Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ali_traore_portel.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#3- SIG Strasbourg-Pau Lacq Orthez Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Faire front !

Troisième match de Jeep® ÉLITE mais premier au Rhenus ce dimanche 30 septembre avec la réception de Pau-Lacq-Orthez à 18h30. Après la défaite au Portel additionnée à l'entorse de Youssoupha Fall, ce match sera pour le moins délicat à négocier. Délicat oui, mais impossible non.

Inutile de passer par quatre chemins. La blessure de Youssoupah Fall est une tuile pour Vincent Collet et son collectif. Et cela le coach ne le cache absolument pas: "c'est une évidence qu'on est en grande souffrance dans le domaine intérieur avec l'absence de Youss". Et comme un malheur arrive rarement seul, le coach a appris hier que le poste 4 qu'il pensait récupérer en renfort ne viendrait finalement pas. Un temps très intéressé, Travis Peterson, a informé hier soir le club qu'il ne viendrait finalement pas en Alsace. Un nouveau revers qui n'empêche pas pour autant le club de continuer à s'activer en coulisse pour trouver le joueur idoine.

Mais il est clair qu'à l'heure actuelle "ce revers prend plus d'épaisseur du fait de la blessure de Youss'. Très clairement on avait vu sur les deux premiers matches un secteur intérieur dominant, malgré l'absence de ce fameux poste 4." Forcement le coach aborde donc la venue de Pau avec méfiance: "La situation a drastiquement changé, Ali est notre pigiste et Flo était censé compléter le secteur intérieur. Donc, clairement ce n'est pas ce qui était prévu, mais c'est comme ça. On va devoir composer avec et faire front".

Que les choses soient claires: aucun abattement dans les rangs strasbourgeois pour autant. A la vue de l'intensité affichée à l'entraînement et des discours de chacun des protagonistes, les SIGmen qui fouleront le parquet flambant neuf du Rhenus, ne viendront absolument pas avec l'idée que ce match puisse être perdu d'avance. Au contraire, pour cette 1ère dans leur salle, les joueurs auront à cœur de se reprendre après la défaite au Portel.  "Il faut que l'on soit dans la réaction et en particulier en défense parce qu'on a très mal défendu mercredi. Les joueurs en ont conscience. Le match on l'a d'abord perdu en défense. On n'était pas suffisamment agressif, le repli défensif était trop friable et nos défenses de un-contre-un n'étaient pas à la hauteur. Il faut que l'on ait davantage de concentration et d'agressivité; c'est fondamental !"
 

mike_green_cholet.jpg

Mais face à Strasbourg se présente une équipe de Pau qui, après deux défaites, est aussi dans l'obligation d'aller chercher des points. Mais les joueurs du Béarn ont montré qu'ils avaient les armes pour jouer les yeux dans les yeux avec leur adversaire après une courte défaite face à Monaco cette semaine. "Ils ont fait preuve de vaillance. C'est une équipe qui a de l'énergie à l'image de Harris et Smith, et dans laquelle Chikoko a une grande importance. C'est une plaque tournante". Evidemment le bigman de Pau sera un travail à plein temps pour Ali Traoré et Florent Pietrus.  Le coach est lucide avant cette rencontre: "Le débat est équilibré. Notre situation fait qu'on n'a rien de plus que Pau aujourd'hui. C'est un match très dangereux. Il aurait était très différent si on avait eu Youss, mais là le rapport de force est totalement modifié. On est dans une situation délicate, on le sait mais ça n'évite pas le danger. Mais ce n'est pas la peine d'avoir peur non plus car ça n'évite pas le danger non plus! Il faut essayer de trouver les ajustements et les parades pour limiter ce qui peut l'être". Vincent Collet ne dévoilera pas tout ce qu'il a prévu. Mais, parmi les solutions possibles, on peut légitimement penser que Mardy Collins va encore, et sûrement, rendre de fiers services au poste 4 mais aussi Florent Pietrus sur le poste 5.

Une chose est certaine, en l'état, avec un secteur intérieur affaibli, il va falloir trouver des solutions à l'extérieur. "Il y a un peu de pression sur le secteur extérieur" confirme coach Collet. En l'absence du dominant pivot de la SIG Strasbourg, tout le monde va devoir mettre la main à la pâte et être conscient de l'ampleur de la tâche qui bien évidement n'est pas impossible mais qui s'annonce difficile. Mais les soldats restants pour la bataille face à Pau ne sont pas tombés de la dernière pluie et ont clairement compris que le sérieux, l'envie, le dépassement de soi et la concentration seront les bases nécessaires à une première réussie à domicile, dans un Rhenus où l'appui de la #SIGArmy sera pour le moins d'une importance primordiale.

Faire front comme l'annonce le coach! Les SIGmen comptent sur vous pour pousser l'équipe de la première à la dernière seconde du match et jouer votre rôle de sixième homme!

BILLETTERIE DE CE MATCH FACE A PAU : ICI
Articles liés: 
Toutes les actualités