Et, alors que les Alsaciens atteignaient 12 longueurs d'avance, le staff ouvrait son banc pour finir la période. La défense de Cholet commençait alors à prendre la mesure de son adversaire pour se rapprocher (14-19, 9'), mais après 10' c'était bien Strasbourg qui menait. Et, même si l'écart au score n'était que de 9pts, celui à l'évaluation était plus parlant sur la domination strasbourgeoise. 14-23, 10' (évaluation 12-34). Ali Traoré opérait une belle entrée et Goulmy, Wagner et Pota se voyaient offrir du temps de jeu pour laisser respirer les cadres. Et comme la tour de contrôle Fall était de retour, Strasbourg gérait son avance (20-29, 13'). Sobres et efficaces, Collins et Nzeulie se complétaient parfaitement et la SIG Strasbourg imposait son jeu des deux côtés du terrain. Avec 7 points, 5 rebonds et 4 passes à son compteur à la pause, Mardy montrait son leadership et, à 4' de la pause, il semblait difficile de voir Cholet sortir la tête de l'eau (24-37, 16'). Youssoupha Fall était là pour s'assurer que ce sentiment global était respecté en finissant la 1ère période déjà en double-double (14pts/10rbs) et ainsi permettre à la SIG Strasbourg de mener de 13pts à la pause: 32-45, 20' (évaluation 27-59).
Traoré et Collins faisaient monter l'avance à 16 unités au retour sur le parquet, mais Cholet, par l'intermédiaire de Young, passait la seconde en scorant un 7-0 en 1'20 et relancait le suspense (39-48, 23'). Mais encore et toujours Fall remettait de l'ordre dans la maison alsacienne pour redonner de l'air aux siens de manière autoritaire: 41-54, 25'. Débutait alors un "festival" de fautes et de passages sur la ligne des lancers. Le jeu était plus haché mais les SIGmen géraient leur avance face à un Young (15 dans la période!) au four et au moulin du côté de Cholet: 46-58, 27'. Mais les Choletais finissaient bien et en passant un 10-3 aux rouges ils finissaient le 3ème quart avec simplement 5pts de retard: 56-61, 30' (évaluation 56-71). Mais Fall et Traoré réagissaient et grâce à un 10-2 en 2' redonnaient un peu d'air à la SIG Strasbourg. Et ce coup d'éclat prenait même des airs de blitz quand les SIGmen se mettaient à dérouler, tel un véritable rouleau compresseur leur jeu. Un 20 à 4 en 4'30 qui anéantissait littéralement toute chance dans les rangs choletais. Ainsi un CB encore en rodage venait de prendre de plein fouet l'attaque strasbourgeoise : 60-81, 35'. La messe était dite. Ce match aura vu un Youssoupha Fall une nouvelle fois hyper dominant, rendant une feuille stats pour le moins gonflée (28pts/15rbs/35d'éval) et un axe 1-5 vraiment séduisant car dans le même temps Mardy Collins venait de livrer un match de all Star (voir SIGman du match). Victoire finale : 72-90 (évaluation 68-119).

Rendez-vous dès demain 15h pour un test bien plus difficile face au Mans champion de France en titre.

F.T.
patch_sigman_du_match.jpg
patch_collins.jpg
Mardy Collins est passé très (très) près d'une performance rare en France : un triple double.
Finissant le match avec 16 points (6/9 aux tirs), 11 passes et 9 rebonds, pour une évaluation somme toute ronflante de 29 en 28 minutes, l'homme à tout faire de la SIG Strasbourg a encore une fois montré qu'il a plus d'une corde à son arc! Venu à Strasbourg pour être le leader de cette équipe, Mardy montre match après match qu'il est le patron de cette équipe sur le terrain. Un métronome dont la relation de travail avec Youssoupha Fall fait déjà merveille. Les deux se trouvent les yeux fermés laissant entrevoir de très belles choses quand ils seront à 100%.
L'appétit vient en mangeant...

.
.
.
.

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI
Articles liés: 
Toutes les actualités