Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ljubljana_nzeulie2.jpg
Actualités BCL18/19 - #2: SIG Strasbourg-équipe qualifiée Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

L'Europe de retour au Rhenus

Premier match européen au Rhenus ce mardi 16 octobre à 20h30 (billetterie) avec la réception des Allemands du Medi Bayreuth. Une première dangereuse à peine 48h après la dernière sortie des SIGmen.

La rengaine est toujours la même, les rotations sont courtes et les jambes sont lourdes les lendemains de match. Mais qu’importe, cette équipe est faite de guerriers qui compensent les absences pour une belle débauche d’énergie. Et de son côté coach Collet apprécie aussi l’apport des jeunes dans une situation délicate : « On va continuer à utiliser nos jeunes car ils sont plutôt bons : Quentin Goulmy a encore été intéressant. Mais il faut s’accrocher, on n’a pas le choix. Encore une dizaine de jours avant le retour de Youss. On espère à Besiktas mais au moins face à Gravelines ».

Le grand Youss qui entame la dernière phase de sa réathlétisation. Mais attention à ne pas mettre la charrue avant les bœufs : tout retour prématuré est proscrit. « Il faut être patient. Ça fera trois semaines après demain. On est dans les temps ». En tout état de cause, l’équipe est dans une dynamique positive « on a fait trois bons matches mais surtout on a progressé à chaque fois un peu plus. On était déjà mieux contre Antibes que face à Pau, après on a fait un peu mieux à Ljubljana, et on a fait notre meilleur match hier, en particulier dans les aspects défensifs ». Il est clair que les investissements de chacun étaient à la hauteur des attentes du coach et du standing que le club se veut d’avoir cette saison encore. Coach Collet abonde en ce sens et n’hésite pas à encenser ses joueurs « nos arrières en particulier, Ludo, Quentin et Jérémy, et à l’intérieur Flo ont joué comme des chiens en défense. Il y avait une belle énergie. Mais il faut aussi mettre du crédit sur Mike et Mardy. Hier défensivement on a eu vraiment une belle prestation ».

Il semblerait que la défaite face à Pau, si elle a fait du mal d’un point de vue comptable, a peut-être aussi fait du bien pour vraiment lancer la saison. Le tacticien tient d’ailleurs à préciser à ce sujet : « on n’avait pas su tuer le match face à Pau, on a fait l’erreur de s’arrêter de jouer. Mais derrière on a bien réagi. Ça a fait prendre conscience au groupe que, même s’il n’y a aucune remise en question sur leurs qualités intrinsèques, on est diminué et donc cela nous oblige à faire des efforts supplémentaires. Mais il fallait que l’on prenne aussi conscience que l’on a des qualités, même dans cette configuration actuelle, tout en étant vulnérable ». La vulnérabilité de l’équipe est très facile à cibler avec un secteur intérieur limité à deux intérieurs de métier. Et face aux Allemands de Bayreuth, cela risque d’être encore un peu plus difficile quand un roster compte 11 à 12 joueurs.
 

Medi Bayreuth qui a marqué le coach : « une des équipes qui nous avait le plus dominé au Rhenus l’an passé ». Qualifié de dernière minute cette saison les Allemands arrivent néanmoins après avoir perdu face au Besiktas Istanbul. Autant dire que, gagner au Rhenus est obligatoire dans ce type de mini championnat afin de ne pas gâcher la victoire ramenée de Slovénie. « On sait qu’à neuf victoires on est quasi sûr de se qualifier mais même à huit on peut passer, donc gagner chez nous serait vraiment de bon augure… surtout qu’on l’aurait fait avec une équipe diminuée ». David Stockton est l’attraction de ce club, mais coach Collet a bien noté les différents dangers : « il y a surtout Adonis Thomas qui jouait à Banvit, De’Mon Brooks qui était déjà là comme Bastian Doreth, Steve Wachalski ou Andreas Seiferth et ils ont pris le meilleur joueur de Ljubljana : Gregor Hrovat. Il est vraiment très complet, c’est un très bon joueur de basket. Il nous avait fait du mal l’an dernier. Ils ont aussi un animal avec Hassan Martin qui est très athlétique ». Exit donc Assem Marei et Gabe York, les deux fers de lance de la saison passée, mais cette équipe reste solide.

Mais finalement l’objectif est clair : « confirmer la bonne performance à Ljubljana en gagnant à la maison et surtout avant deux déplacements périlleux à Besiktas et Klaipeda. On connait la qualité de jeu de Klaipeda. Bologne s’en est tiré par miracle lors du premier match, et Besiktas est l’épouvantail du groupe ». Il est clair que si, sur le papier actuellement, Besiktas et Bologne sont le haut du panier dans ce groupe, Bayreuth est aujourd’hui un adversaire direct pour les SIGmen en vue de la qualification dans une poule assez homogène. Inutile de passer par quatre chemins, cultiver une invincibilité de son parquet doit être le crédo de cette saison européenne…Et ça commence dès demain à 20h30 face à Bayreuth.

F.T.
BILLETTERIE DE CE MATCH : ICI

 

Articles liés: 
limoges_mardy_collins.jpg
Jeep Elite

Ici c'est Strasbourg !

Deuxième match des SIGmen dans leur Rhenus, qui accueillaient un CSP Limoges qui ne...
Toutes les actualités