Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
fall_3.jpg
Actualités Fall de retour avec le groupe

Fall de retour avec le groupe

En ce dimanche ensoleillé d'octobre, familles et badauds avaient le sourire en arpentant les rues de Strasbourg. Mais des sourires, il y en avaient aussi sur le parquet du Rhenus. De retour aux affaires après un (long) mois d'absence dû à une entorse du genou, Youssoupha n'a pas caché sa joie de pouvoir enfin rejoindre ses coéquipiers.

Arrivé plus d'une heure avant tout le monde afin de faire quelques exercices de musculation avec le kiné du club, Youss' est ensuite passé par la case infirmerie comme il en a l'habitude depuis un mois. Mais cette fois-ci la joie se lisait sur son visage. En effet, après s'être fait méticuleusement strapper le genou "à triple tour", le pivot de la SIG Strasbourg n'a pas enfilé ses claquettes pour regarder l'entraînement, sur le banc, l'âme en peine. Non, ce sont bien ses baskets qu'il a chaussées pour rejoindre ses coéquipiers. Son entrée sur le parquet a d'ailleurs été chaudement accueillie par Mike Green, Mardy Collins, Jérémy Nzeulie ou encore Flo Pietrus qui, même s'ils étaient un brin chambreurs, n'ont pas caché leur joie de le revoir parmi eux, et dont les sourires jusqu'aux oreilles faisaient plaisir à voir.
patch_fall.jpg

Ce moment, cela faisait un mois qu'il l'attendait. Youss' est un battant et quand on lui parle de cette période, il répond avec maturité : "Quand je me suis blessé, j'ai directement relativisé en me disant que ça aurait pu être beaucoup plus grave. J'aurais pu avoir une rupture des croisés et là ça n'aurait pas été la même chose. Quand j'ai passé l'IRM et qu'on m'a donné le diagnostic, j'ai vraiment relativisé et cela m'aidé à m'armer de patience. Depuis, j'ai énormément travaillé avec Louis (ndlr: Louis Feuillas, le kiné de la SIG Strasbourg). J'ai été immobilisé totalement la 1ère semaine, je n'ai fait que des soins pendant deux semaines et après, j'ai fait un gros travail de renforcement musculaire et de gainage".

Il n'a pas aimé être forcé à rester sur la touche et, tout un chacun, aura remarqué sa rage sur le banc lors du come-back face à medi Bayreuth par exemple. Inutile de dire qu'en compétiteur qu'il est, les jours de matches n'étaient pas les meilleurs de la semaine pour lui : "Ca me démangeait...(il se reprend), ça me faisait presque mal de venir regarder les matches sans pouvoir aider concrètement l'équipe. Franchement c'était dur d'être sur le banc...C'était vraiment, vraiment dur pour moi. Mais je les soutenais autant que je pouvais".

Mais ce matin, dans l'intimité du Rhenus, il a enfin pu rejoindre ses coéquipiers sur le terrain à l'entraînement. Un moment qu'il a attendu, patiemment mais aussi avec envie. "La reprise s'est bien passée physiquement, car Louis m'avait bien préparé pour revenir dans les meilleures conditions. On est allé courir sur la piste à côté du Rhenus, plus la muscu et le renforcement pour être certain que tout allait. Et avant de revenir avec le groupe j'ai passé un peu de temps avec Trumo (Nebojsha Bogavac) et Vincent (Collet) pour faciliter mon retour à l'entraînement. Je me suis senti bien même si j'étais un peu court au niveau du cardio à la fin. Dans l'ensemble tout s'est bien passé. Je suis heureux de revenir".

Place dès ce lundi à deux nouveaux entraînements avant un départ mardi matin à l'aube pour Istanbul pour y affronter le Besiktas, un des deux épouvantails du groupe D de Basketball Champions League.

F.T.