Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
flag_limoges_traore.jpg
Actualités Limoges en ligne de mire

Limoges en ligne de mire

Au retour d’une belle victoire sur le parquet de Ljubljana, et avant de reprendre le chemin de l’entraînement, Ali Traoré, l’homme en forme du moment, est revenu sur la dernière victoire et sur la situation actuelle de l’équipe, avant d’aborder le choc de dimanche face à Limoges à 18h30 au Rhenus (billetterie : ici).

Franklin Tellier : Un petit retour sur la victoire face à Ljubljana…
Ali Traoré : « on a fait un bon boulot pour maîtriser cette équipe. On savait que c’était une équipe assez jeune qui manquait un peu d’expérience. Ils mettent beaucoup d’énergie et de volonté mais ils n’ont pas l’habitude de jouer contre une grosse pression défensive dans leur ligue. A ce niveau je pense qu’on a fait un très bon boulot dès les premières minutes. On leur est rentré dedans dès le début pour voir comment ils allaient répondre et ça s’est plutôt bien passé finalement (sourire) ».

F.T : Youssoupha absent, tu as plus de responsabilités et de temps de jeu. Comment ça se passe ?
A.T : « Dans ma tête, quand je suis arrivé, je me suis dit que j’allais jouer 15/20 minutes selon les matches. J’ai toujours pensé que j’avais la capacité d’être un titulaire mais, honnêtement, le rôle de doublure me va très bien ! Après je me suis dit que s’il y avait un problème je pouvais donner un coup de main et jouer plus durant l’absence d’un gars. Hélas pour nous le cas de figure s’est présenté très tôt. Mais ce rôle, durant l’absence de Youss, je le connais parce que j’ai quand même pas mal connu ça dans le passé. On va dire que c’est la réminiscence de ma prime jeunesse (rires) ».

F.T : Comment l’équipe aborde l’enchaînement des rencontres avec une rotation toujours réduite ?
A.T : « C’est clair que les matches sont rapprochés et encore plus concernant les deux prochains. Limoges puis Bayreuth en 48h, ça peut paraître compliqué parce que notre rotation est courte mais cette équipe est faite de joueurs très intelligents qui savent s’adapter. On arrive à avoir des plans de jeu qui font qu’on se préserve entre guillemets ».

F.T : Et le coach fait au mieux pour gérer les temps de jeu aussi…
A.T : « Oui ! Par exemple le match contre Ljubljana je n’ai pas joué tant que ça, pareil pour les cadres. Le coach gère bien les temps de jeu malgré la situation et il responsabilise les jeunes aussi. Ludo apporte et on oublie que c’est encore un gamin et Vincent lui fait déjà confiance. Quentin Goulmy joue quelques minutes, ça aide aussi. Après c’est un peu dans la continuité de notre présaison où on n’a jamais été beaucoup non plus. On compense, on bricole mais ça va ».

F.T : Place maintenant à Limoges. Est-ce que c’est un match spécial pour toi ?
A.T : « Non pas vraiment. C’est un match qu’il faut gagner et c’est tout. Il y a une espèce de rivalité qui s’est faite avec le temps mais à titre personnel je pense au match de dimanche et pas au passé. J’appréhende ce match comme un match important dans notre saison mais pas spécial ».