Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
aek_athenes_zack_wright.jpg
Actualités Basketball Champions League : une opportunité à saisir !

Basketball Champions League : une opportunité à saisir !

La trêve internationale nous donne l’occasion de faire un point sur le groupe C de la Basketball Champions League (BCL) qui nous concerne de près, au terme des six premiers tours (sur 14) de ce mini-championnat.

Constat -  Ce groupe justifie pleinement son appellation de « groupe de la mort » puisque six des huit équipes en lice conservent toutes leurs chances de terminer dans les quatre premiers et ainsi se hisser en 16° de finale, les Polonais de Rosa Radom et les Slovènes de Ljubljana apparaissant décrochés. Les positions actuelles : 1. Venise 5 victoires, 1 défaite 2. SIG Strasbourg et Banvit 4 victoires, deux défaites, 4. Estudiantes, Bayreuth et AEK Athènes 3 victoires, 3 défaites.

Faux-pas – Si l’on considère que rester maître à domicile est un enjeu important, seuls la SIG Strasbourg et Banvit ont rempli leur contrat à ce niveau. Tous les autres ont perdu dans leur salle : Venise (contre AEK), Bayreuth (contre Estudiantes), Estudiantes (contre Ljubljana) et l’AEK Athènes à deux reprises (contre Estudiantes et Banvit).

Bonus – A contrario, gagner à l’extérieur est un plus. A ce jeu, la palme revient à Estudiantes (victoire à AEK et Bayreuth), devant l’AEK seul vainqueur de Venise et Banvit qui a gagné à Athènes. Venise, Bayreuth (tous deux victorieux à Radom et Ljubljana) et la SIG Strasbourg (à Radom) ont fait le job.

Mauvais plans – Les surprises sont venues de Banvit défait à Radom (49-48 !) et de Estudiantes qui a perdu à domicile contre Ljubljana, revers qui pourraient peser lourd à l’arrivée.

Calendrier – On notera que tant Venise que l’AEK ont joué quatre matches sur six à domicile, Estudiantes et Bayreuth quatre matches sur six à l’extérieur, ce qui relativise le classement actuel.

Et la SIG Strasbourg ? – Globalement elle est en ligne, avec le plein réalisé à domicile (Ljubljana, Estudiantes et AEK) et une victoire à Radom. On regrettera bien-sûr qu’elle ait raté le coche à Bayreuth (82-80 ap), mais notre équipe est bien placée.

Et maintenant ? – « Il n’est pas impossible du tout qu’il faille cette année neuf victoires pour se qualifier » estimait Vincent Collet il y a peu. Rappelons que la saison dernière, sept victoires (dans deux groupes) ou huit (deux groupes, dont celui de la SIG Strasbourg) suffisaient pour se hisser dans les quatre premiers.

Objectif trois victoires – Il reste trois journées avant Noël. Pour notre équipe, emmenée par Zack Wright (notre photo), l’enjeu sera limpide : faire le plein. Banvit, finaliste de la BCL en 2017, viendra au Rhenus la semaine prochaine (mardi 5 décembre (20.30) pour un match très important, le dernier de la phase aller. Suivront un déplacement à Ljubljana le mardi 12 décembre pour une nécessaire deuxième victoire à l’extérieur et la venue de Bayreuth le mercredi 20 décembre (20.30), pour une revanche espérée.
En signant un triplé, la SIG Strasbourg ferait à coup sûr un pas de géant vers les play-offs qui démarreront en mars avec les 16° de finale en match aller/retour. Bref, une très belle opportunité à saisir !
 

La prochaine journée (groupe C)
Mardi 5 décembre :

  • Petrol Olimija Ljubjlana – Rosa Radom (18.00)
  • SIG Strasbourg – Banvit (Rhenus, 20.30). 

Mercredi 6 décembre :

  • Movistar Estudiantes Madrid – Umana Reyer Venise (18.30)
  • medi Bayreuth – AEK Athênes (20.00).