Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
nanterre_jeremy_nzeulie.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#13- SIG Strasbourg-Chalon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Être solide pour protéger son parquet

La SIG Strasbourg se prépare à recevoir l’Elan Chalon d’un Jean-Denys Choulet qui, suspendu, devra suivre son équipe des tribunes. Un handicap certain pour des Bourguignons qui débarquent en Alsace avec la ferme intention, malgré tout, d’y faire un bon résultat ce lundi 17 décembre (20h45).

Ce match a été décalé au lundi soir, soit 48h avant un déplacement très important en BCL. Le choix peut interpeller à juste titre, mais Vincent Collet préfère pour le moment voir le positif de la situation…même si bien évidemment cela nécessitera un aménagement spécial pour le match face à Bayreuth : « Ça nous a permis d’avoir un peu de temps pour nous entraîner, ce qui est rare. Je trouve qu’on a plutôt bien travaillé ces quatre jours. J’espère que l’on va concrétiser demain soir ». Surtout que le coach a bien noté, comme tout le monde, les défaites de Dijon et de Nanterre et qu’ainsi en cas de victoire, les SIGmen seraient seuls deuxièmes du championnat.

Un temps précieux qui a permis aussi de réintégrer Ali, de retour après trois semaines loin des parquets : « Je ne sais pas s’il sera à 100% car il est resté trois semaines sans jouer mais il est bien aux entraînements. Son retour était attendu car sans lui on était pénalisé. Offensivement, il offre une vraie alternance avec Youss. Ce sont nos deux meilleurs marqueurs. Ils représentent 32 points en jouant 40 minutes à deux ce qui est énorme. Globalement tout le monde est opérationnel. Ludo a eu une toute petite entorse jeudi, mais il a repris aujourd’hui sans problème ». Il est clair que le retour de Big Ali sera nécessaire car comme le dit coach Collet avant d’affronter Chalon : « Il va falloir être solide ».

Se présente face à la SIG Strasbourg une équipe qui marque 89 points de moyenne. Vincent Collet commente :« C’est irrationnel presque. Disons que c’est rare d’avoir une équipe avec une telle moyenne. Mais pour les marquer, ils shootent 68 fois ce qui est rare aussi. Ça démontre qu’ils jouent sur un tempo très élevé. En plus, ils ont un fort pourcentage aux tirs dans toutes les catégories. Il faut faire un gros effort défensif pour au moins les limiter ».  Une équipe, un club, que connait très bien Jérémy Nzeulie, lui qui fut champion avec L’Elan en 2017. Un match spécial ? Il préfère ne pas y penser : « J’essaye de relativiser le plus possible car c’est le genre de match où si on se prend trop la tête, on passe à côté. Je me concentre sur la victoire et sur les choses à faire pour y arriver. Pour moi c’est le plus important. Que je mette 10 ou 30 points tant qu’on gagne…Et après je pourrai dire ‘je vous ai battus’ (rire) »

Jérémy ne le cache pas, en ancien fidèle lieutenant de Coach Choulet, qu’il connait parfaitement et respecte : « c’est une équipe qui correspond plus à Jean-Denys comparativement à la saison dernière. C’est une équipe avec une force offensive très importante. C’est la meilleure attaque du championnat. Il faut qu’ils s’ajustent encore en défense mais on sait que ce ne sera pas facile. S’ils prennent confiance, installent leur rythme, ça peut être terrible. Quand Nanterre est venu ici, ils n’étaient pas très bien et on les a laissé prendre confiance. On a vu le résultat. Il ne faudra pas refaire la même erreur ». Au-delà d’être la meilleure attaque de JEEP® ÉLITE, autre chose a marqué coach Collet au moment de préparer son équipe pour ce choc. « C’est la meilleure équipe du championnat aux rebonds offensifs (12,2) mais au-delà de ça c’est surtout au différentiel qu’ils sont très forts. Ils en concèdent peu (8,9) et en prennent beaucoup. Ils ont plus de munitions grâce à ça. Et ce rapport est le même avec les balles perdues. Ils provoquent un peu plus de 14 pertes de balles pendant qu’eux n’en perdent que 10,8. Finalement ils shootent sept fois de plus que l’équipe en face. Il faut faire en sorte de ne pas avoir ce type de différentiel. C’est très important ». Ne pas perdre la bataille du rebond, ni être trop dispendieux, voilà donc les deux clés principales pour ce match face à la meilleure évaluation de Jeep® ÉLITE (102).

Et si l’Elan est si dominateur au rebond c’est qu’il compte dans ses rangs des « spécialistes » comme le caractérise coach Collet. A commencer par Juan Palacios et l’un des meilleurs rebondeurs offensifs de la ligue en la personne d’Ousmane Camara (3,3). « Ils ont de bons joueurs.  Le meneur Robinson fait plus de 8 passes par match, score 18pts, meilleure évaluation du championnat de peu devant Fall (22,3 contre 22,1) mais joue beaucoup plus. Sanford est très bon et confirme en faisant une très belle saison. Un joueur extérieur comme lui qui tire à 54%, c’est rare ! Palacios est un intérieur polyvalent qui peut jouer 4 et 5. Tu ajoutes Gelabale, Riley et Pinault qui a progressé et qui fait une bonne saison. Ça donne une bonne équipe ».

Protéger son parquet, maîtriser la balle, s’imposer dans la peinture et d’autres choses voilà ce qu’il faudra faire pour remporter une victoire qui ferait de la SIG Strasbourg l’équipe seule deuxième du championnat. Coup d’envoi à 20h45.

F.T.