Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ludovic_beyhurst_sig_gravelines.jpg
Actualités J8 ProA 2017/18_SIG Strasbourg - Gravelines Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Ludovic Beyhurst : « Il y a eu beaucoup de plaisir »

A l'image du jeune meneur alsacien, Ludovic Beyhurst, la SIG Strasbourg, victorieuse de Gravelines (73-50) au terme d’un match dominé de bout en bout, avait le sourire au coup de sifflet final.

Vincent Collet peut souffler, ses hommes ont répondu présent. « Il y a avait quelques clignotants qui ont fait que j'étais inquiet. Mais je suis content de la réaction de l'équipe. A chaque fois qu'on a trouvé un peu d'attaque, ça nous a permis de faire la différence ». Le coach de la SIG Strasboug s’est félicité aussi de la performance individuelle de ses joueurs : « Miro (Bilan) a été très bien servi. David Logan a montré le chemin. Il a été très agressif, c'était important qu'il prenne ses responsabilités. On a vraiment donné en défense à l'image de Pape Sy sur Buford. Ludovic Beyhurst confirme et c'est très bien, il a montré qu'il avait du caractère. Il montre de l'assurance et qu'il a la tête sur les épaules. Il a une vraie capacité à garder le ballon même sous pression. C'est pour nous une bonne nouvelle ».
Mais Vincent Collet pense déjà aux prochaines échéances. « Le marathon continue, on s'entraine demain (NDLR : dimanche) à 13h. Le but est de progresser et de gagner impérativement mardi contre Athènes. Il faut qu'on continue de gagner chez nous. Mais on sera certainement encore privé de Dixon ».
Grande première pour le jeune Ludovic Beyhurst, présent en conférence de presse. Le meneur alsacien s’est montré satisfait de son rendement. « Il y avait un peu de stress au début, mais une fois rentré dans le match, il fallait que je me donne à fond. Une fois dans le match, je me suis senti bien. Il y a eu beaucoup de plaisir. En espoirs, je sens que j'ai vraiment progressé, et la blessure de Dixon fait que je joue plus en pro, mais c’est aussi grâce au coach qui me fait confiance. Je pense que j'ai franchi un cap. J'ai fait pas mal d'erreurs en attaque, j'ai fait 2/3 mauvais choix. Avec les espoirs, j'ai pas mal d'adresse cette année, de ce fait j'ai la confiance du coach. Je veux continuer à progresser, je me sens prêt à aider l'équipe, à grappiller des minutes et à donner le maximum... Le reste viendra tout seul. Ce n'est que le début, il ne faut pas que je me repose sur mes lauriers ».
Julien Mahé, l'entraîneur de Gravelines-Dunkerque était lui beaucoup plus déçu de la performance de son équipe. « Ce soir c'est une déception, pas tant par le résultat mais par la forme. On a tout subi et des deux côtés du terrain. On peut perdre à Strasbourg, mais on doit montrer un autre visage. Ils nous ont repoussé tout le match. Il faut qu'on revienne aux fondamentaux qui ont fait notre réussite ».
Benjamin Sene, pour sa part, a souligné la bonne performance de son adversaire du soir, avant de revenir sur la prestation de son équipe. « On doit faire des efforts, en attaque on doit plus bouger la balle, défensivement mettre plus d'intensité. Strasbourg est l'une des meilleures équipes du championnat, mais on n’a pas respecté notre plan de jeu ».
Articles liés: 
Toutes les actualités