Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
sig_strasbourg_bayreuth.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#6- Levallois-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Le jour d’après

Troisième match en six jours pour la SIG Strasbourg qui se prépare pour un déplacement coton dans la capitale. Dans le Palais des Sports Marcel Cerdan, il est clair que le combat risque d’être difficile et éprouvant pour Florent Pietrus et consorts face à des Metropolitans de Levallois ambitieux cette saison.

Les organismes ont beaucoup donné mardi soir encore. Un don de soi et une abnégation qui ont permis de revenir du diable vauvert pour l’emporter mais qui ont aussi laissé des traces. Cela Vincent Collet en a conscience : « C’est le match le plus dur de la semaine qui arrive, très clairement. En plus ils ont fait un petit match à Pau, ils vont être en réaction et il y a un phénomène d’usure chez nous à prévoir. Cela a été un peu confirmé ce matin à l’entrainement où je nous ai trouvé un peu endormi ». Mal pour un bien une nouvelle fois peut-être car l’essentiel sera surtout d’être prêt pour le combat ce vendredi à 20h30.

Et au regard du roster des Metropolitans il est clair qu’il va falloir être prêt car le secteur intérieur de Levallois est loin d’être tendre ce que confirme le coach : « Leur domination s’exerce d’abord dans la raquette ce qui ne nous arrange pas vu notre effectif actuel. A quelques jours près c’est dommage car on aurait récupéré le grand (ndlr : Youssoupha Fall) et ça aurait forcément modifié le rapport de force ». Clairement le retour de la Tour de la SIG Strasbourg fera un (grand) bien fou à l’effectif de Vincent Collet. Youss étant espéré à l’entraînement collectif ce dimanche, les strasbourgeois compteront sans doute un soldat de plus très prochainement. Mais chaque chose en son temps et aucun risque ne sera pris pour ne pas griller les étapes de son retour.
 

En attendant Levallois accueille une SIG Strasbourg ambitieuse mais toujours diminuée qui sait que rien ne sera simple. Les observateurs de notre championnat sont unanimes, cette équipe de Fred Fauthoux a les moyens de faire une belle saison malgré le faux pas au Palais des Sports de Pau cette semaine. « Tout le monde dit que Levallois est un candidat affirmé pour les playoffs cette année. C’est une équipe que je trouve solide. Ils font partie des outsiders de notre championnat » confirme à ce sujet Vincent Collet qui ne tarde pas à lister les dangers potentiels qui vont se présenter devant lui dès demain, à commencer par un trio Ukic/Wright/Yarou qui a fière allure. « Ukic est un meneur de grand talent avec un back-up qui est aussi très bon depuis le début de saison. C’est un grand attaquant, très talentueux. Il sait tout faire, il fait des passes lumineuses et peut marquer tous les types de paniers et même faire du post-up. C’est un excellent shooteur à 3pts. C’est un très fort joueur…Au même titre que Julian Wright qui lui est un joueur exceptionnel ! Il a failli priver la SIG Strasbourg de la finale d’Eurocup il y a trois ans. Il avait été très dominateur à l’aller. Il nous avait mis la misère avant de beaucoup mieux le contenir au retour à Trento. C’est un très (il insiste !) TRÈS bon joueur ! C’est un grand qui manie la balle comme un meneur de jeu. Et le troisième larron de ce trio fantastique c’est Yarou. Il est très dominateur au scoring et au rebond ». Aux côtés de ces trois-là se trouvent de très bons soldats et même si les ailiers sont un peu en retrait pour le moment le coach tient à prendre toutes les variables en considération : « on connait leur dangerosité. Johnson avait laissé entrevoir de vraies qualités en fin de saison dernière et surtout Sulaimon avait été très bon avec Dijon. Ils sont en dessous des attentes donc attention ».

Très clairement la SIG Strasbourg a fait le dos rond en parant au mieux les absences actuelles. Evidemment les organismes ne sont pas des machines et les SIGmen étaient un peu fatigués au sortir de la victoire face à Bayreuth dans un match musclé, mais il faut surtout tirer le positif de la situation et Vincent Collet ne cesse de le rappeler « il y a une nette amélioration des comportements défensivement. C’est quelque chose sur lequel il faut s’appuyer car pour pouvoir s’imposer demain il faudra faire une nouvelle fois une prestation défensive de qualité ». Les bases sont posées. Place maintenant au match qui sera tout sauf une sinécure. Coup d’envoi ce vendredi à 20h30 !

F.T.
Articles liés: 
Toutes les actualités