Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ljubljana_nzeulie.jpg
Actualités BCL18/19 - #1: Ljubljana-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Victoire tout en contrôle

Pour son premier match de BCL les SIGmen étaient en déplacement à Ljubljana pour un match piège. Oubliée la mésaventure de la saison passée sur ce même parquet, la SIG Strasbourg s'est au final imposée 71-81. De bon augure pour la suite...

patch_film_du_match.jpg

Dans une salle à peine plus remplie que pour un match Espoirs, les Strasbourgeois démarraient leur campagne européenne au petit trot. Rapidement pénalisés par les fautes les SIGmen avaient un peu de mal en début de match (5-4, 4'). Mais, sur la lancée de son match de titan face à Antibes, Ali Traoré sortait tout son panel en attaque. En plantant 8pts de rang en 1'50 big Ali mettait enfin la SIG Strasbourg sur de bons rails: 12-12, 5'30. Hélas de vilains oublis défensifs permettaient aussi aux Slovènes de rester au contact (15-16, 7'30) mais Ludo Beyhurst entrait et apportait une belle énergie comme à son habitude. Hélas cela ne suffisait pas et les SIGmen affichaient un débours de deux longueurs. 21-19, 10' (éval 25-19). Le retour sur le parquet voyait Strasbourg muscler son jeu par l'intermédiaire d'un Nicolas Lang inspiré qui ponctuait un 0-9 en 2' de bon aloi (21-28, 22'). Et quand Jérémy Nzeulie scorait pour faire monter l'avance à neuf points, Coach Collet ne pouvait que se féliciter de l'implication de ses hommes. Et même si Ljubljana retrouvait le chemin des filets après 3' de mutisme, c'est bien la SIG Strasbourg qui mettait la main sur ce match signant un 3-17 qui portait l'avance des Alsaciens à 12pts: 24-36, 16'. Tout était difficile pour les locaux qui ne parvenaient plus à entrer dans la raquette. Ils devaient s'en remettre aux tirs à 3pts. Un exercice dans lequel ils excellaient et qui leur permettait de ne pas couler et de stopper l'hémorragie: 29-39, 18'. Mais cela n'empêchait pas Jérémy Nzeulie de scorer au buzzer pour ponctuer un quart-temps maîtrisé 13 à 27 et rejoindre les vestiaires en tête: 34-46, 20' (éval 40-56).

Ce même Nzeulie continuait sur sa lancée et était bien imité par un Nicolas Lang très bon en attaque (18pts après 30'): 41-56, 14'. Mais les Slovènes ne se laissaient pas faire et commençaient à sortir les crocs. Avec un Begic hyper dissuasif en défense, Ljubljana commençait à revenir sur la SIG Strasbourg grâce à un 11-4 qui faisait mal: 52-60, 26'. Mais Nzeulie plantait derrière l'arc et la connexion Haut-Rhin/Bas-Rhin (Beyhurst/Lang) faisait merveille pour reprendre le large: 55-68, 28'. Ainsi à la fin du 3ème quart la maîtrise des SIGmen sur cette rencontre se reflétait au score: 56-70, 30' (éval 64-85). Nicolas Lang était clairement dans la Stozice Arena comme dans son jardin et faisait gonfler l'avance à 19pts quelques instants plus tard après un nouveau primé (56-75, 33'). Et même quand Ljubljana appuyait un peu sur l'accélérateur en passant un petit run (0-7), les SIGmen étaient tout en contrôle pour garder le cap: 65-81, 26'30. Et le match se finissait en roue libre tant cette équipe de la SIG Strasbourg avait dominé Ljubljana sans contestation possible pour s'imposer, malgré un effectif amoindri, de 10pts. SCORE FINAL: 71-81 (éval 81-95).

Une très belle entame de la SIG Strasbourg en Basketball Champions League qui s'impose sans réellement avoir été inquiétée. Une victoire à l'extérieur qui fait du bien dans une campagne européenne où tout ce qui est pris, et surtout hors de ses bases, n'est plus à prendre. Place maintenant à la venue du CSP Limoges dès dimanche à 18h30 pour confirmer la montée en température de l'équipe.

F.T.
patch_sigman_du_match.jpg
patch_lang.jpg

... Même si Ali Traoré aura été une nouvelle fois l'homme fort de ce match, l'accessit du SIGman du Match revient à Nicolas Lang qui s'est senti à Ljubljana comme un coq en pâte, en signant 21 points (4/8 à trois points), dont deux 3+1 à des moments clefs. Le premier en début du 2ème quart-temps et le suivant au retour des vestiaires douchaient les espoirs de Ljubljana pour mettre la main sur cette partie. Et comme, en prime, le collectif strasbourgeois était en place et que chacun apportait sa pierre à l'édifice (Jérémy Nzeulie/Ali Traoré/ Ludovic Beyhurst) il semblait bien difficile de battre Strasbourg pour ce premier match de BCL version 2018/19.

Le sniper était de sortie ce soir !

.

LES STATISTIQUES DU MATCH : ICI