Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
Serbie
Actualités La France plus convaincante

La France plus convaincante

Décevante et battue en Finlande, l’équipe de France s’est ressaisie ce vendredi soir à Nancy en battant la Serbie (78-65).

On attendait un rachat des Français, on n’a pas été décu. Face aux vice-champions du monde serbes qui les avaient privé de finale au Mondial l’an dernier, les Bleus, au complet, ont dominé leurs adversaires, il est vrai privés de Teodosic et de Krstic. Dès l’entame, la présence de Diaw, Batum et De Colo, absents à Tampere, changeait la donne et l’adresse à trois points lançait la troupede Collet : 16-7 (5e’) puis 19-9 malgré le temps mort de Djordjevic.

Mais la Serbie revint rapidement dans le match grâce à Bogdan Bogdanovic, futur adversaire de la SIG en Euroligue avec le Fenerbahçe (23-22) avant un panier au buzzer d’Antoine Diot : 25-22.

Très offensif, le premier quart temps était suivi d’une période… plus morose. 4-2 après… six minutes (!), 8-5 sur le quart temps et 33-27 au total. Une mi-temps très contrastée. La deuxième mi-temps commençait par un festival à trois points dans lequel Batum (3 sur 3 dans l’exercice) et Bogdanovic (4 sur 4) rivalisaient : 36-32. Les Français se retrouvaient en attaque et défendaient plus fort (53-43) avant un nouveau rapproché serbe : 56-49 (30’).

Rudy Gobert dominait dans les airs, de Colo était saignant, Parker moins brouillon et la France filait à 62-49 (32e’). Djordjevic passait un savon aux siens au temps mort, mécontent du vilain ratio balles perdues/passes décisives (21 et 9) ! Les balles perdues avaient permis aux Bleus d’inscrire 25 points ! Mais à 62-57 et 64-61 (35e’) rien n’était fait. Il était temps de rappeler les « tauliers » qui terminaient par un 11-0 rassurant. La revanche à Belgrade promet. Mais auparavant, l’équipe de France affrontera la Russie dimanche à Villeurbanne.