Basket
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
bandeau_site_promo_livre_commander.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
ali_traore_chalons_reims2.jpg
Actualités LNB 18/19 -J#17- SIG Strasbourg-Bourg en Bresse Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Concentration et exigence

Arrive ce samedi 19 janvier la dernière journée de la phase aller et la JL Bourg à 20h pour un match dont l’objectif est la qualification pour la prochaine Leaders Cup. Une petite finale en quelque sorte pour des SIGmen qui souhaitent surtout stopper la bien vilaine série de cinq défaites en cours…

Au moment de faire les comptes pour savoir qui se qualifiera pour la prochaine Leaders Cup, le panier average général aura son importance. Celui de la SIG Strasbourg a pris une petite claque après la gifle reçue à Dijon. Néanmoins, les SIGmen ont de l’avance sur la majorité de leurs concurrents (+21 pour Limoges, +20 pour Levallois, -16 pour Gravelines). Et si, en cas de défaite, le concurrent le plus dangereux était Monaco qui est à une victoire de Strasbourg avec le même panier average que la SIG Strasbourg (+42) ?

Les comptes d’apothicaires seraient de retour dans ce cas. Inutile donc d’y perdre trop de temps maintenant. Deux choses sont certaines, après cinq défaites :  il est temps de regagner et une victoire validerait le billet pour rejoindre la grand messe de mi-saison chez Mickey. En effet, en battant la JL Bourg, la SIG Strasbourg bouclerait la phase aller avec 10 victoires en 17 journée, à égalité avec la JL, mais avec un meilleur panier average, donc la qualification serait automatiquement en poche.

Mais vu les circonstances actuelles, tout ceci est plus simple à dire qu’à faire. Surtout que, comme le dit Vincent Collet, actuellement l’équipe « est dans une spirale négative dont on sait qu’il est toujours délicat de sortir. Mardi, on a plutôt fait un bon match mais ça n’a pas été suffisant pour gagner. Il ne faut pas seulement faire un bon match mais aussi savoir le finir ». Cette équipe a clairement montré de la fébrilité, notamment ces derniers temps, comme ce 16 à 3 encaissé lors des cinq dernières minutes face à Klaipeda. L’absence de Mardy Collins a forcément eu des conséquences sur cette série, car comme l'affirme le coach, « même quand on le trouvait en deçà de son vrai niveau il avait quand même une grande importance. Maintenant je suis lucide, c’est une raison mais ce n’est pas la seule ! Il y a de la fébrilité mais il y a aussi un souci plus structurel. On n’a pas vraiment de joueur qui peut prendre la balle et jouer les possessions clefs avec beaucoup d’assurance. Mardy étant normalement celui qui doit le faire, donc en son absence… ». Néanmoins, le capitaine sera de retour face à la JL Bourg après avoir bien pris le temps de soigner son mollet et ne se cache pas : « je suis heureux de revenir, à moi d’assumer mon rôle de leader dans l’équipe. On dit souvent qu’on doit se battre mais là il faut qu’on se batte avec notre tête. Nous devons être plus lucides ».

Plus de lucidité, surtout en défense. En effet le talon d’Achille actuel est facile à trouver : en ayant encaissé 82,4 points en moyenne lors des cinq défaites, cette équipe doit montrer un meilleur visage dans ce registre, pour commencer à remonter la pente. « C’est ce que je regrette le plus. Dans la situation qui est la nôtre aujourd’hui, c’est via ce domaine que nous devons rebondir. On ne peut pas décréter que la confiance va revenir comme ça. J’ai d’ailleurs trouvé que de ce point de vue nous étions mieux mardi, cependant il y a encore des points que l’on doit mieux contrôler. Cela fait appel à la concentration et à l’exigence. Pour redémarrer il faut d’abord empêcher l’adversaire ».

Et quand on parle des résultats qui peuvent s’améliorer, on pense aussi à la baisse de rendement de certains des joueurs comme par exemple Mike Green, un joueur qui, comme tout le monde le sait, a du talent. « C’est une situation difficile à gérer, mais l’idée que l’on a c’est d’avoir un autre joueur avec lui. Il manque un relais à Mike. En ce moment c’est très net, mais il faut aussi essayer de le faire remonter. On travaille sur pas mal d’aspects. Mike fait beaucoup d’efforts depuis la reprise. J’espère qu’il va très bientôt en être récompensé. Malgré tout, l’apport d’un joueur nous sera très bénéfique. On a besoin d’une agressivité supplémentaire, d’un joueur qui peut être un peu clutch, qui apporte de la percussion et de la vitesse. Ça fait un mois qu’on cherche. On a un joueur dans le viseur qui me plait beaucoup, mais que l’on n’est pas capable d’attirer pour l’instant malheureusement… ».

Mais le présent est surtout au match à venir face à la JL Bourg. Cette JL Bourg présente, des dires mêmes du coach, « l’un des meilleurs cinq majeurs du championnat, c’est aussi statistiquement établi avec presque 80 d’éval sur cinq joueurs. C’est stratosphérique ». Les deux intérieurs de Bourg, Peacock et Ndoye forment la meilleure paire statistiquement de Jeep® ÉLITE par exemple avec 21,2 pour N’Doye et 17,5 pour Peacock. « L’association Sim/Zack (Wright) fonctionne très bien et Ulmer, même s’il joue moins est complémentaire en apportant du peps », ajoute coach Collet qui complète, « c’est pour cela que cette équipe a de bons résultats et qu’elle vit bien ». Vigilance, concentration, dureté, consistance sont à n’en pas douter les maîtres mots pour des SIGmen en quête de rachat, de qualification et de victoire lors d’un match très important et qui s’annonce difficile.A noter toutefois, côté Bourg, le forfait de Mike Moser, blessé à la cheville.

Néanmoins la SIGArmy continue à soutenir son équipe puisque ce match se jouera dans un Rhenus quasi comble puisque très peu de places sont encore en vente. Autant dire qu’une victoire récompenserait ce soutien inconditionnel et la solidarité dans ce moement délicat en parallèle d’une qualification pour la Leaders Cup espérée, afin de remettre la tête à l’endroit à notre équipe.

F.T.