Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
gravelines_fall.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#8- Le Mans-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Déplacement à haut risque

La huitième journée de Jeep® ÉLITE fera office de choc pour les SIGmen qui affronteront ce samedi 3 novembre à 20h le champion de France en titre, Le Mans, sur son parquet. Une affiche forcément très alléchante.

On ne cesse de le répéter, la fatigue est là forcément avec un tel enchainement de rencontres et surtout de déplacements. Et même si le staff, des dires mêmes des joueurs, gère très bien l'alternance matches/voyages/repos/entraînements, il est clair que les dernières semaines ont laissé des traces, ce que consent Vincent Collet :"On a tellement enchainé. Demain soir on aura joué huit fois à l'extérieur en douze matches. La quinzaine a été terrible avec en plus Istanbul et Klaipeda qui sont les déplacements les plus compliqués de la poule en BCL. Depuis mardi dernier, on a été quatre jours pleins entrain de voyager, et on repart au Mans. En terme d'influx nerveux ce n'est vraiment pas facile à gérer".

Place donc maintenant à un long voyage vers un très gros morceau de notre championnat, le champion de France en titre Le Mans. Même si les participations d'Antoine Eito et Demetrius Conger ne sont pas certaines, le déplacement au Mans n'aura rien de facile. "Le Mans, au Mans ce n'est jamais simple. Ils n'ont pas encore perdu chez eux. On sent que c'est une équipe difficile à manœuvrer. C'est un déplacement très difficile". La dernière confrontation entre les deux clubs raisonne encore dans les murs du Rhenus, avec un match #5 en demi-finale de Playoffs la saison dernière, sonnant le glas des espoirs strasbourgeois participer à une 6ème finale consécutive, et ouvrant les portes un peu plus vers le Graal aux joueurs de la Sarthe. Auteurs d'une très belle série de Playoffs en battant successivement l'ASVEL, Strasbourg et Monaco (excusez du peu), les Tangos défendent donc leur titre cette saison .

Et pour le défendre justement, le club a misé sur un collectif qui, sur le papier, est assez plaisant. Coach Collet donne son avis d'ailleurs sur le sujet: "c'est une équipe relativement homogène. Ce qui frappe à la lecture de leurs statistiques en championnat c'est qu'ils ont sept joueurs à 10 d'éval ou plus et le huitième, Cornelie, est à neuf et ça c'est sans parler de Tarpey qui revient et qui est un bon joueur. Il y a vraiment de la qualité. Ils tournent à neuf mais neuf vraiment bons joueurs mais surtout qui répondent tous présents". Très clairement une nouvelle fois et sans langue de bois aucune, il est clair que ce match, avec le retour de Youssoupha Fall dans le club avec qui il a conquis le titre la saison dernière, ne sera vraiment pas simple. Le grand Youss qui a d'ailleurs été sollicité de toute part avant cette rencontre. Mais, très professionnel, il a fait au mieux pour rester dans sa bulle et préparer ce match (pas comme les autres) comme n'importe quel autre.

Au delà de tout ceci Vincent Collet met le cadre en amont de cette rencontre: "c'est un match très important. Une défaite au Mans nous mettrait dans une situation périlleuse en championnat. En cas de défaite, il ne faudrait pas en lâcher beaucoup après pour se qualifier pour la Leaders Cup alors qu'une victoire nous donnerait de l'oxygène et surtout nous permettrait de revenir sur eux au lieu d'avoir deux matches de retard". Donc très clairement, fatigue ou non, il faudra être présent de la première à la dernière minute. Les corps ressentent les dernières joutes mais pour autant "mentalement les gars ont la volonté de le faire, sans aucun doute, après il faudra voir demain. On ne peut pas dissocier le corps et l'esprit. Il faudra voir de quelles ressources physiques on disposera".

Et quelle sera la clé de ce choc de Jeep® ÉLITE alors. Pour le tacticien, la réponse est claire et nette et file droit :"Il faudra faire un gros match, mais surtout, par rapport aux deux derniers matches, j'ai insisté, sur le fait de retrouver l'assise défensive. A mon sens, on l'a un peu perdue lors de ces deux matches, même si Gravelines et Klaipeda étaient deux fortes équipes. Mais Le Mans l'est aussi donc il faudra que notre effort défensif soit de meilleure qualité. Si on veut gagner à l'extérieur on n'a pas le choix, et contre une équipe qui, en plus, marque 85pts par match c'est évident. Si nous arrivons là-bas sans essayer de limiter cette qualité offensive, on ne gagnera pas".

Les grandes lignes sont tracées, place maintenant aux protagonistes afin de tout mettre en œuvre pour revenir de la Sarthe avec une 5ème victoire en huit journées et ainsi rester dans le peloton de chasse derrière l'ASVEL... qui débarque samedi prochain au Rhenus !

F.T.