Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
BOUTIQUE EN LIGNE OFFICIELLE
Habillez vous aux couleurs de la SIG STRASBOURG
vincent_collet_chalons_reims.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#15- SIG Strasbourg-Châlons Reims Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

​V. Collet : « on est coupable de notre apathie défensive »

Découvrez les réactions des deux coaches ainsi que celle d’Ali Traoré à l’issue de la défaite face à Châlons-Reims.

 
Vincent Collet : « Il ne faut pas chercher trop loin les raisons de cette défaite : on est coupable de notre apathie défensive. Elle n'est pas systématique, mais c'est le manque de constance qui m'inquiète. On a pris 76 tirs alors qu'on en prend 60 en moyenne : cela renseigne sur la folie offensive qui nous a fait face ce soir.  La sortie de Youss nous a handicapé un peu au rebond, mais Ali a très bien scoré en son absence. Mardy avait une contracture au mollet et ne s'est pas entraîné hier. On espérait qu'il irait mieux aujourd'hui, mais en s'entraînant avant le match, il avait trop mal.  Avec Mardy, on aurait mieux contrôlé le rythme du match. C'est un élément, mais malgré tout cela n'explique pas le niveau défensif qu'on a affiché. On était beaucoup plus offensif que défensif. Quand on encaissait, on était pressé de mettre un panier mais on ne les empêchait pas assez de marquer. C'est très dangereux contre ce type d'équipe. On se retrouve dans la même situation qu’il y a un mois avant la fenêtre internationale, mais apparemment cela ne nous a pas servi de leçon.  Notre mentalité doit évoluer, on n’est pas assez dur. On avait un grand besoin de ce match, car on a déjà laissé échapper celui Monaco. Ça commence à faire beaucoup, et nous met dans une mauvaise situation ».
 

Ali Traoré : « Encaisser 97 points à domicile, c'est une contre-performance ! Il nous a manqué de l'intensité et de l'intelligence de jeu. Je suis un peu perplexe là... On est une équipe de "gentils garçons", on est peut-être trop cool et relax. C'est quelque chose qu'on va vite devoir corriger, car deux fois de suite, ce n'est pas professionnel. Il nous a manqué Mardy Collins, il est très important dans notre système mais cela ne doit pas être une excuse. On aurait dû gagner ce match, même sans Mardy ! Le problème c'était la défense ce soir.  J'ai hâte qu'on recharge les batteries et qu'on se retrouve à l'entraînement ! »
 
Cédric Heitz : « Gagner à Strasbourg, ça veut dire quelque chose ! On espère que cela donnera de l'élan à notre groupe. C'est compliqué d'arrêter le secteur intérieur strasbourgeois, on le savait. On a quand même fait un travail intéressant sur eux, mais cela reste de très forts joueurs.  En l'espace de 10 secondes, ils ont mis deux tirs à 3 points, et ils ont transformé nos pertes de balle en paniers de manière extraordinaire. On a réussi à avoir un pourcentage intéressant à l'intérieur, tout comme eux. C'est une œuvre collective qui fait beaucoup de bien ».