Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ali_traore_asvel.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#9- SIG Strasbourg-ASVEL Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

les SIGmen marquent leur territoire !

Au terme d'un match exceptionnel d'intensité les SIGmen ont offert une très belle victoire aux 6166 supporters venus les pousser dans un Rhenus plein comme un œuf. Un match magnifique de très haut niveau remporté 97-92 face à LDLC ASVEL par la SIG Strasbourg qui marque son territoire !

patch_film_du_match.jpg
Les SIGmen commençaient cette rencontre tambour battant. Agressifs et incisifs, ils prenaient leurs adversaires à la gorge pour prendre les commandes: 7-2, 2'. Le grand Youss' se sentait particulièrement à l'aise face à Miro Bilan et d'entrée marquait de son empreinte le match. Sur tous les fronts (8 d'éval en 5'), il scorait 50% des points de l'équipe pour permettre à Strasbourg de rester devant: 14-7, 5'. LDLC ASVEL faisait de la résistance comme prévu et Vincent Collet décidait de lancer dans le bain Jarell Eddie à 3'30 de la fin de la période. Sous une chaleureuse ovation, il foulait le parquet du Rhenus avec comme vis-à-vis Charles Kahudi qui ne tardait pas à lui sortir les muscles. Et profitant d'un petit run, 6 à 12 en 2', les Lyonnais se rapprochaient des Alsaciens (20-19, 8'). Mais Jarell se faisait remarquer et gagnait la foule en scorant les cinq derniers points pour boucler en tête: 25-23, 10' (éval 29-25).

Mais les visiteurs avaient le talent pour répondre. Sous l'impulsion de Slaughter et Bilan, LDLC ASVEL prenait même les commandes à la faveur d'un petit 6-3 au retour sur le terrain (28-29, 13'20). Les débats s'équilibraient et se musclaient et le match pouvait alors se résumer, durant de longs instants, à des duels à distance sur la ligne des lancers francs: 31-32, 15'. Mais Slaughter and Co montraient pourquoi ils étaient les leaders actuels de Jeep® ÉLITE. Sûrs de leur force, les noirs et blancs imposaient légèrement plus leur jeu et le score s'en ressentait. En effet, à 3' de la pause, les hommes de coach Mitrovic affichaient 7pts d'avance (33-40, 17'). Une avance qui allait même grimper à 11 unités quelques instants plus tard (35-46), mais heureusement Mardy Collins marquait 7pts de rangs pour ne pas voir son équipe prendre un trop grand éclat avant la pause: 40-48, 19'. Et derrière Mike Green figeait le score pour retrouver les vestiaires avec seulement 6 petits points de retard: 42-48, 20' (éval: 46-58). Tout était ouvert avec encore 20 minutes à jouer.

Le retour des vestiaires montrait un beau match avec deux équipes produisant un basket plaisant. Et même si LDLC ASVEL semblait gérer, cela n'était un peu que de la poudre aux yeux un court instant, car Mardy Collins et le nouveau chouchou du Rhenus Jarell Eddie infligeaient un 8 à 0 du plus bel effet pour revenir sur les talons des Lyonnais : 52-53, 24'. Coach Mitrovic était alors obligé de prendre un temps mort mais qu'importe les SIGmen ne levaient pas le pied pour même égaliser grâce à un Mike Green qui avait faim! 55-55,25'. LDLC ASVEL s'accrochait encore et toujours mais à la 26ème minute les SIGmen faisaient enfin pencher la balance de leur côté grâce à un triple de Nzeulie (58-57), juste avant que Jarell Eddie n'embrase littéralement le Rhenus de deux nouveaux missiles à 3pts pour donner 5pts d'avance à Strasbourg: 64-59, 27'30. Hystérie collective dans les tribunes, mais vite calmée par les visiteurs qui inscrivaient un 9-0 en 1'30 pour reprendre 4pts d'avance: 64-68, 29'. Il ne faudra pas lâcher car à 10' du terme LDLC ASVL avait encore 3pts d'avance: 68-71, 30' (éval: 62-67).

Le dernier acte débutait par un triple de Mike Green pour égaliser et le public faisait son oeuvre pour pousser. AJ Slaughter faisait tout chez les visiteurs et permettait de garder un maigre avantage. Mais les SIGmen mettaient leur coeur pour sortir un gros match à l'image de Nzeulie qui mettait le poster de l'année pour faire exploser le volcan Rhenus juste avant que Pietrus en vieux renard ne claque un petit rebond offensif pour repasser devant : 78-77, 35'. Poussée par son armée, la SIG Strasbourg ne lâchait absolument rien et offrait un magnifique spectacle à ses fans. Prenant même 5pts d'avance à 2' du terme, les Strasbourgeois étaient en passe de réaliser une très très belle performance: 84-79, 38'. Le binôme Fall/Green était sur tous les fronts et Youss transcendait la foule pour pousser encore plus fort, ce qui insufflée une énergie folle. Et le grand Youss clouait le bec de LDLC ASVEL en cette fin de match pour préserver la raquette mais alors que les blancs avaient 6pts d'avance à 35 secondes du terme, ils se faisaient peur en laissant les noirs et blancs revenir à deux minuscules points à 15 secondes du buzzer: 94-92, 39'45. IRRESPIRABLE ! Mais Mike donnait de l'air aux siens et comme un symbole c'est le dernier arrivée, Jarell Eddie qui verrouillait la victoire sur la ligne: 97-92 score final (éval: 89-85).

Magnifique victoire de la SIG Strasbourg avec des débuts très prometteurs de Jarell Eddie qui montre très clairement qu'il a un bras (4/4 à 3pts), Mardy Collins à la hauteur de son statut (17pts/5rbs/4pds/22 d'éval), Youssoupha Fall qui a répondu présent dans la bataille (18ps/8rbs/9fp) ou encore un Mike Green taille patron une nouvelle fois dans les instants décisifs (25pts). Un match de très haut niveau des deux équipes remporté par une SIG Strasbourg de très TRES haut niveau: Chapeau bas messieurs!

F.T.
patch_sigman_du_match.jpg

Une fois n'est pas coutume, le titre de SIGman du match ne revient pas à celui qui la meilleure évaluation (Mike Green: 23). En effet, pour sa première sous le maillot strasbourgeois Jarell Eddie a montré à la France du basket que sa réputation de shooteur n'était absolument pas usurpée. Auteur d'un 4/4 à trois points, le numéro 8 de la SIG Strasbourg a conquis la #SIGArmy en 20' de présence sur le parquet. Finissant le match avec 15 points, 5 rebonds et 16 d'évaluation en 20 minutes, il a signé son entrée en France par la grande porte!

ON EN REDEMANDE!
LES STATISTIQUES COMPLETES DU MATCH : ICI