Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
sig_strasbourg_cholet_vincent_collet.jpg

Vincent Collet : « Matt Howard a été dominateur »

Après la superbe performance réussie à Villeurbanne (71-75), le coach de la SIG et le héros du soir, Matt Howard, sont venus devant les journalistes pour le moins satisfaits, on s’en doute. Côté villeurbannais, on redoute le déplacement à Limoges, mardi.
Vincent Collet reconnaissait que « pour aller la chercher, cette victoire, il a fallu beaucoup se battre. Et dans le combat, on a eu la bonne idée de ne perdre que six ballons (contre 11 pour l’ASVEL). En y ajoutant nos 17 rebonds offensifs, dans un secteur qui constitue d’habitude notre point faible, ça a fait la différence. Matt Howard a été totalement dominateur dans la raquette. C’est lui qui nous relance quand on était à dix points (30-20, 17e’). On a su trouver des joueurs à plusieurs moments clés : Lacombe au début, Murphy dans le dernier quart. Ce succès permet de croire en la quatrième place, même si Pau a un calendrier plus favorable. On serait donc bien inspiré de gagner nos matches, parce qu’avoir l’avantage du terrain en quarts de finale, ça n’est pas une mince affaire ».
Matt Howard (14 points à 6 sur 9, 10 rebonds dont 7 offensifs, 22 d’évaluation) s’était mis en mode playoffs : « C’est une très grosse victoire pour nous, et c’était important après notre défaite à domicile contre Nanterre. On voulait être agressif dès le début, et on a su l’être ».
J.D. Jackson : « Howard est l’homme du match »
J.D. Jackson, le coach villeurbannais, reconnaissait lui aussi l’importance du pivot de la SIG : « Howard est l’homme du match. Avec ses sept rebonds offensifs (10 au total), il nous a fait très mal. Nous, on n’a pas trouvé les solutions dans le money time. On force l’action vraiment bêtement, on manque de sang-froid. Cette défaite nous met dans le pétrin. Gagner à domicile, ça nous aurait libérés. Là, on va aller à Limoges avec la pression. Mais on n’a pas le temps de cogiter. Il nous reste trois matches et il faut les gagner pour aller en playoffs… »
Livio Jean-Charles, l’ailier fort arrivé en renfort pour la fin de saison, était lui aussi très déçu : « Certaines actions de Howard et Murphy nous font super mal, on les a payées cher. C’était un match à notre portée, tout le monde l’a vu, mais on a juste explosé, cette défaite est uniquement de notre faute. On est forcément tous déçus, mais on essaie de ne pas trop dramatiser, il faut se remotiver et se rassembler car on a très peu de temps avant Limoges. Tous les matchs qui arrivent seront à la vie, à la mort ».
Articles liés: 
matt_howard_asvel.jpg
Jeep Elite

Réaction de champions

La SIG Strasbourg a effacé son faux-pas de mardi en s’imposant au courage à...
Toutes les actualités