Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
leportel_louis_labeyrie.jpg
Actualités J13 ProA 2017/18_Le Portel - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Une victoire qui fait du bien !

La SIG Strasbourg se devait de réagir après la défaite survenue en BCL quelques jours plus tôt, et ce déplacement au Portel était tout sauf le lieu le plus simple pour le faire. Néanmoins, dans un match de gladiateurs et portée par un Louis Labeyrie stratosphérique, la SIG Strasbourg a renoué avec la victoire en s’imposant 75-80.

Le match commençait sur les chapeaux de roues. Avec deux équipes adroites et qui installaient chacune du jeu rapide, cette entame de partie était plaisante et voyait le score gonfler rapidement, sans pour autant donner un réel avantage à l’une des deux équipes : 7-8, 2’. Mais les SIGmen commençaient à imposer leur jeu et faisaient un mini break à la faveur d’un 2-10 en 1’30 grâce à sa paire d’intérieurs très en verve : 11-18, 4’. Le Portel, bien évidemment, n’abdiquait pas et, grâce à l’intenable Tweety Carter, revenait petit à petit sur les Alsaciens. Mais Pape Sy très actif et Darion Atkins entré en jeu ne faiblissaient pas, à l’image de l’adresse de la SIG Strasbourg (61,5%) pour boucler le premier quatre-temps légèrement en tête : 20-24 (évaluation 22-30).
 
L’intensité ne diminuait pas et les protagonistes se rendaient coup pour coup. Les SIGmen faisaient de leur mieux pour déjouer la très organisée défense porteloise. Fort heureusement des petits coups de pouce du destin les aidaient aussi parfois comme ce panier à 3pts de Jérémy Leloup au buzzer à plus de 9m… mais qui récidivait sur l’attaque suivante pour donner 7pts d’avance à son équipe : 27-34, 14’30. Fidèles à leur réputation les supporters du Portel donnaient de la voix et poussaient leurs protégés. C’est dans l’euphorie ambiante que Frank Hassel et les siens grignotaient l’écart pour se rapprocher même à une longueur à 1’45 de la pause (39-40). Fort heureusement pour la SIG Strasbourg, les locaux abandonnaient de précieux points sur la ligne de transformation, sans quoi ils auraient pris les commandes à la pause. Mais, à la mi-temps, c’est bien la SIG Strasbourg qui était toujours en tête : 40-42 (évaluation : 43-54). Portés par une belle adresse (15/25 dont 4/4 à 3pts) les hommes de Vincent Collet déployaient un beau jeu offensivement avec un duo Leloup/Labeyrie comme top scoreurs et 8pts chacun.
 
Emmenés par Frank Hassel et Trey Golden Le Portel revenait avec la ferme intention de ne pas se laisser faire. Encore plus intenses les blancs défendaient le plomb et trouvaient des solutions en attaque pour prendre la tête. En effet, par l’intermédiaire de 8pts rapides ils y parvenaient : 48-46, 27’30. Jérémy Leloup plantait à son tour un nouveau triple mais les Portelois étaient alors en feu et enquillaient les primés comme des perles. Trois paniers derrière l’arc en 1’30 leur permettaient même, à la fois d’embraser littéralement la salle, et de prendre 8pts d’avance : 57-49, 25’30. Vincent Collet remettait alors les tauliers dans la raquette et Louis Labeyrie et Miro Bilan calmaient un peu la folie naissante: 57-54, 27’…avant même de redonner l’avantage à la SIG Strasbourg après deux paniers à 3pts de suite du grand Louis : 59-60, 28’30. Auteur de 12 des 20 points de son équipe dans la période, Labeyrie portait les siens mais à la fin du troisième quart-temps Le Portel menait 63-62 (évaluation 76-77).
 
Dans un match aussi serré chaque panier, chaque rebond valaient de l’or. Les deux intérieurs de la SIG Strasbourg faisaient de leur mieux mais en face Le Portel trouvait les failles dans la défense des rouges. Infligeant un 8-2 en 1’30 les Nordistes faisaient alors un break à 6’ de la fin qui faisait mal : 73-66, 34’. Mais il était écrit que ce match ne trouverait pas son dénouement facilement. Resserrant les barbelés en défense les hommes de Vincent Collet stoppaient l’adversaire. Et comme de l’autre côté du terrain David Logan retrouvait son adresse au meilleur moment, les deux équipes étaient proches à 4’ de la fin (73-72)… avant que Louis Labeyrie ne mette un nouveau triple pour même remettre en tête son équipe quelques secondes plus tard : 73-75, 36’20.  Il faut dire que Monsieur Labeyrie avait revêtu ses habits de lumière ce soir. En véritable All Star il était sur tous les fronts et le mutisme du Portel en attaque pendant 5’30 lui imputait grandement ! Les stops s’enchaînaient irrémédiablement en défaveur des locaux et la SIG Strasbourg faisait monter l’écart à 6pts à 29’’ du terme. Trey Golden stoppait l’hémorragie 9’’ plus tard mais il était trop tard car au final ce magnifique 14-2 infligé lors des 6 dernières minutes permettait aux SIGmen de repartir avec la victoire ! Score final : 75-80.
 
Portée par un Labeyrie de gala avec 23 points, 13 rebonds et 33 d’évaluation (!), la SIG Strasbourg a très bien réagi après la défaite à Ljubljana et montré du sérieux ce soir. Place maintenant au travail afin d’intégrer au mieux le néo-strasbourgeois Dee Bost, qui fera ses grands débuts avec sa nouvelle équipe mercredi lors de la réception de Medi Bayreuth.
F.T. 

LE MATCH EN VITESSE

LE PORTEL – SIG STRASBOURG : 75-80. Le Chaudron 3500 spectateurs. Arbitres MM Chambon et Hosselet et MLLE Ortis.
Les périodes : 20-24, 20-18 (mi-temps 40-42), 23-20 (63-62), 12-18 (score final 75-80).
Articles liés: 
Toutes les actualités