Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
nanterre_vincent_collet3.jpg
Actualités ​Vincent Collet : « l’état d’esprit et l’attitude que l’on doit avoir en Playoffs »

​Vincent Collet : « l’état d’esprit et l’attitude que l’on doit avoir en Playoffs »

Retrouvez les déclarations des deux coaches ainsi que de Louis Labeyrie et Pape Philippe Amagou en conférence de presse d’après match.

Vincent Collet : « Le plus important, c’était la 2ème place. On a eu l’état d’esprit et l’attitude que l’on doit avoir en playoffs. On a défendu fort, on a partagé la balle. Le seul point négatif, ce sont nos pertes de balles. L’agressivité des Manceaux s’est élevée après le 1er quart temps mais cela n’explique pas les pertes de balles. Il faut être attentif et sérieux. On a shooté avec un bon pourcentage et fait beaucoup de passes. On a fait ce qu’on souhaitait surtout quand Fall était sur le terrain. Mais nous avons été perturbés quand l’équipe du Mans a joué «small ball». Nous sommes bien repartis ensuite avec notre 3e quart-temps. Les balles volées nous ont octroyé des paniers faciles. Globalement, on a fait preuve de patience en attaque, plus souvent qu’on a pu l’être cette saison, mais nous avons mal géré la fin de match. Cela nous permettra de corriger certaines choses qui n’ont pas eu de conséquences ce soir. Ça m’aurait peiné de perdre ce match qu’on avait globalement maîtrisé.
On va maintenant se préparer pour le 1er tour des playoffs même s’il faudra attendre mardi pour connaître notre adversaire. Il nous reste une bonne dizaine de jours avant les playoffs, ce n’est pas que sur le basket qu’il faudra travailler mais aussi sur les comportements. Beaucoup de joueurs peuvent faire des choses, c’est aussi sur l’acceptation des uns et des autres et sur les rôles à tenir qu’il faudra travailler. Mais je sais que tout le monde a envie de jouer ».
 
Louis Labeyrie : « C’est une victoire importante numériquement, mais notre équipe n’est pas encore passée en mode playoffs. Elle le sera quand ce sera les playoffs. Ce soir on était pas mal. On a fait ce qu’il fallait pour éloigner Youssoupha Fall du cercle car il n’a pas encore cette capacité à beaucoup jouer loin du panier. Néanmoins, il fait une bonne saison et je suis content pour lui. Au début de saison Le Mans n’était pas une équipe que les gens voyaient à la seconde place. Mais s’ils sont là, ce n’est pas par chance ».
 
Eric Bartecheky : « L’équipe de Strasbourg a été très bonne. Il n’y a aucune contestation. Ils sont beaucoup plus forts que nous. On peut se reprocher notre manque d’intensité. On doit s’inspirer de ce match sur ce que propose Strasbourg en termes de rigueur. Notre jeu n’est pas acceptable. Cela reste trop léger dans notre engagement, notre concentration. Je ne sais pas si on arrivera à atteindre un niveau de jeu comme cela. Il faut faire prendre conscience à l’équipe de ce qui peut être fait. Défensivement, on a eu des difficultés dans le 1er quart temps et même en attaque on était en manque de solutions pour marquer des points. On était vraiment en difficulté.
Youssoupha Fall a pris deux fautes rapidement. On a une configuration d’équipe nouvelle avec les retours de Wilfried Yeguete et Pape Philippe Amagou donc il va falloir s’ajuster au mieux et au plus vite. C’est une déception de perdre la 2ème place, mais qui est atténuée par la démonstration de force de Strasbourg. C’est plutôt positif de finir troisième. Pour nous maintenant, il faut qu’on s’inspire de ce que Strasbourg propose pour nous tirer vers le haut ».
 
Pape Philippe Amagou : « Strasbourg a gagné sans vraiment être très bons. Ils ont des joueurs qui ont de l’expérience. Ils ont gagné plus sur nos erreurs. La marche était trop haute ce soir. Ils ont dominé dans tous les compartiments de jeu, ils nous ont gêné sur les montées de balles et après ils ont développé leur jeu et il nous a manqué de l’intensité. C’est une équipe bien en place avec les postes doublés. On a été très brouillons sur certaines phases de jeu. Ils savaient qu’on protégeait bien notre raquette et là ils nous ont dominé dans ce domaine. A nous de faire mieux que cela la prochaine fois. Il y a des équipes formatées pour gagner le championnat. Strasbourg en fait partie ».
 
Articles liés: 
Toutes les actualités