Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
equipe_klaipeda2.jpg
Actualités 1/8ème BCL 2017/18_SIG Strasbourg / Neptunas Klaipeda Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Miraculés !

Totalement dépassés par une vaillante et brillante équipe de Klaipeda, méconnaissables, les joueurs de la SIG Strasbourg ont renversé en quatre minutes une situation désespérée pour arracher une prolongation : 59-68 , puis 75-70 ! Cinq minutes supplémentaires pour une qualification miraculeuse. On retrouvera l’AEK Athènes en quarts !

La donne

Un succès d’au moins six points ouvrirait les portes des quarts de finale de la BCL, dernier obstacle avant le Final Four. Autant dire que les Strasbourgeois doivent d’entrée mettre tous les atouts de leur côté pour mâter de coriaces Lituaniens… Et espérer affronter l’AEK Athènes, qualifié à la dernière seconde (82-93) à Nymburk après avoir perdu de dix points à domicile la semaine dernière… C’est le petit Punter (ex-Rosa Radom) qui a crucifié les Tchèques au buzzer !
Premier quart temps : trop fébriles…
Tension et maladresses marquent le début de partie des Strasbourgeois. Klaipeda ne s’en soucie pas et donne le tempo : 2-7 (4e’). Logan est serré de près par Seibutis, Galdikas puis Kacinas sont en mission sur Miro Bilan qui déjoue totalement en attaque tout en étant « aux fraises » en défense. Les Lituaniens prennent le large (4-11, 6e’) sur leur… 6e rebond offensif dont trois pour le seul Zelionis qui fait un chantier dans la raquette alsacienne. Atkins, Randolph, Inglis entrent à tour de rôle pour donner du volume à la défense mais l’attaque reste aphone (8-15, 8e’). Et après dix minutes, Klaipeda a plus que doublé son avantage du match aller : 13-19. Évaluation : 10 à 23.
Deuxième quart temps : rien ne va plus
Patients, gérant parfaitement leurs munitions, les Lituaniens aggravent la situation de la SIG d’entrée : 15-24 (12e’). La faute technique infligée à Logan pour flopping n’arrange rien, ni d’ailleurs les temps morts de Collet qui ne trouve pas la solution. Le jeu léché du Neptunas provoque des démarquages faciles, la défense alsacienne est aux abonnés absents et la SIG dans les cordes : 19-32 (15e’), 21-36 (16e’) soit un débours de vingt points en cumul ! Le sursaut d’Inglis et le primé de Logan sont aussitôt annihilés par le panier à trois points de Johnson juste avant la pause : 30-43 ! Les quarts de finale sont loin… Évaluation : 16 à 26 (total : 26 à 49).
Troisième quart temps : une guerre de tranchées
On attendait évidemment une réaction strasbourgeoise. Les intentions étaient meilleures, l’exécution encore trop approximative. Et après deux stops et quatre points consécutifs de la SIG (35-45, 23e’), Klaipeda scorait deux fois à son tour… La défense était mieux en place, enfin plus dure – six points encaissés en 6’30, 4 paniers du Neptunas sur 14 tirs dans la période après les 51,7% de réussite de la première mi-temps – mais l’attaque alsacienne piochait désespérément (6 sur 16, 17 sur 49 au total après 30 minutes). Sans solution extérieure, la SIG insistait sur Bilan qui provoquait les fautes adverses mais échouait aux lancers-francs… Deux réussites au large de Leloup et Bost réveillaient le Rhenus (49-55), mais le capitaine strasbourgeois quittait le parquet la pommette ouverte par un coude lituanien… Toutefois, à dix minutes de la fin (51-57), tout restait possible. Évaluation : 20 à 15 (total : 46 à 64).

Les Strasbourgeois ont pu laissé exploser leur joie au coup de sifflet final

Quatrième quart temps : la folle remontada
Pourtant, longtemps encore, la qualification ne sera qu’un inaccessible rêve. Par la faute de Lituaniens courageux, insaisissables, déterminés : 55-66, 59-68 (36e’). Jetant toutes leurs forces dans la bataille, à l’image de Damien Inglis (21 points à 8 sur 11, 26 d'évaluation) ou de Dee Bost (17 et 22), les Strasbourgeois allaient passer un invraisemblable 16-2 à Klaipeda ! Juste de quoi arracher une prolongation. Le Rhenus avait porté son équipe, les Lituaniens avaient été submergés par l’ambiance et la férocité des Alsaciens : 75-70. Évaluation : 30 à 4 (total : 76 à 68).
Prolongation : la décision, enfin !
Klaipeda, décimé par l’élimination de quatre joueurs dans le dernier quart temps, prit rapidement un éclat (81-72, 43e’), revint une dernière fois à 81-76 avant de céder définitivement : 88-78. La SIG pouvait pousser un grand ouf de soulagement, les Lituaniens s’en retourner chez eux avec beaucoup de regrets… Évaluation : 22 à 4 (total : 98 à 72).
Jean-Claude Frey

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – KLAIPEDA 88-78 ap. pr. (156-151 au cumul). La SIG qualifiée pour les quarts de finale. Rhenus Sport. 5 709 spectateurs. Arbitres : M. Conde (Espagne), Mme Yalman (Turquie) et M. Yilmaz (Turquie).
Les périodes : 13-19, 17-24 (mi-temps : 30-43), 21-14 (51-57), 24-13 (75-70), 13-8.

LE TABLEAU DE LA COMPETITION

bracket_bcl_quart_de_finale.jpg