Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
florent_pietrus_bayreuth.jpg
Actualités BCL18/19 - #3: Besiktas Istanbul-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Direction Istanbul

Avec un Youssoupha Fall de retour aux affaires, les SIGmen sont en déplacement à Istanbul afin d’affronter le Besiktas dans la cadre de la 3ème journée de BCL. Un déplacement spécial pour certains et moins pour d’autres…

Dimanche 21 octobre, 11h, alors que Youss retrouvait ses potes sur le terrain, Lassi Tuovi, un brin chambreur, jouait les faux jaloux « c’est la semaine de Lassi pas de Youssoupha ! ». Comment ne pas le relever à l’aube d’enchaîner le Besiktas Istanbul et le BCM Gravelines ! En effet, c’est en Turquie qu’il a lancé sa carrière hors de ses terres finlandaises. Resté deux ans au Besiktas, Lassi y a fait ses gammes à l’international. Et le hasard n’aurait pu être encore plus à son paroxysme, sans la venue de Gravelines samedi au Rhenus, son club la saison passée. Mais avant cela il est parti avec l’équipe pour la capitale turque avec dans la tête beaucoup de souvenirs : « je suis super content de revenir car j’ai beaucoup de très bons amis qui vivent ici. J’ai connu ma première expérience en dehors de Finlande ici même, c’est vraiment un endroit spécial et qui compte pour moi. En plus Istanbul est l’une de mes villes préférées dans le monde. J’ai adoré y vivre et je suis toujours très heureux d’y revenir ».  

Passé l’émotion, Lassi a surtout décortiqué les cinq matches officiels du Besiktas cette saison. Avec une victoire pour deux défaites en championnat et un bilan équilibré en BCL (1V/1D), les joueurs de coach Ivanovic sont encore en recherche de repères. Mais pour apporter plus d’équilibre à une équipe qui avait déjà fière allure, le club a décidé d’engager l’ancien Parisien Jason Rich récent MVP du championnat Italien. Il jouera son 1er match avec ses nouveaux coéquipiers ce mercredi. Scoreur fantastique il viendra épauler les extérieurs du Besiktas déjà bien fournis en snipers potentiels avec l’ancien du BCM Kyle Gibson, le meneur avec de la dynamite dans les jambes Phil Pressey, le produit local en la personne de Can Maxim Mutaf ou encore le fameux Robin Benzing un temps attendu à Strasbourg cet été. Et comme, en prime, vous avez des joueurs comme le dominant pivot croate Ivan Buva ou l’expérimenté ailier Erkan Veyseloglu, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a matière.

Mais qu’importe ; et qu’importe également que l’ambiance promette d’être chaude, les joueurs de Vincent Collet ne redoutent pas ce déplacement. Florent Pietrus l’annonce sans équivoque, « l’ambiance sera chaude, ils ont une équipe très complète avec un très grand coach donc on se prépare à un combat très dur c’est vrai. Mais je pense que l’on a les armes pour les défier sur leur parquet. On les a bien analysés en vidéo, on sait qu’on va devoir bien faire bouger la balle pour les déstabiliser et trouver le coéquipier démarqué ». Le co-capitaine de la SIG Strasbourg en a vu d’autres durant sa longue et riche carrière, et autant dire que ce match il entend bien le jouer comme il fait toujours : à 150 % et sans retenue. Vincent Collet a d’ailleurs loué son investissement exemplaire durant l’absence de Youss. Et ses coéquipiers étaient admiratifs de son abnégation au matin de Bayreuth et d’être capable de venir au shooting alors qu’il ne posait à peine le pied sur le sol 24h auparavant… pour au final être un des artisans majeurs de la victoire face aux Allemands.

Le physique de l’inusable guerrier est un sujet sur lequel il a une réponse pleine de franchise : « Physiquement je me sens super bien. Ça fait très longtemps que je ne suis pas trouvé dans un tel état physiquement. J’ai vraiment pris le temps cet été de soigner mes petits bobos et de me préparer progressivement durant la présaison ». Mais ne nous mentons pas, le retour de Fall lui fera du bien, lui qui tourne à près de 25 minutes de temps de jeu lors des quatre derniers matches. Mais Flo analyse avec philosophie : « Avec le retour de Youss on retrouve l’équipe qu’on avait à Cholet. Ça fait une rotation de plus mais surtout une rotation de choix ! On est tous content qu’il soit de retour ».

Bien évidemment la dernière sortie des SIGmen à Paris n’était pas à la hauteur des attentes placées dans cette équipe, la fatigue a eu, en grande partie, raison des hommes. Mais la Coupe d’Europe est de retour pour un match qui promet une belle bagarre et dont l’objectif est clair, revenir des bords du Bosphore avec une 3ème victoire en trois matches sur la scène européenne. Vous en doutez ? Demandez à Flo Pietrus qui vous répondra sans équivoque : « On a tout ce qu’il faut dans notre équipe pour aller gagner là-bas ». Rendez-vous ce mercredi 24 octobre à 18h pour voir ce que l’équipe sera capable de faire après deux premières sorties de BCL qui se sont soldées par deux victoires. La Coupe d’Europe transcende les hommes parait-il, on a hâte de voir ça…

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités