Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
mike_green.jpg
Actualités BCL18/19 - #3: Besiktas Istanbul-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

La passe de trois

Troisième match de BCL cette saison et troisième victoire pour la SIG Strasbourg qui s'est imposée sur le parquet du Besiktas Istanbul (71-78) grâce à un Youssoupha Fall hyper dominant et un Mike Green clutch dans le money time.

Les joueurs du Besiktas mettaient une grosse agressivité en début de match mais surtout les SIGmen étaient un peu maladroits et avaient du mal à entrer dans la partie. Il fallait même  attendre 3' pour voir le compteur strasbourgeois se débloquer: 5-2, 3'. Vincent Collet décidait alors de modifier son schéma et faisait entrer Fall et Nzeulie pour durcir le jeu. Le grand Youss qui posait de réels problèmes aux locaux et équilibrait les débats pour rapprocher les Alsaciens (11-5, 6') qui avaient compté jusqu'à 7pts de retard. Mais l'apathie strasbourgeoise permettait néanmoins à Ivan Buva et sa troupe de prendre le large: 15-5, 6'30. Il n'en fallait pas plus pour voir Vincent Collet rappeler tout le monde pour remettre l'église au milieu du village. Décision bénéfique car derrière, les SIGmen plantaient un 10 à 0 à leurs hôtes avec en point d'orgue un triple de Quentin Goulmy pour égaliser quasiment au buzzer de la période: 15-15, 10' (éval 18-17).
Une domination strasbourgeoise qui se confirmait dès le début du 2ème quart avec un 10-3 en 2'30 du plus bel effet. Ce 20 à 3, à cheval sur les deux quarts, permettait surtout à Strasbourg de prendre les commandes: 18-25, 12'30. Quentin Goulmy et Jérémy Nzeulie montraient un réel impact et réalisaient une entrée remarquée et Besiktas mettait du temps à réagir. Mais coach Ivanovic faisait tourner pour trouver la parade et le jeu s'équilibrait de nouveau mais c'était bien Strasbourg qui faisait la course en tête: 26-31, 15'. Mais bien évidemment Besiktas n'abandonnait pas et, grâce à un collectif retrouvé, repassait devant grâce à un 6-0 en 1'30 : 32-31, 17'30. Fort heureusement Fall (6pts/7rbs en 10') calmait tout ça mais c'est bien Istanbul qui était devant à la pause: 36-35, 20' (éval 42-42).

Elément prépondérant dans la bonne tenue du match du côté de Strasbourg, Fall continuait son abattage au retour du vestiaire. Grâce à sa tour de contrôle la SIG Strasbourg reprenait la tête à la faveur d'un 9 à 5 en 2'20 (41-44). Le jeu strasbourgeois prenait forme et s'installait et Quentin Serron portait l'avance des siens à cinq unités quelques instants plus tard: 45-50, 25'. Les SIGmen géraient leur match malgré l'abattage de Mutaf (11pts après 30') du côté du Besiktas et le temps passant les bleus géraient l'écart (52-57, 28'). Et même si les Turcs revenaient à trois longueurs à 10 minutes du terme, tout était encore jouable pour Strasbourg : 56-59, 30' (éval 64-73). Une guerre de tranchées se mettait alors en place et à ce petit jeu les Strasbourgeois écopaient très rapidement de fautes offrant pendant 7' du bonus aux blancs sur les prochaines fautes sifflées. Besiktas en profitait et égalisait à 6' de la fin: 61-61, 34'. Mike Green redonnait de l'air aux siens après un triple mais se voyait siffler un retour en zone discutable peu de temps après, permettant à Benzing d'égaliser à nouveau: 64-64, 35'. Mais Green encore sonnait la révolte et Fall le suivait dans sa démarche et gratifiait l'équipe d'un 2+1 tout en envie qui signait son retour avec un double-double (17pts-10rbs). Si bien qu'à l'entrée du money time Strasbourg touchait du doigt la victoire: 67-73, 38'. Un sentiment qui était confirmé quelques actions plus tard car Mike Green était l'homme de ce dernier quart, et, si bien sûr, Youss Fall aura explosé les compteurs pour son retour, c'est le meneur de la SIG Strasbourg qui verrouillait la rencontre pour au final l'emporter 71-78 (éval 79-92).

La SIG Strasbourg conserve donc son invincibilité en BCL cette saison et reste en tête du groupe D avec trois victoires, dont deux à l'extérieur, en trois matches. Le retour de Youssoupha Fall aura permis de confirmer l'impact des deux côtés du terrain de la tour dans la raquette strasbourgeoise et Mike Green, en deçà en début de rencontre a montré par la suite que l'on pouvait compter sur lui dans les moments chauds et a été l'élément clé de cette belle victoire dans le money time. Prochain match de BCL sur le parquet de Neptunas, mais avant cela rendez-vous ce samedi à 20h pour la venue de Gravelines.

F.T.