Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
espoirs_louis_rucklin.jpg
Actualités [Espoirs]Louis Rucklin terrasse Le Portel

[Espoirs]Louis Rucklin terrasse Le Portel

Toujours privés de Quentin Goulmy et Maxime Abah, mais avec l'apport d'Olivier Cortale, les Espoirs de la SIG Strasbourg recevaient Le Portel en ouverture de la 19ème journée de ProA. Au terme d'un match plaisant les protégés de coach Bogavac se sont imposés sur le score de 73 à 66.

Olivier Cortale commençait sur les chapeaux de roues mais les jeunes du Portel ne paniquaient pas et prenaient leur temps pour poser leur jeu. Les Espoirs de la SIG Strasbourg se voyaient alors un peu plus en difficulté, mais heureusement pour eux, Ludovic Beyhurst stoppait un 7-0 des visiteurs pour redonner l'avantage aux siens : 8-7, 5'. Un panier qui sonnait la révolte des blancs qui, à leur tour, passaient un 8-0 pour prendre six points d'avance peu de temps après. Une avance qu'ils allaient gérer pour boucler le premier quart-temps en tête: 17-10 (évaluation 22-8).
Les débats s'équilibraient au retour sur le parquet et les protagonistes se rendaient point après point. La force de percussion des Portelois faisait mal aux intérieurs strasbourgeois mais l'écart se maintenait: 26-18, 15'. Vincent Pota associé à Olivier Cortale et Ludovic Beyhurst amenaient de la sérénité en attaque, mais hélas par moment la défense des SIGmen se délitait face au jeu rapide des verts. La fin de mi-temps voyait d'ailleurs Le Portel prendre l'ascendant en plantant un 2-6 dans les 50 dernières secondes pour se rapprocher à 39-36 à la pause (évaluation 45-40).

Coach Bogavac remobilisait ses troupes à la pause, et cela se ressentait dès le retour des vestiaires. Tracté par un Vincent Pota en mode couteau suisse, les Espoirs de la SIG Strasbourg passaient la seconde et commençaient à dicter leur loi. Rapidement les blancs menaient de 10 points et mettaient l'énergie nécessaire pour les conserver: 49-38, 25'. Le Portel essayait de revenir mais les rotations de la SIG Strasbourg étaient consistantes et faisaient le boulot pour contenir les verts et finir le troisième quart-temps avec 8pts d'avance : 55-47 (évaluation 61-43).
Le coach de la SIG Strasbourg faisait tourner en ce début de dernier acte. Mais quelques erreurs d'inattention permettaient aux verts de faire un rapproché: 57-51, 33'. Il n'en fallait pas plus pour revoir Olivier Cortale et Ludovic Beyhurst sur le parquet. Néanmoins, le jeu se durcissait, et les Strasbourgeois avaient du mal à y répondre. L'écart fondait alors comme neige au soleil à tel point que les visiteurs revenaient à deux longueurs à 5' du terme: 60-58, 35'. Le money time voyait alors Louis Rucklin sortir de sa boîte et se transformer en machine à lui tout seul. Déjà très bon jusque là, il montait encore le curseur pour porter son équipe. Alors que les verts revenaient à 1pt il plantait un triple, convertissait un 2+1, distillait 2 caviars et scorait 8 points pour donner de l'air aux Strasbourgeois: 69-64, 39'. Un blitz dont Le Portel ne se relèvera pas pour au final voir la SIG Strasbourg l'emporter 73-66 (évaluation 80-63).

L'homme du match: LOUIS RUCKLIN
Auteur d'une performance rare, le meneur de la SIG Strasbourg signe un "five-by-five" en compilant au moins 5 unités dans 5 catégories statistiques différentes: 16 points, 6 rebonds, 6 fautes provoqués, 5 passes et 5 interceptions : une performance de MVP!

LES REACTIONS DE JULIEN LENNE (ASSISTANT COACH):

"C’est notre 3ème rencontre contre cette équipe du Portel en un mois. On connaissait les forces et les faiblesses de cette équipe et nous les avons plutôt bien exploitées. Nous avons bien défendu dans ce début de match et, contrairement à la semaine dernière en Coupe de France, nous avons été présent et dominateur au rebond. Malheureusement, nous avons eu un relâchement énorme en fin de 2ème quart-temps. Vingt six points encaissés en 10 minutes, à domicile en plus, c’est beaucoup trop. La réaction au retour des vestiaires a été déterminante et les remplaçants ont fait du bon travail, notamment Maxime et surtout Joris qui a été excellent en attaque en rotation de Ludovic. Il a fait preuve de beaucoup de maturité. Le Portel a très bien joué et nous a mis la pression en fin de match. Nous avons élévé notre niveau dans la fin du match, emmené par un Louis Rucklin exceptionnel. Il a été présent dans tout les domaines comme le montre sa ligne de statistiques, c’est très rare et on en est tous très satisfait. Il faut vite se remettre au travail car la semaine prochaine on dispute le match le plus important de la saison chez le leader Cholet".

 

espoirs_vincent_pota.jpg

L'énergie de Vincent Pota aura été d'une grande importance face à Le Portel