Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
centre_de_formation_trophee_du_futur.jpg
Actualités En route pour le Trophée du futur

En route pour le Trophée du futur

Les Espoirs de la SIG Strasbourg débuteront ce vendredi 25 mai, le très attendu Trophée du futur. Partis ce jeudi matin aux aurores en bus, nos jeunes ne cachaient pas leur envie et leur ambition.

Avant même de parler de la compétition en elle-même, il est bon de rappeler le cadre du club. L’équipe pro et ses objectifs très clairs font que tout est mis en œuvre en priorité pour mettre Jérémy Leloup et sa bande dans les meilleures conditions. C’est ainsi que Nebojsa Bogavac a confié les commandes de son équipe à Abdel Loucif et à son assistant Julien Lenne pour permettre sa présence aux côtés de Vincent Collet et Lauriane Dolt au match retour du quart de finale face à Nanterre 92. Même s’il avoue avoir un pincement au cœur de ne pas pouvoir être avec son groupe, il sait qu'avec Abdel l'équipe est entre de bonnes mains.

Coach Loucif pourra compter sur un groupe au complet pour cette compétition à Antibes. En effet, l’équipe enregistre le retour de Marc Kwedi et l’appui de Ludovic Beyhurst… même si pour ce dernier il reste un élément en suspens. Il sera le meneur de l’équipe Espoirs, sauf si, ce que personne ne souhaite, il devait être appelé à remplacer au dernier moment un joueur de l’effectif de Vincent Collet.

Ludovic Beyhurst sera aux commendes face à Antibes

A l'instant de partir ce matin, toujours avec la même rage de vaincre qui le caractérise, Abdel Loucif avait surtout une pensée pour ‘Trumo’ venu souhaiter bonne chance à son équipe au moment de monter dans le bus : « Il est partagé. Ça se sent qu’il aimerait pouvoir faire les deux. Ce n’est pas non plus la mort dans l’âme qu’il laisse ses jeunes, mais quand on le voit comme ça, on voit qu’il est attaché à son équipe ».
Très vite il a tenu à rappeler que les objectifs étaient clairs pour lui aussi : « En finissant 3ème du championnat, ça veut dire que l’on joue les yeux dans les yeux avec tout le monde. Mais on sait très bien que dans ce type de compétition il ne faut pas penser à ce qu’il y a à la fin. Il faut rester concentré sur les moyens à mettre en œuvre pour gagner le match qui vient, c’est tout ! ».
Fidèle à son crédo, Abdel Loucif est donc parti avec ambition mais il sait aussi que Cholet fait office d’épouvantail lors de ce Trophée du futur tellement les jeunes Choletais ont dominé la saison. « Ils ont fini premiers sans contestation aucune, mais, si on revient un peu en arrière, et repense au match à Strasbourg, face à eux, on les a tenus. Nous avions eu un nombre de pertes de balles incroyables sur 5 ou 6 actions de suite pour leur donner le match. Donc, ça veut dire que l’on peut les jouer aussi… Même si quand tu regardes l’effectif, c’est très costaud à tous les postes ». Et se cantonner à Cholet serait bien évidemment une erreur car l’ASVEL, par exemple, présente aussi un bel effectif.

Mais avant tout cela il y aura un premier adversaire à battre avec l’hôte de ce tournoi : Antibes. « Un match piège par excellence. Ils restent sur une série de victoires et accueillent. Tout le monde va parler de leur classement mais nous, nous n’avons pas ce discours. Il ne faut pas ! Il ne faudrait pas commettre l’erreur de croire que ce sera facile. A nous de montrer notre vrai visage en respectant l’adversaire ».
Voilà la donne pour ce premier match. Elle pourra être retranscrite pour la suite de ce Tournoi du futur, si le sérieux est de mise dès le quart de finale face à Antibes.

F.T.

LE TOP 10 DE LA SAISON DES EPOIRS

 
Articles liés: 
Toutes les actualités