Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
flo_pietrus_boulazac.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#12- Boulazac-SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Inusable Pietrus !

Il fallait avoir du cœur pour venir à bout de Boulazac lors de cette 12ème journée de Jeep® ÉLITE. Du cœur pour rebondir après la terrible nouvelle concernant la blessure de Jacques Alingue et pour palier également l'absence d'Ali Traoré, mais également pour dompter les Périgourdins chez eux. Et quand il s'agit de cœur le meilleur exemple ne peut venir inévitablement que de Florent Pietrus, qui a porté son équipe pour revenir avec une très belle victoire (62-79), que tous les SIGmen dédicaçaient à leur ami Jacques Alingue opéré le matin même.

patch_film_du_match.jpg
Les Espoirs avaient montré la voie en ouverture du match en s'imposant 75 à 64 avec Vincent Pota comme leader (14pts-8rbs). Mais il allait falloir être solide et solidaire pour s'imposer en l'absence d'Ali Traoré et Jacques Alingue. Les locaux démarraient forts mais, heureusement pour Strasbourg, Mike Green menait la barque et Quentin Serron montrait l'exemple pour passer un 8 à 3 en 3'30 et prendre l'avantage: 6-8, 3'30. Flo Pietrus grappillait un peu plus pour amener cette avance à quatre unités, mais les SIGmen gaspillaient des balles en attaque permettant au BBD de rester sur leurs talons : 8-10, 6'. Strasbourg gâchait beaucoup d'occasions derrière l'arc (1/8 à 3pts après 10') et le temps passant l'écart se stabilisait (12-14, 8'). Mais les dernières secondes voyaient Remi Lesca écoper d'une faute antisportive, sanctionnée par deux lancers, et derrière Fall faisait une petite claquette au buzzer pour donner 4pts d'avance aux siens: 14-18, 10' (éval: 16-20).

Quatre points qui allaient passer à sept dès la reprise, grâce à Jarell Eddie qui plantait à trois points, ponctuant un 9 à 2 en 3' pour les SIGmen, à cheval sur les deux quarts (14-21, 11'). Flo Pietrus montrait lui l'exemple. Intense, engagé et précieux il était sur tous les fronts. Il était le catalyseur de la bonne tenue de l'équipe et coach Collet trouvait en lui un parfait relai sur le terrain, si bien qu'après 14' les SIGmen maintenaient le cap: 19-25. Mais Boulazac avait du cœur et, sous l'impulsion de Nicolas De Jong, les Périgourdins passaient un 5-0 en 1' qui ne plaisait pas du tout à Vincent Collet qui rappelait tout le monde sur le banc pour une mise au point: 24-25, 15'30.  Peu de temps après les locaux égalisaient (27-27) mais fort heureusement Nzeulie trouvait la mire pour remettre l'équipe dans une meilleure posture: 27-32, 27'30. Et, comme Youss refaisait son apparition avec efficacité, ce sont bien les Strasbourgeois qui menaient à la pause malgré une adresse à trois points assez vilaine (3/12) : 32-38, 20' (éval: 37-47).

Alors que les SIGmen n'avaient perdu que trois balles en 1ère mi-temps, ils en perdaient rapidement quatre au retour sur le parquet et permettaient à Boulazac de rester dans la partie : 36-38, 23'. Mais l'activité de Pietrus faisait la différence et c'est en très grande partie grâce lui que la SIG Strasbourg commençait à imposer son basket et même à passer un 10 à 0 en 2' pour prendre 12pts d'avance: 36-48, 25'30. Flo, qui captait déjà son 10ème rebond à la 26ème minute, était tout simplement irrésistible. Et comme en prime Nzeulie retrouvait de l'adresse à 3pts, ce sont bien les Alsaciens qui s'envolaient: 38-53, 27'. Mais la fin de période voyait les rouges subir l'impact des joueurs de Boulazac qui leur infligeaient un 8 à 2 lors des deux dernières minutes pour rester dans le match: 50-57, 30' (éval: 53-68).

Jarell Eddie retrouvait son adresse et plantait deux jolis missiles, entrecoupés par un 2+1 de Youss, en 2'. Et, une nouvelle fois, Strasbourg faisait mal aux joueurs de Boulazac avec un 9 à 0 qui faisait beaucoup de bien aux joueurs de Vincent Collet (50-66, 32'). Mais l'agressivité des SIGmen si importante jusque maintenant commençait à baisser et il n'en fallait pas plus pour voir Mitchell et consorts passer le seconde et recoller à 10pts: 57-67, 35'30. Mais telle une force tranquille la SIG Strasbourg se remettait la tête à l'endroit et finissait fort le match porté par les (larges) épaules d'un Flo Pietrus impérial, pour s'imposer au final. Score final 62-79 (éval : 61-96).

Une belle victoire arrivée à l'issue d'une 2de mi-temps de qualité des SIGmen et sous l'impulsion d'un Florent Pietrus homérique (voir SIGman du match), bien secondé par Jérémy Nzeulie revenu affûté de son passage avec l'équipe du Cameroun (18pts), Ludo Beyhurst important en défense ou encore Jarell Eddie qui a su mettre ses tirs quand il fallait.
F.T.
patch_chiffre_du_match.jpg

14... Comme le nombre de rebonds de Florent Pietrus lors de cette victoire face à Boulazac. Finissant le match à une unité de son record personnel, l'ailier fort de la SIG Strasbourg a dominé la bataille dans la raquette, imposé ses muscles et son jeu pour porter son équipe. Une performance encore très loin du record du club et les 19 de Rob Lewin et K'Zell Wesson mais qui place malgré tout Flo dans le top 10 des meilleurs rebondeurs sur un match pour un SIGman dans l'ère LNB.

LES STATS COMPLETES DU MATCH : ICI
patch_sigman_du_match.jpg

Le bon vin se bonifie avec le temps dit-on. Le moins que l'on puisse dire c'est que cet adage est tout à fait applicable au co-capitaine de la SIG Strasbourg, Florent Pietrus. Absolument irrésistible lors de ce match face à Boulazac il a été l'energizer de l'équipe. Sur tous les fronts, de tous les combats, dans tous les bons coups, il a fini le match avec 8 points, 14 rebonds, 3 interceptions et 4 contres pour 26 d'évaluation, montrant que le temps n'a pas d'emprise sur lui. Un Flo de gala qui a régalé les fans de la SIG Strasbourg et qui a plus que fait le job, en montrant l'exemple en l'absence de Jacques Alingue et Ali Traoré.

Bravo Monsieur Pietrus!

.
.
.