Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
sig_strasbourg_nanterre_mam_jaiteh.jpg
Actualités ​ProA : Nanterre, la bonne affaire…

​ProA : Nanterre, la bonne affaire…

La situation se décante à quatre journées de la fin. Aussi bien dans le haut que dans le bas du classement où Orléans et Nancy ont sérieusement compromis leurs chances de maintien. Quant à la SIG, elle a réalisé la mauvaise affaire de la 30e journée…

 
Les hauts

MONACO : même poussée dans ses derniers retranchements – une prolongation – la Roca Team a pris sa revanche sur les Parisiens (85-91). Le 18e succès en 19 matches est dans la poche. Un boulevard pour les playoffs…
NANTERRE : la déroute de Cholet n’était finalement qu’un accident. Cinq succès en six matches, deux Coupes en trois jours, les hommes de Donnadieu ont aussi mis fin à la série victorieuse de la SIG Strasbourg en renversant le match en deuxième mi-temps grâce à sa traction arrière magique (Warren, Schaffartzik, Butterfield) : 32-22 puis 33 à 52 dans les 20 minutes suivantes.
LE PORTEL : huit victoires lors des 10 derniers matches placent aujourd’hui les Portelois en playoffs. Le derby contre Gravelines ne leur a pas échappé (75-62) et, avec un Hassell transcendant (18 points, 20 rebonds), les joueurs de Girard étaient à deux doigts d’y ajouter le panier average… Contre Paris et la SIG, à Antibes et Cholet, le promu jouera gros.
LIMOGES : au cours des cinq dernières sorties, seul Monaco est venu à bout du CSP. Dans le classico, Wood a sauvé la nation verte à 63-63 en inscrivant trois primés de suite en 1’30’’ pour un succès 75-66 qui n’efface pas le désastre de Pau (-32). Le déplacement à Nanterre en fin de semaine sera décisif pour les playoffs.
CHÂLONS/REIMS : après cinq défaites, les Champenois ont sorti la tête de l’eau en… enfonçant Orléans, tout en inversant le panier average. Nicolas De Jong (23 points, 23 d’évaluation) a été la tête de proue d’un succès (89-75) sans doute synonyme de maintien.
ANTIBES : accrochés par Nancy jusqu’à la mi-temps (40-38), les Sharks et Chris Otule (20 points et 26 d’évaluation) ont sauvé leur tête en s’imposant 86-77. Blassingame, le nouveau meneur (11 passes et 29 d’évaluation) a bien tenu son rôle.

 
Stable

CHALON : depuis la défaite au Rhenus, l’Élan a enchaîné six succès et conforté sa deuxième place. Hyères-Toulon en a fait l’expérience (89-81). Il a tout de même fallu un Cameron Clark  de gala (22 points, 14 rebonds) et un solide Harris (21 points) pour écarter de solides Varois, en tête jusqu’à la 33e’ (66-67).
ASVEL : Cholet a rapidement volé en éclats (10-32, 14e’, 57-72 au final) et le troisième succès de suite des champions de France les laisse dans la course aux playoffs. Le meilleur marqueur (Hodge) n’a inscrit que 12 points, signe d’un collectif rodé. Les deux prochains rendez-vous (contre la SIG dimanche, à Limoges mardi) seront décisifs.

 
Les bas

SIG STRASBOURG : la meilleure défense des matches retour (66,6 points en moyenne lors des 12 derniers matches) a volé en éclats en… une mi-temps (52 inscrits par Nanterre). La troisième place s’est envolée et le calendrier n’est pas des plus aisés. Réaction attendue à Villeurbanne.
PAU-ORTHEZ : 11 passes pour D.J. Cooper mais 6 points seulement à 3 sur 10. Cela n’a pas suffi à Limoges. La fin de saison régulière pourrait permettre d’accrocher le top 4.
PARIS-LEVALLOIS : depuis le 4 mars, les Parisiens n’avaient perdu qu’au Rhenus. Le revers face au leader les renvoie à la 6e place avec un calendrier épineux pour finir (au Portel, à Dijon, contre Chalon et à Nanterre…
GRAVELINES : bien partis au Portel (18-21 après dix minutes), les Maritimes se sont effondrés (0 sur 11 dans la deuxième période). Tout près de perdre le panier average, les hommes de Monschau vont avoir du mal à rejoindre les huit quarts de finaliste.
DIJON : la cinquième défaite de suite, contre Le Mans qui a mis fin à une terrible série négative (66-74) ne devrait pas empêcher les Bourguignons, qui comptent deux victoires d’avance sur les relégables, de se maintenir. Même s’il leur faut encore affronter Monaco, Paris et Pau.
ORLÉANS : le revers à Châlons/Reims malgré les 20 points de McAlarney risque fort d’envoyer les Orléanais en ProB. Il leur faudrait remporter trois des quatre derniers matches alors qu’ils doivent rencontrer Chalon, la SIG et Limoges.
NANCY : 69 à 110 à l’évaluation, 6e défaite en sept matches, Nancy a signé sa descente en ProB en s’inclinant à Antibes. La fin d’une époque pour les Lorrains…
 

Les positions en ProA

 

capture_decran_2017-05-03_a_22.53.26.png