Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
Vincent Collet Equipe France
Actualités La France étouffe la Russie

La France étouffe la Russie

Antoine Diot France-Russie

6 points, 3 passes dec. et 10 d'évaluation pour Diot.

Après leur probant succès face à la Serbie (76-68) vendredi dernier, l'Equipe de France de Vincent Collet a enchaîné par une victoire face à la Russie (93-55), ce dimanche à Villeurbanne. Les Bleus semblent avoir trouvé la bonne carburation dans leur préparation à l'EuroBasket.

Les Bleus entamaient tambour battant ce troisième match de préparation. Face à une équipe russe qu'ils retrouveront lors du 1er tour de l'EuroBasket à Montpellier, ils rentraient leurs shoots et ne laissaient rien passer défensivement (11-0, 2'50 puis 21-5, 7'10). Une véritable démonstration française, marquée par un 10 sur 14 à deux points. Si les Russes refaisaient quelque peu surface durant le deuxième quart-temps, l'avantage à la pause demeurait conséquent (50-30).

La seconde période débutait sur le même tempo et les Français conservaient leur avance. Malgré la réussite adverse à 3 points (56%), les hommes de Vincent Collet trouvaient le moyen de régaler le public de l'Astroballe, comme sur ce alley-hoop de Batum servi par Antoine Diot.

Dans le dernier quart, les Bleus creusaient encore un peu plus l'écart. Portés par des leaders en format XXL, tels Batum (13 points), Diaw (18 d'évaluation), et des éléments sortis du banc qui ont apporté leur écot (13 points pour Lauvergne, 11 points pour Ajinça ou encore 10 points pour Kahudi), les Tricolores déroulaient (80-52, 35'). A tel point que Vincent Collet procédait à quelques tests, comme cette défense en zone avec un duo de "big men" Gobert-Ajinça. Au final, l'écart de 38 points (93-55) est historique dans les confrontations entre la France et la Russie.

"Le mot d'ordre était de bien défendre durant 40 minutes, confiait Nicolas Batum à la sortie du match. L'intensité est montée d'un cran dans notre préparation, y compris aux entraînements. Ce soir, on a essayé de fermé la raquette. Dans l'ensemble, c'était vraiment un bon match de notre part. L'objectif est d'assumer notre statut de champion d'Europe en titre et d'être prêt pour le début de l'EuroBasket."

LA FICHE TECHNIQUE COMPLETE