Basket
header_sigarmy.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
neptunas_green.jpg
Actualités BCL18/19 - #4: Klaipeda-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Première défaite en BCL

Les SIGmen n'auront pas réussi à contenir les joueurs de Klaipeda lors de leur match de la 4ème journée de BCL et se sont au final inclinés sur le score de 92 à 83. Il faudra très vite tourner la page.

Les SIGmen prenaient pourtant tout de suite les commandes du match par l'intermédiaire d'un trio Green/Collins/Pietrus incisif : 3-6, 2'. Et comme derrière Fall faisait le travail dans la raquette en enquillant 7pts en 1'45, Strasbourg gardait son avance (8-13, 4'). L'écart montait même 7pts après avoir vu Fall provoquer 3 fautes en 24 secondes au pauvre Galdikas qui quittait le terrain aussi vite qu'il venait d'entrer : 10-17, 5'. Mais les joueurs de Klaipeda se réveillaient et passaient un 7-0 aux SIGmen pour égaliser grâce à Jerai Grant très adroit (17-17, 7'30). Heureusement Mike Green réalisait un bon début de match (8pts en 10') et jouait son rôle de leader à merveille pour finir le quart avec notamment un joli triple pour prendre 2pts d'avance : 23-25, 10' (éval : 31-25).

Les pistoleros étaient de sortie au retour sur le parquet. Quand Lang et Nzeulie plantaient, immédiatement les Lituaniens répondaient en artillant à trois points. Si bien que le score se stabilisait après 13': 32-33. Mais les fautes commençaient à tomber sur les têtes strasbourgeoises, avec parfois des décisions discutables comme la 3ème faute de Fall. Une faute qui avait pour conséquence de voir Vincent Collet écoper d'une faute technique pour contestation, et de voir Neptunas prendre les rênes : 38-33, 15'. Strasbourg était dans le dur et déjouait devant l'intensité des locaux, ce qui avait pour conséquence 4' de mutisme en attaque pour les SIGmen mais surtout un 14-0 encaissé : DUR ! (43-33, 16'). Heureusement Flo Pietrus stoppait l'hémorragie, mais même si la SIG Strasbourg passait un 0-5, les bleus ne tremblaient pas et mettaient à mal la défense strasbourgeoise qui venait de prendre l'eau (29pts encaissés dans le quart). Heureusement l'écart n'était que de 8pts à la pause et rien n'était impossible. 52-44, 20' (éval : 68-40).

Ali Traoré secouait le cocotier au retour sur le parquet et réalisait un début de période de bonne facture. Portant l'équipe en attaque il était à l'origine d'un 6-1 qui rapprochait Strasbourg à cinq longueurs : 59-54, 23'. Mais Kyle Weaver et Jerai Grant répondaient présent et permettaient à leur équipe de garder un petit avantage (63-55, 25'). Une avance qu'ils faisaient même grimper à 12 unités quelques instants plus tard mais les SIGmen n'abandonnaient pas pour autant. Mais le temps passant les Lituaniens géraient et assuraient le tempo pour boucler le quart toujours en tête : 71-59, 30' (éval : 91-56).

Il restait alors 10 minutes pour faire basculer ce match. Mais Klaipeda s'échappait dès l'entame de l'ultime période, si bien qu'à 7' du buzzer il semblait difficile de voir une issue positive : 76-60, 33'. Les SIGmen subissaient la loi de Klaipeda et notamment dans la peinture. Chiffre éloquent de cette domination, il aura fallu attendre 37 minutes pour voir Youssoupha Fall attraper son premier rebond de la rencontre. Autant dire qu'à 4' de la fin peu de monde y croyait encore (82-67) et pourtant Beyhurst et Pietrus sortaient de nulle part pour amener une petite éclaircie dans le jeu strasbourgeois. Instigateurs d'un 10-2 en 1'30, ils permettaient aux SIGmen de revenir à 6pts à 1'17 de la fin. Nzeulie, très bon dans ce match (22pts) signait même un 3+1 à 59 secondes de la fin pour grappiller encore (87-83), mais c'était trop tard car au final ce sont bien les Lituaniens qui s'imposaient de 9 points: 92-83, score final (éval : 118-83).

En difficulté dans le secteur intérieur, dominés aux rebonds (34-25), dépassés par le collectif de Klaipeda (25 passes à 17) et avec certains joueurs en retrait de leur standard (Mardy Collins 0 d'évaluation et Youssoupha fall 7), la SIG Strasbourg s'incline sur le parquet lituanien pour la première fois de la saison en BCL. Rien de dramatique concernant une future qualification pour les phases finales mais il faudra tirer les leçons de cet échec car de gros matches arrivent très vite. Le Mans dès samedi et les réceptions de Patras et la LDLC ASVEL la semaine prochaine seront de vrais tests pour les strasbourgeois. Affaire à suivre...

F.T.

Légende