Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
aek_athenes_nebojsa_bogavac.jpg
Actualités Le point sur les Espoirs avec Nebojsa Bogavac

Le point sur les Espoirs avec Nebojsa Bogavac

Alors que la trêve internationale a débuté pour les SIGmen, nous avons profité de ce moment pour le faire un point avec le coach des Espoirs Nebojsa Bogavac après 10 journées de championnat de France Espoirs.

Franklin Tellier : L’équipe a remporté neuf matches sur dix. Je pense que globalement c’est une satisfaction ?
Nebojsa Bogavac : C’est un bon début de saison ; neuf victoires en dix journées c’est forcément positif. Nous avons bien joué, en équipe et surtout c’est un bon ratio car nous avons dû jongler avec ceux qui s’entraînent et jouent en pro’ avec Vincent. Mais, dans l’absolu, c’est une bonne chose ; le niveau fait, qu’après, lorsqu’ils arrivent en Espoirs c’est un atout pour nous. Mais bon je ne peux pas dire le contraire nous avons bien commencé la saison. Il faut continuer sur cette voie.

F.T : Un petit mot sur les individualités…
N.B : je pense que depuis le début le niveau des Espoirs a clairement augmenté : tous les Espoirs... Ok, peut être certains plus que d’autres mais au final tout le monde a progressé en termes de qualité de jeu et cela est bon pour l’équipe. Ça se ressent car nous jouons bien en équipe.

F.T : Malgré tout un joueur comme Quentin Goulmy montre qu’il progresse vite…
N.B : (il coupe) oui Quentin progresse dans son jeu et mentalement aussi. C’est un joueur travailleur qui a encore une grande marge de progression mais il ne faut pas s’arrêter là. Il peut encore progresser.

F.T : Et l’apport des cadets ?
N.B : nous avons quatre ou cinq cadets qui viennent compléter l’effectif. Il y a un écart entre des jeunes de 15/16 ans et des jeunes de 20 ans. C’est difficile, mais on utilise un peu les cadets à chaque match. C’est bon pour la confiance. Mais le niveau entre les deux est vraiment difficile. A 20 ans on est déjà un jeune adulte, et un cadet de15/16 ans à côté…Ce n’est pas toujours facile. C’est un autre monde. Mais le niveau est aussi en nette progression chez les cadets.

F.T : Et quel est le programme pour les jeunes pendant cette trêve ?
N.B : Il y a eu un break de quatre jours pour tout le monde et même un peu plus pour certains qui sont un peu fatigués. Le programme est libre mais ce sont des jeunes sérieux qui ont envie de progresser. Ils continuent tous à s’entraîner et s’entretenir au final.

F.T : Un mot sur la suite de la saison…
N.B : il n’y a eu que 10 journées. Rien n’est fait ! On va continuer à travailler afin de monter encore le curseur qualité chez tout le monde si c’est possible. Si tout le monde progresse, l’équipe progressera. Si nous continuons à bien travailler je pense que nous pouvons avoir de bons résultats à la fin.

F.T : Tu avais dit en début de saison que l’objectif était le top 8. Aujourd’hui vous êtes coleader. L’objectif est toujours le même ?
N.B : L’objectif est toujours revu à la hausse sinon on n’est pas des compétiteurs. Avant le début du championnat tu m’avais demandé si le top 8 ce serait bien, j’ai bien évidemment dit oui. Maintenant c’est un championnat Espoirs, il y a beaucoup de facteurs qui influent sur les résultats à la fin. Mais d’une façon globale : il n’y a pas de limite dans l’ambition…

Articles liés: 
sig_hyeres_toulon_ludovic_beyhurst.jpg
Centre de Formation

[Espoirs] Sur leur lancée

A Monaco, la SIG Strasbourg est allée chercher, avec la manière, sa 8ème victoire de la...
Toutes les actualités